Préparation en vue de la plantation d'un nouveau vignoble

La préparation de la parcelle d'un vignoble est très importante, car une fois les vignes établies, elles sont exploitées pendant de nombreuses années. L'amélioration de la parcelle, ainsi que la correction des imperfections qu'elle présente rehaussera considérablement la longévité et la productivité du vignoble. Certains travaux (comme le nivellement du terrain et le drainage) ne peuvent se faire qu'avant la plantation. D'autres travaux (comme le chaulage du sol et la gestion des mauvaises herbes) peuvent exiger quelques années. Idéalement, la parcelle doit être préparée au moins un ou deux ans avant la plantation. Les travaux en vue de la plantation comprennent la préparation du sol, le drainage, l'atténuation des mauvaises herbes et l'élimination des plantes-hôtes sauvages. Il faudra également déterminer les cépages à planter et le moment de la plantation.

Préparation du sol :

La préparation du sol comprend la rectification du pH et de la fertilité, la correction des problèmes de drainage et le nivellement du terrain. Une analyse de sol pourrait s'avérer nécessaire un an avant la plantation, ou deux ans avant la plantation dans le cas où le pH devrait être rectifié. Pour un vignoble, les échantillons de sol doivent être prélevés à deux profondeurs : entre 0 et 8 pouces et entre 8 et 16 pouces selon un schéma en « X ». Les échantillons prélevés à ces deux profondeurs doivent être analysés séparément. Pour avoir des renseignements sur l'échantillonnage des sols et connaître la liste des laboratoires agréés, vous pouvez consulter le site internet. Pour de plus amples renseignements sur la nutrition de la vigne, consultez le site du MAAARO.

Si le pH du sol est inférieur à 5, pensez à épandre de la chaux agricole pour l'accroître à un niveau plus souhaitable (5,5-6,5). La chaux doit être épandue l'année précédant la plantation et incorporée au sol le plus profondément possible. La rectification de la fertilité se fait en se basant sur les analyses de sol. Le MAAO travaille actuellement à élaborer des recommandations nutritionnelles spécifiques à nos conditions de croissance.

La parcelle doit être préparée un an d'avance et les travaux à effectuer sont le labour, le sous-solage et le nivellement (là où c'est nécessaire). Si le sol comporte des couches restrictives, un labour de défoncement ou un sous-solage avant la plantation pourrait être bénéfique. Il faudra aussi débarrasser le sol de tous arbres, arbustes, roches et autres débris. Si la parcelle est gazonnée et qu'elle présente une pente pouvant donner lieu à des problèmes d'érosion, il serait préférable d'appliquer un herbicide de contact uniquement dans la ligne de plantation des vignes (en laissant l'entre-rang gazonné). Une fois le gazon traité à l'herbicide, le sol peut être travaillé à la sous-soleuse, puis amendé avec des engrais et préparé pour la plantation. Si le terrain est plat et qu'il ne présente pas de problèmes d'érosion, alors l'entière surface peut être labourée, amendée avec des engrais et ensemencée d'une plante de couverture, comme un hybride d'herbe du Soudan, l'été avant la plantation. Une plante de couverture constituée d'une céréale à petits grains devrait être plantée l'automne précédant la plantation des vignes.

Drainage :

Un bon drainage de l'eau est essentiel lors de la préparation du site viticole. Les sols humides peuvent restreindre la croissance des racines de la vigne et nuire aux plants qui s'acclimatent au froid à l'automne. Les sols humides sont aussi très enclins à la compaction du sol, ce qui a comme effet de perturber la structure du sol et sa teneur en oxygène. L'eau qui stagne en surface et les ornières laissées par les équipements sont les signes d'un mauvais drainage du sol. Des drains agricoles peuvent être nécessaires pour assurer un bon drainage, et leur installation est beaucoup plus facile avant l'étape de la plantation des vignes qu'après. Une liste d'entreprises en drainage pouvant vous aider en la matière est détaillée à site du MAAARO.

Élimination et atténuation des mauvaises herbes au cours des années de préplantation :

Il est essentiel d'éliminer les mauvaises herbes avant la plantation d'un nouveau vignoble. L'élimination des mauvaises herbes est beaucoup plus difficile une fois que les plants de vigne sont plantés. L'élimination des mauvaises herbes vivaces se fait sur deux ans, selon une stratégie qui permet de cibler les stades de croissance les plus vulnérables, comme le début du stade bouton dans le cas du chardon. Il est conseillé de semer des plantes de couverture, de préférence à l'automne qui précède la plantation, pour étouffer les mauvaises herbes. Cela permettra d'éviter l'établissement des annuelles d'hiver. Utiliser des herbicides comme le glyphosate pour éliminer les mauvaises herbes à la fin de l'été ou au début de l'automne précédant la plantation.

Élimination des espèces d'hôtes sauvages :

Avant d'implanter un vignoble, éliminer tous les hôtes sauvages (vignes, etc.) qui peuvent être des hôtes ou des vecteurs de maladies ou d'infestations d'insectes.

Déterminer quand il faut planter :

Dans les régions de l'Ontario où le climat est frais, les vignes poussent mieux quand elles sont plantées le plus tôt possible au printemps (en mai, avant le débourrement). Retarder la plantation jusqu'à ce que le sol ne soit pas trop humide et jusqu'à ce que sa température commence à grimper. Éviter de planter à l'automne, en raison des risques de déchaussement par le gel. Éviter de planter quand la température frôle les 30 °C, car les vignes et les bourgeons risquent de subir des dommages.

Idéalement, la parcelle devrait être prête l'automne précédant la plantation, ne laissant que le marquage des rangs à compléter l'année de la plantation. Communiquez avec votre pépiniériste pour vous assurer que les vignes arriveront tôt et en bon état.

Déterminer ce qu'il faut planter :

Il est préférable d'acheter des vignes certifiées qui ont été testées pour certaines maladies. Comme ces tests ne garantissent pas que les vignes soient exemptes de maladies, il faudra inspecter les plants pour la présence de malformations, d'insectes ou d'autres signes de maladie. Pour les plantations de printemps, la plupart des pépiniéristes recommandent de commander les plants de vigne à l'automne. La liste des pépiniéristes qui vendent des vignes en Ontario est disponible sur le site internet. Avant de procéder à la plantation, il faut choisir des cultivars qui répondent aux besoins de votre marché et dont les fruits et les rameaux parviendront à leur maturité dans votre région. Utilisez des porte-greffes et des combinaisons de variétés qui conviennent à vos conditions climatiques et types de sol. Un plan relatif aux vins de cépage qui donne des renseignements utiles sur l'offre et la demande du raisin est disponible sur le site du web.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca