Notes sur les ravageurs des noix de verger
Charançon du noyer

Identification

Adulte, ce charançon est un coléoptère robuste d'environ 6 mm (¼ po) de long, de couleur gris-brun avec une large bande blanchâtre sur les élytres. Les larves sont charnues, apodes, à tête brune.

Le charançon du noyer (Conotrachelus juglandis) est un ennemi d'importance économique du noyer noir, des variétés du noyer commun originaires des Carpates, du noyer du Japon à fruits cordiformes et du noyer cendré. À la fois les adultes et les larves causent des dommages aux arbres et à la récolte de noix. Les adultes se nourrissent des noix, des pousses terminales tendres et des pétioles des feuilles; les larves creusent des galeries dans les noix, les jeunes pousses, les pétioles et les fûts. Dans les vergers à noix commerciaux, les dommages causés aux pousses florales au début du printemps et aux noix en développement au cours de l'été provoquent normalement l'avortement et la chute prématurés. Les années où les infestations sont fortes, toute la culture peut être perdue à cause des dommages infligés par ce charançon. Dans la nature et dans les vergers, les larves qui se nourrissent des nouvelles tiges peuvent faire mourir les nouvelles branches jusqu'au bois de l'année précédente.
es.

Période d'activité

Le charançon du noyer hiverne au stade adulte dans les débris qui jonchent le sol sous les arbres ou sur les pourtours du verger qui sont envahis de mauvaises herbes. Les premiers œufs sont pondus au début du printemps dans les nouvelles pousses des rameaux. Au cours de l'été, les œufs sont pondus dans les creux en croissant laissés par l'alimentation des femelles adultes à l'intérieur des brous, près de l'extrémité apicale.

Les larves atteignent leur pleine maturité en 4-5 -semaines; elles émergent des rameaux et des noix infestés à la fin juillet et en août. Les larves à maturité pénètrent directement dans le sol pour y effectuer la pupaison. De nouveaux adultes émergent à la fin de l'été et peuvent se nourrir des pousses, des pousses terminales et des pétioles des feuilles jusqu'à ce que le gel les force à s'abriter de l'hiver dans le couvert végétal au sol.

Surveillance et seuils

Commencer la surveillance des activités du charançon dès le début de l'élongation des pousses au printemps. Poursuivre la surveillance jusqu'au début août en recherchant la présence d'adultes brunâtres à noirs, de cicatrices noires laissées par leur alimentation sur les nouvelles pousses et de cicatrices en forme de croissant laissées sur les noix par la ponte des œufs.

Pour en savoir plus

| Haut de la page |

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca