Courts articles du MAAARO sur la salubrité des aliments

Essais sur le terrain des organismes pathogènes avec un biocapteur portatif

Don Blakely, chargé de programme, assurance de la qualité du boeuf

Le dépistage des organismes pathogènes supposait jusqu'ici le prélèvement d'échantillons sur l'équipement et les ustensiles et l'envoi de ces échantillons au laboratoire pour analyse. Il faut en général quelques jours avant d'avoir les résultats et le produit alimentaire est peut-être rendu dans la chaîne de distribution et sur la table du consommateur. À la limite certains produits contaminés sont consommés avant qu'un rappel ne soit décrété. Ce genre de situation pourrait bientôt être chose du passé. Des chercheurs de l'Université Michigan State ont récemment mis au point un biocapteur portatif basé sur la nanotechnologie, qui peut détecter la présence de pathogènes comme les E. coli, Salmonella et Listeria. Plutôt que d'attendre les résultats pendant des jours, avec ce nouvel appareil vous les auriez en aussi peu qu'une heure. Si l'usage de ce nouvel appareil se répand, il sera possible de réduire les risques que des produits contaminés de pathogènes n'arrivent sur le marché, diminuant aussi le nombre de consommateurs qui sont atteints d'une maladie d'origine alimentaire. Pour plus de renseignements, voir le site Web :
http://www.foodqualitynews.com/Innovation/DNA-nanotech-development-will-move-pathogen-testing-from-lab-to-field-developer

Il faut mettre plus d'efforts à réduire la salmonella et les infections qu'elle provoque

Wayne Du, chargé de programme, assurance de la qualité du porc

Des données provenant des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américains ont indiqué que le nombre d'infections dues à la salmonelle n'a pas diminué depuis 15 ans. Ces bactéries peuvent se retrouver dans de nombreux différents types d'aliments d'origine animale et végétale.

Figure 1. Pourcentages d'infections à la salmonelle causées par différents aliments

Pourcentages d'infections à la salmonelle causées par différents aliments

Sont compris dans « Autres » : germes, légumes feuilles, légumes racines, poisson, céréales et haricots, mollusques et crustacés, huiles et sucres et produits laitiers.

Source : CDC National Outbreak Reporting System, 2004-2008.

Texte équivalente

Pour réduire les infections dues à la salmonella il faut instaurer des mesures de lutte de la ferme à la table. Une maîtrise efficace de la salmonelle à la ferme constitue encore un défi. Voici certaines des mesures à adopter par les producteurs pour lutter contre cette bactérie tenace.

  • Implanter de bonnes pratiques agricoles axées sur la prévention ou des programmes de salubrité des aliments à la ferme, ou les deux.
  • Sur une base régulière, effectuer une évaluation des risques en vue d'identifier les risques de contamination potentiels.
  • Implanter de façon stricte des mesures spécifiques pour prévenir la contamination.
  • Élaborer de nouvelles stratégies de prévention pour les aliments les plus à risque avant et après la récolte.

Pour savoir comment implanter ces mesures mentionnées plus haut et pour consulter d'autres ressources en matière de salubrité des aliments, veuillez communiquer avec les responsables du programme Avantage au 1 877 424-1300 ou visiter notre site Web à l'adresse
http://www.omafra.gov.on.ca/french/food/foodsafety/producers/good-ag-practices.htm

Petits changements maintenant, grande différence plus tard

Colleen Haskins, chargée de programme, salubrité des aliments à la ferme

Êtes-vous en général si occupé pendant la saison de production que vous trouvez difficile d'accomplir certaines petites tâches dans l'étable, les installations d'entreposage ou d'emballage? Prenez le temps, dès maintenant, d'effectuer ce qui doit être fait. Le remplacement de coupe-froid autour des portes et des fenêtres, la réparation des trous dans les parois extérieures et l'installation de protecteurs pour l'éclairage ou d'ampoules incassables, sont de petites tâches qui feront une grande différence plus tard, surtout si vous songez à implanter un programme de salubrité des aliments à votre ferme.

Pour d'autres idées de changements pouvant améliorer la salubrité des aliments à la ferme, visitez notre site Web à l'adresse http://www.omafra.gov.on.ca/french/food/foodsafety/producers/index.htm ou appelez-nous au 1 877 424-1300. Vous avez des questions sur la salubrité des aliments? Nous sommes là pour y répondre.


For more information:
Toll Free: 1-877-424-1300
E-mail: ag.info.omafra@ontario.ca