Registres de pâturage

La tenue de registres est un élément important d'une bonne gestion des pâturages. Grâce à des données consignées par écrit, vous serez en mesure de voir les résultats des changements apportés à la gestion, ainsi que l'impact de la météo sur le rendement des fourrages et des animaux. Ces registres vous permettront d'établir un certain nombre de comparaisons entre les années qui vous fourniront des informations fort utiles pour une gestion efficace.

Un bon ensemble de registres qui fournissent des détails de ce qui est arrivé vous permettra de comparer les rendements de façon précise entre les mois et les années. Un carnet de poche ou une reliure à trois anneaux peuvent constituer la base d'un bon système. Si vous le souhaitez, vous pouvez développer une base de données électronique plus complexe à une date ultérieure. Vos registres devraient inclure les données relatives à la météo, c.-à-d. les quantités de pluie, les dates de gelées et les températures extrêmes de l'été; les données relatives aux fourrages ou aux herbages, c.-à-d. les espèces en mélange dans le pâturage, les apports d'engrais et la croissance végétative à différents moments pendant la saison de pâturage; les données relatives au bétail, notamment la taille des animaux mis au pâturage, leur type et leur nombre, la fréquence des déplacements vers de nouveaux enclos, les dates marquant le début et la fin de la saison de pâturage, la quantité de fourrage résiduel et tout supplément d'aliment requis. Il s'agit d'une longue liste, mais les registres peuvent être aussi simples ou aussi complexes que vous le souhaitez.

Il existe un certain nombre d'outils pour vous aider à mesurer la quantité de fourrage réel dans le champ. La hauteur et la densité sont les deux principaux éléments à considérer. L'utilisation d'un bâton de mesure pour pâturage ou d'un compteur à plaque (rising plate meter) permettra de déterminer la quantité de fourrage réel. Il y a toutefois tellement de différences dans la composition des espèces des pâturages de l'Ontario que la précision de ces appareils laisse encore beaucoup à désirer. Si vous examinez attentivement la densité et la hauteur du pâturage en relation avec le taux de charge courant, vous devriez être en mesure d'évaluer le nombre d'animaux par jour par acre réel. Un simple carnet suffit à tenir des registres qui, avec le temps, fourniront un portrait très intéressant de votre gestion des pâturages. En enregistrant et en accumulant ces données, vous serez à même de prendre des décisions relatives aux pâturages qui auront un effet positif sur votre exploitation.

Vous pouvez déterminer la quantité de fourrage disponible dans chaque enclos à intervalles réguliers pendant la saison de pâturage (idéalement, à toutes les deux semaines) et créer un diagramme en angle de votre pâturage (grazing wedge). Ce diagramme indique la quantité de fourrage disponible dans un enclos à un moment précis. Le diagramme en angle doit afficher une ligne descendante qui part de l'enclos que le bétail est sur le point d'entrer jusqu'à l'enclos que le bétail vient de quitter. Ce diagramme en angle indiquera s'il y a des problèmes dans un ou plusieurs enclos et vous permettra de prévoir les besoins en fourrages futurs.

Chaque année est différente en ce qui touche aux pâturages, mais l'information recueillie vous permettra d'analyser les différences et de gérer vos pâturages de manière à vous assurer des rendements optimaux.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca