Les avantages des vêlages d'automne

La plupart des consommateurs préfèrent acheter de la viande fraîche. Par conséquent, le marché doit compter sur un approvisionnement constant durant toute l'année. Pour le secteur des bovins de boucherie, cela peut être particulièrement difficile puisque la grande majorité des veaux naissent au printemps. Durant les périodes d'approvisionnement réduit, les bovins sont soit retenus ou expédiés tôt, ce qui n'est pas idéal dans aucun des cas.

L'un des avantages d'être un producteur vache-veau est la souplesse particulière à cette production. Certaines années, il est possible de mettre les veaux en marché peu après le sevrage ou décider de les vendre comme bouvillons d'un an au printemps ou comme bovins d'un peu plus d'un an à l'automne. La même souplesse s'applique à la saison du vêlage : ce peut être l'hiver, le printemps, à la fin du printemps ou même à l'automne. Il y a relativement peu de producteurs qui ont leurs vêlages à l'automne, soit de la fin août à la fin octobre. Ces producteurs sont toutefois satisfaits de l'efficacité de la production et de la vigueur du marché au moment où leurs bovins sont prêts à être commercialisés, comme bouvillons d'un an ou bovins finis. Le centre de recherche de New Liskeard a fait une étude pour comparer les vêlages traditionnels du printemps aux vêlages d'été et on a constaté d'importants avantages en matière de profits dans le cas des troupeaux dont les vêlages se déroulent sur l'herbe.

Le prix des veaux étant à un niveau record cette année, les éleveurs ont tendance à garder plus de vaches. On espère ainsi obtenir un veau de plus de ces pauvres vaches. Mais le marché des vaches de réforme connaît aussi des prix records. Je vous conseillerais donc de réformer les vaches qui présentent des problèmes, c'est-à-dire celles qui ne sont pas productives, ou qui sont en mauvais état, qui ont des problèmes aux sabots ou au pis ou une combinaison de ces facteurs, lesquels sont la plupart du temps reliés à l'âge. Et tant qu'à y être, on peut aussi en profiter pour réformer celles qui ont mauvais caractère; après tout il faut se faciliter la vie aussi! Utilisez l'argent procuré par la vente de ces vaches de réforme et investissez-le dans de jeunes vaches ou des génisses qui vont durer longtemps.

Mais que faire avec ces jeunes vaches de deux et trois ans qui ont travaillé fort pour sevrer un bon veau, mais qui ne sont pas gestantes? Il est difficile de juste les réformer, mais il est encore plus difficile de trouver une bonne raison de les garder encore une autre année. Vous pouvez cependant leur donner une seconde chance en les faisant saillir maintenant pour commencer un troupeau dont les vêlages auront lieu à l'automne. Cela pourrait se révéler rentable.

Les vaches qui vêlent à l'automne devront être séparées de celles qui mettent bas au printemps, puisque la conduite du troupeau se fera différemment. Ces vaches peuvent et doivent vêler à l'extérieur. Avec des taureaux reconnus pour de bons vêlages, il n'y aura pas de problème à la mise bas, à l'exception de la possibilité d'avoir des jumeaux. Lorsqu'on leur procure de bons brise-vent et des abris pour les veaux, les vaches peuvent rester dehors toute l'année. Lorsque le temps est humide au printemps, les vaches devront être déplacées sur un terrain en gravier bien drainé ou dans un enclos.

Il serait par ailleurs important de discuter des exigences alimentaires de ce type de troupeau avec le nutritionniste ou le conseiller de la meunerie. Durant l'hiver, les exigences seront plus élevées que pour les vaches qui vêlent au printemps, par temps sec. L'étalement de foin dans un champ ou l'utilisation d'un mélangeur de RTM donneront à toutes les bêtes, même aux veaux, la possibilité d'avoir accès à des aliments de qualité. On peut aussi ajouter des blocs de protéines si le foin est de mauvaise qualité. L'apport de nourriture aux veaux sous forme de mélange maison ou d'une ration commerciale de démarrage contribuera à la fois au bon développement des veaux et à maintenir la vache en bon état.

Le vêlage d'automne a donc plusieurs avantages et je vous le recommande.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca