Trèfle des prés et rotation - un cadeau inépuisable

La culture du trèfle des prés et du blé d'hiver en rotation - un cadeau inépuisable! Rares sont ceux qui voient dans le trèfle des prés une culture-abri qui peut avoir des effets après plus d'un an, mais d'après les recherches récentes menées en Europe du Nord, il en serait bien ainsi.

Des chercheurs en Ontario se sont penchés sur des essais à long terme de rotation et de travail du sol sous la direction de Dave Hooker et il en ressort de toute évidence une amélioration globale du rendement des cultures de maïs et de haricots, après la culture du blé et du trèfle des prés. Examinons un peu ce que les racines de trèfle apportent à la table.

Il ressort de recherches menées en Europe du Nord que jusqu'à 40 % de l'azote total de la plante est conservé dans les racines du trèfle et que les concentrations d'azote dans les racines sont considérablement plus élevées que dans les parties aériennes. Il ressort également de l'étude que le produit racinaire est beaucoup plus lignifié. Fondamentalement, la matière des racines est plus résistante à la décomposition microbienne. Cela est bien logique, si l'on tient compte du temps où les racines de luzerne et la masse racinaire du maïs sont présentes. En fait, la teneur en lignine des racines de trèfle est de 2,5 fois plus élevée que dans les pousses de la plante.

Alors, qu'est-ce que cela signifie? Ces racines à forte teneur en azote se décomposent lentement - en fait, plus lentement que les parties aériennes. D'après les recherches menées en Ontario, un bon peuplement de trèfle donne environ 75 livres d'azote par acre à la récolte de maïs de l'année suivante. Cet apport viendrait de la décomposition des pousses et des racines. Une partie des avantages culturaux permanents constatés dans l'utilisation du trèfle en rotation peut être attribuable à cette libération presque lente de l'azote par les racines. Les recherches menées en Europe du Nord ont montré qu'après deux ans de décomposition dans le champ, il reste environ 20 % de l'azote initial dans les racines de trèfle en sous-sol.

Une autre raison d'inclure le trèfle dans les rotations culturales avec le blé en Ontario est que vous obtenez un avantage immédiat pour la prochaine récolte de maïs et que vous savez que vous nourrissez le sol au moins pour les deux prochaines années.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca