L'oïdium dans les cucurbitacées

L'oïdium (blanc) semble être apparu tôt en saison cette année en Ontario. En effet, alors que cette maladie se manifeste habituellement à la fin de l'été, je remarque déjà des symptômes de l'oïdium dans nos parcelles de recherche de citrouilles, de courges et de cantaloups.

L'oïdium apparaît d'abord sous forme de masse fongique dense et blanche (poudreuse) à la surface inférieure des plus vieilles feuilles. On observe souvent une tache jaune pâle à la surface supérieure de ces feuilles. Sans traitement, cette masse finira par recouvrir entièrement et tuer les feuilles et les pétioles atteints. La mort précoce du feuillage entraîne une faible teneur en sucre dans le fruit et un mûrissement hâtif de ce dernier, avant qu'il n'ait atteint sa taille idéale. Les tiges infectées deviennent cassantes et se détachent du fruit durant la récolte, ce qui cause des problèmes particulièrement pour les citrouilles d'Halloween et les citrouilles et courges décoratives.

En production biologique, le bicarbonate de potassium (MilStop) permet une maîtrise partielle de la maladie. Consultez l'organisme de certification avant d'utiliser tout produit de protection des cultures. Pour être efficaces, les produits doivent être appliqués dès les premiers signes d'infection. Une fois que les symptômes sont très répandus dans le feuillage, les produits n'auront que peu ou pas du tout d'effet sur la propagation de la maladie. Inspectez les champs de cucurbitacées régulièrement et prenez des mesures préventives avant que l'oïdium soit présent sur plus de 2 % des feuilles présentant une lésion.

L'oïdium est causé par un agent pathogène transporté dans l'air. Contrairement à de nombreuses maladies culturales, l'oïdium peut infecter les plants à des taux d'humidité relativement bas. Ainsi le temps sec ne freinera pas nécessairement la propagation de la maladie. Heureusement, le champignon ne se développe pas bien à des températures supérieures à 30 0C. Pour plus d'information sur la biologie de l'oïdium et des mesures de lutte appropriées, consultez le site Web d'Ontario LIcultures à : http://www.omafra.gov.on.ca/IPM/french/cucurbits/diseases-and-disorders/powdery-mildew.html

Figure 1. Infection hâtive par l'oïdium à la surface inférieur d'une feuille.

Figure 1. Infection hâtive par l'oïdium à la surface inférieur d'une feuille.

Figure 2. Infection établie, par l'oïdium.

Figure 2. Infection établie, par l'oïdium.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca