Mise en marché: directives sur le transport, à l'intention des propriétaires de troupeaux de volailles

Introduction

Les volailles de chair doivent être transportées à un abattoir titulaire d'un permis pour inspection et transformation.

Au Canada, le transport de tous les animaux, y compris les volailles de chair, est régi par des lois.

Transport

Le transport est une source de stress pour les animaux. Le transport sans cruauté signifie que tous les facteurs de stress sont soit éliminés soit réduits à des niveaux acceptables. Ainsi, par exemple, Temple Grandin recommande que 95 % des cageots soient en bon état, sans bouts de fil métallique détachés ou de pièces de plastique brisées. De plus, les oiseaux doivent disposer de suffisamment d'espace pour pouvoir tous se coucher en même temps sans être empilés.

Facteurs de stress liés au transport

Les oiseaux n'ont pas accès à de la nourriture et ne peuvent pas s'abreuver durant le chargement et le transport. Il faut donc qu'ils soient introduits dans les cageots juste avant d'être chargés dans le camion.

Ne jamais charger des volailles et les laisser sur place durant la nuit

Les extrêmes de température sont une source de stress pour les oiseaux et peuvent même être mortels. Les oiseaux doivent toujours être protégés des températures extrêmes, durant le chargement et le transport.

Au cours du transport, les oiseaux sont habituellement placés dans des cageots ou des caisses, ce qui restreint leurs mouvements et peut limiter leur capacité à trouver un endroit confortable pour se reposer. Il existe des Codes de pratiques pour déterminer le nombre idéal d'oiseaux à placer dans une cage. Ce nombre devra être ajusté, selon la température.

Règle générale, tous les oiseaux devraient être capables de se coucher sans se toucher

Il est important de garder son calme en manipulant les oiseaux. Durant la capture et le chargement, voir à ce que tous les préposés comprennent que les oiseaux peuvent ressentir de la douleur et qu'on risque de les blesser si on les manipule avec brusquerie.

Les poules pondeuses de réforme doivent être transportées avec soin. Ces oiseaux préfèrent être manipulés la tête en haut. Les capturer en les prenant sous l'os de la poitrine.

Les préposés à la capture devraient aussi éviter les mouvements brusques et rapides ainsi que les bruits forts. Surtout, ne pas crier !

S'éclairer avec des lumières bleues ou de faible intensité au cours de la capture, afin de réduire le stress des oiseaux et de faciliter l'attrapage.

Rassembler les oiseaux en petits groupes à l'aide de divisions ou d'écrans pour empêcher qu'ils ne s'entassent ou s'empilent.

Placer les oiseaux dans les cageots à l'intérieur du poulailler et réduire au minimum le temps de manipulation.

Utiliser du matériel approprié

Dans les grosses exploitations, les oiseaux sont habituellement transportés dans des cageots de plastique (poulets) ou dans des cages (dindes). On peut se procurer des cageots ou autres contenants nettoyés et désinfectés auprès de l'abattoir. Des cages pour chiens peuvent être utilisées pour le transport des dindes.

Points dont il faut tenir compte pour choisir la méthode de transport :

  • Les cageots servant au transport des oiseaux doivent être nettoyés et désinfectés avant le chargement.
  • Les oiseaux doivent être en sécurité, et les ailes, la tête, les pattes et ergots ne doivent pas sortir du contenant.
  • Offrir au besoin une ventilation uniforme et adéquate.
  • Les oiseaux devraient être placés sur leurs pattes dans le cageot. Leur donner suffisamment d'espace pour qu'ils puissent prendre une posture confortable et que la ventilation soit adéquate.

Ne JAMAIS transporter des oiseaux dans les conditions suivantes...

  • Dans le coffre d'un véhicule.
  • Dans des sacs (de plastique, de nourriture, de papier, etc.).
  • Dans des remorques fermées, car la ventilation n'y est pas adéquate et ne permet pas aux oiseaux de survivre lorsque le véhicule n'est pas en mouvement.
  • Dans des caisses de bois (il est impossible de bien les désinfecter).

Points à surveiller pour le transport des oiseaux...

  • L'air arrête de circuler lorsque le véhicule n'est pas en mouvement; les oiseaux peuvent facilement mourir d'un excès de chaleur ou de suffocation.
  • Les oiseaux doivent être protégés de la pluie et de la neige et ne doivent pas être mouillés lorsque le chargement a lieu par temps frais ou froid.
  • L'empilement des cageots doit permettre la circulation de l'air.
  • Ne jamais placer ensemble de gros oiseaux et des oiseaux de petite taille dans le même cageot ou y placer différentes espèces d'oiseaux (comme des canards avec des poulets).

Oiseaux fragilisés


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca