Élimination des parcelles de trèfle rouge utilisé comme culture de couverture

Une superbe parcelle de trèfle rouge peut donner jusqu'à 75 kg d'azote à l'hectare (à une hauteur de 40 cm) pour la culture de maïs des prochaines années. Toutefois, si la culture de trèfle n'est pas détruite à l'automne, la préparation d'un lit de semence adéquat pour les prochaines cultures est souvent passablement retardée, ce qui réduit les rendements. On trouvera ci-dessous un aperçu de diverses stratégies d'élimination du trèfle rouge à l'automne.

Quelle est la meilleure période pour éliminer les parcelles de trèfle rouge?

Un projet de recherche mené par Steve Bowley (Université de Guelph) a montré que la biomasse racinaire du trèfle rouge s'accroît considérablement au cours du mois d'octobre. Par conséquent, l'élimination de la parcelle de trèfle rouge en septembre pourrait réduire les crédits d'azote en réserve pour le printemps suivant. Les résultats de l'étude de Steve Bowley sont bien résumés dans cette présentation de 10 minutes : (http://fieldcropnews.com/2012/08/when-is-it-time-to-retire-your-red-clover-cover-crop/) (an anglais seulement).

Méthodes d'élimination du trèfle rouge

Le labour d'automne est la seule méthode de travail du sol efficace pour se débarrasser du trèfle rouge (figure 1). Les techniques moins radicales utilisant le chisel (figure 2), par exemple, sont beaucoup moins efficaces contre le retour du trèfle rouge au printemps suivant.

Figure 1. Ancienne parcelle de trèfle rouge, au printemps, à la suite d'un labour d'automne avec une charrue à socs et à versoirs.

Figure 1. Ancienne parcelle de trèfle rouge, au printemps, à la suite d'un labour d'automne avec une charrue à socs et à versoirs.

Figure 2. Ancienne parcelle de trèfle rouge, au printemps, à la suite d'un labour d'automne avec un chisel.

Figure 2. Ancienne parcelle de trèfle rouge, au printemps, à la suite d'un labour d'automne avec un chisel.

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca