Titre du projet : Évaluation des dispositifs de mesure de l'humidité du sol dans les vignobles en Ontario

Le manque d'humidité est un risque météorologique important dans la culture du raisin. L'accès à l'eau au cours des stades physiologiques importants de la croissance des arbres et des fruits est essentiel pour obtenir un rendement optimal à la récolte. Le manque d'humidité au cours de périodes critiques de la croissance et du développement des fruits influe sur les rendements, la santé de la vigne et le calibre du raisin et la qualité des fruits (provocant un goût de verdeur dans le vin). Puisque la météo est de plus en plus variable, la possibilité de disposer d'eau devient de plus en plus critique pour produire du raisin de qualité. Les producteurs qui font appel à l'irrigation dans leurs vergers (ou vignobles) ont besoin de savoir comment irriguer et à quel moment et doivent pouvoir évaluer le taux d'humidité du sol de leur exploitation. Actuellement, les producteurs n'ont que peu de renseignements sur les dispositifs de mesure de l'humidité du sol conçus pour la surveillance des vergers et vignobles. Le type de sol peut avoir des incidences importantes sur l'utilité des sondes de mesure de l'humidité du sol (c.-à-d. sondes munies de fourchettes de métal mou qui peuvent plier et se rompre si le sol est argileux et dur).

L'objectif du projet était de fournir aux producteurs des renseignements sur l'exactitude, le coût et la facilité d'utilisation des divers genres de dispositifs de surveillance de l'humidité du sol dans divers types de sols et diverses régions de culture.

Au total, nous avons contrôlé quotidiennement quatre vignobles Vitus vinifera du Niagara (Niagara-on-the-Lake, Jordan, Beamsville) pendant toute la saison pour consigner les niveaux d'humidité du sol. Il s'agissait de sites offrant divers types de sols et conçus pour deux types d'irrigation, soit l'aspersion sur frondaison ou l'irrigation au goutte-à-goutte. Nous avons utilisé divers types de dispositifs de mesure de l'humidité à chaque endroit, notamment des tensiomètres, des réflectomètres temporels (TDR) (Gro-Point) et des capteurs d'humidité volumique du sol (Decagon EC 5). Les sondes ont été enfouies dans le sol, à 12 et à 24 po de profondeur à chaque emplacement. Nous avons évalué l'exactitude, la facilité d'utilisation, la longévité et le coût des sondes. De plus, à l'un des sites, nous avons évalué une sonde de profil capacitif (EnviroSMART) fournie par Weather Innovation Network (WIN).

La saison de croissance 2013 a été marquée par des pluies considérables (figure 1), de sorte qu'un seul des quatre producteurs de raisin a eu recours à l'irrigation. Les diverses sondes de mesure de l'humidité du sol ont fourni des résultats numériques très différents en ce qui a trait aux taux d'humidité du sol. De façon générale, les capteurs Decagon donnaient des taux d'humidité du sol plus élevés que les capteurs Gro-point à des profondeurs de 12 et de 24 po (figure 2). Toutefois, les données recueillies laissaient voir des tendances analogues des taux d'humidité du sol à chaque site, même avec des sondes différentes.

Figure 1 : Accumulation mensuelle de précipitations pendant la saison de croissance 2013

Figure 1 : Accumulation mensuelle de précipitations pendant la saison de croissance 2013

Figure 2 - Comparaison des taux d'humidité du sol à des profondeurs de 12 po et de 24 po dans un vignoble de Niagara-on-the-Lake à sol argileux irrigué au goutte-à-goutte en 2013.

Figure 2 - Comparaison des taux d'humidité du sol à des profondeurs de 12 po et de 24 po dans un vignoble de Niagara-on-the-Lake à sol argileux irrigué au goutte-à-goutte en 2013. Les humidimètres de sol utilisés étaient le Decagon EC 5 et le Gropoint TDR. Remarque : Les flèches rouges indiquent le moment où il y a eu irrigation.

De façon générale, les sites reposant sur des sols argileux lourds donnaient des taux d'humidité du sol supérieurs à 24 po de profondeur, comparativement aux profondeurs de 12 po. Dans les sols sablonneux, les différences de lecture de l'humidité du sol entre 12 po et 24 po étaient moins marquées.

Les relevés de l'humidité du sol ont servi à prévoir le moment idéal où commencer l'irrigation dans chaque vignoble. Dans trois des quatre sites, les lectures de l'humidité du sol n'ont pas atteint le niveau exigeant l'irrigation. Dans l'un des sites, l'irrigation a été effectuée trois fois et nos relevés de l'humidité du sol indiquent qu'il serait possible de mieux planifier le moment de l'irrigation.

Le projet se poursuivra en 2014. Les résultats préliminaires seront présentés à la séance sur l'irrigation du congrès de l'Association des fruiticulteurs et des maraîchers de l'Ontario, le 19 février 2014. Le lecteur trouvera des renseignements sur l'utilisation des sondes d'humidité du sol dans la fiche technique du MAAO/MAR intitulée Surveiller l'humidité du sol pour améliorer les décisions d'irrigation. Vous trouverez des renseignements généraux sur l'irrigation sur le site Web du MAAO.

Figure 3 - Surveillance de l'humidité du sol en 2013. Les flèches indiquent le moment où il y a eu irrigation au goutte-à-goutte. Sont également indiqués le moment idéal de début de l'irrigation, le point de flétrissement permanent et la quantité de pluie. Les données ont été recueillies dans un vignoble de Niagara-on-the-Lake au sol limoneux-sableux avec dispositif d'irrigation au goutte-à-goutte.

Figure 3 - Surveillance de l'humidité du sol en 2013. Les flèches indiquent le moment où il y a eu irrigation au goutte-à-goutte. Sont également indiqués le moment idéal de début de l'irrigation, le point de flétrissement permanent et la quantité de pluie. Les données ont été recueillies dans un vignoble de Niagara-on-the-Lake au sol limoneux-sableux avec dispositif d'irrigation au goutte-à-goutte. L'irrigation a eu lieu le 16 juillet, le 8 août et le 19 août, tel qu'indiqué par les flèches rouges.

Nous remercions de leur soutien les Grape Growers of Ontario, le Tender Fruit Marketing Board, la Commission ontarienne de commercialisation des fruits tendres et l'Ontario Apple Growers Association. A également accordé des fonds à ce projet Farm and Food Care Ontario dans le cadre de son initiative d'adaptation et de gestion des ressources en eau.

 


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca