Peut-on obtenir un taux de recouvrement par les résidus de cultures de plus de 30 % en travaillant le sol l'automne?

Il a été démontré qu'avec un taux de recouvrement de 30 % par les résidus de culture, on pouvait réduire les pertes de sol arable dues à l'érosion éolienne et hydrique. Mais à quoi ressemble une couverture de résidus de 30 %? Est-ce que certains instruments aratoires laissent une couverture de résidus de moins de 30 %? Les résidus de cultures sous forme de tiges de maïs, de chaume de soya, de paille de céréales, de cultures en croissance ou de cultures de couverture permettent tous d'obtenir un pourcentage de recouvrement de 30 %. L'observation d'une parcelle de démonstration à l'exposition agricole Outdoor Farm Show, en 2012, nous a appris que si l'on retire la paille d'une culture céréalière et qu'on travaille ensuite le sol de n'importe quelle manière, on obtient un taux de recouvrement de moins de 30 %. Par contre, le travail du sol favorise une germination plus uniforme des repousses spontanées de céréales, ce qui fait passer ce pourcentage à nettement plus de 30 %. Les photographies suivantes montrent une surface recouverte de résidus de cultures après un travail du sol, dans deux champs ayant fait l'objet de deux traitements différents.

Figure 1: Taux de recouvrement de 25 % par des résidus de paille après la récolte. La paille a été retirée et le sol a été travaillé par action verticale. Le passage de la machinerie a favorisé une germination uniforme des repousses spontanées de céréales, portant ainsi le pourcentage de recouvrement total à bien plus de 30 %.

Figure 1: Taux de recouvrement de 25 % par des résidus de paille après la récolte. La paille a été retirée et le sol a été travaillé par action verticale. Le passage de la machinerie a favorisé une germination uniforme des repousses spontanées de céréales, portant ainsi le pourcentage de recouvrement total à bien plus de 30 %.

Figure 2: Taux de recouvrement de 70 % par des résidus de paille de céréales après la récolte. La paille a été épandue et le champ a été travaillé par action verticale.

Figure 2: Taux de recouvrement de 70 % par des résidus de paille de céréales après la récolte. La paille a été épandue et le champ a été travaillé par action verticale.

Principales conclusions de la démonstration

  • Si la paille est retirée et qu'on travaille ensuite le sol, il est difficile de maintenir un taux de recouvrement de 30 %. Mais en laissant croître les repousses spontanées de céréales ou en semant une culture de couverture, on obtient un recouvrement de nettement plus de 30 %.
  • Un taux de recouvrement de 30 % après la récolte ne signifie pas nécessairement que ce pourcentage se maintiendra jusqu'au printemps. Tous les aspects de la gestion des résidus, qu'il s'agisse du type de résidus, du genre de travail du sol, des modifications ou réglages des instruments aratoires et des combinaisons de cultures de couverture auront un effet sur la proportion de couvert végétal.

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca