Utilisation de Ridomil pour lutter contre le mildiou dans le houblon en début de saison

Les récentes températures, plutôt tièdes, ont permis au houblon de commencer à lever dans bon nombre de régions de la province. Les producteurs réfléchissent à la possibilité d'effectuer des traitements hâtifs contre le mildiou. Voici quelques réponses à des questions qui nous sont souvent posées au sujet de l'utilisation du Ridomil dans le houblon en Ontario.

  • En quoi consiste le Ridomil? Ridomil Gold 480 SL est un fongicide dont la matière active est du métalaxyl. Contrairement à d'autres fongicides homologués pour le houblon en Ontario, l'utilisation de Ridomil n'est autorisée que pour les traitements en début de saison par bassinage du sol autour des racines. Cela signifie que la fenêtre d'application est relativement courte, soit autour de la période où les plants de houblon commencent à s'activer. Il s'agit du seul fongicide du groupe 4 actuellement homologué contre le mildiou du houblon au Canada, ce qui pourrait faciliter son emploi dans la gestion de la résistance aux fongicides.
  • Est-ce que les sites américains ne suggèrent pas d'utiliser Ridomil sur le houblon plus tard en saison? Aux États-Unis, Ridomil est recommandé pour les pulvérisations foliaires sur le houblon, ou dans l'eau d'irrigation, ce qui n'est pas le cas ici. En effet, au Canada, Ridomil ne peut être appliqué sur le houblon qu'une fois par saison, par bassinage du sol (et non par le système d'irrigation) et il ne peut pas être appliqué moins de 135 jours avant la récolte.
  • Comment ce produit agit-il? Ridomil est un fongicide systémique qui est absorbé par les racines et se répand vers le haut dans les tissus du plant par la sève. Une fois assimilé, le produit interagit et interfère avec l'agent pathogène responsable du mildiou, dans les tissus du plant de houblon, inhibant ainsi les infections systémiques. À noter que Ridomil ne fait que circuler vers le haut du plant et non vers le bas. C'est pourquoi il est précisé de l'utiliser par bassinage du sol. L'objectif est donc d'exposer les racines au Ridomil afin que le produit puisse être absorbé par le plant et déplacé vers le haut dans les rhizomes. Si on ne l'appliquait qu'à la partie végétative aérienne, il ne se déplacerait pas vers le bas dans les parties souterraines, même s'il s'agit d'un produit systémique. Le but est de faire en sorte que le Ridomil parvienne à la zone racinaire, et non plus bas. Éviter d'effectuer des traitements immédiatement avant de fortes pluies, car le fongicide risque d'être lessivé sous la zone des racines où le plant ne sera pas en mesure de l'absorber.
  • Quand faut-il faire les traitements? Étant donné que Ridomil se répand vers le haut du plant par la sève (le xylème), on doit l'appliquer aux plants qui sont en croissance active. Si on l'utilise quand le plant est dormant, le produit ne sera pas assimilé et ne se déplacera pas dans les tissus végétaux. Toutefois, comme on l'a mentionné plus haut, le délai d'attente avant récolte pour le Ridomil est de 135 jours. Cela signifie que si on applique du Ridomil ce samedi, la date de récolte la plus hâtive pour le houblon le 28 août.
  • Quelle est la durée de l'efficacité du Ridomil? Bien que Ridomil soit systémique, son effet protecteur s'atténue avec la croissance du plant et il peut aussi être métabolisé avec le temps. Le Ridomil devrait aider à réduire les infections systémiques déjà présentes dans les racines de houblon qui ont survécu à l'hiver et peut procurer une certaine protection contre les infections foliaires très hâtives qui étaient déjà présentes dans le tissu du plant au moment du traitement. Toutefois, étant donné que le houblon pousse très rapidement, cet effet s'atténuera éventuellement et des pulvérisations subséquentes avec des fongicides possédant un autre mode d'action seront requises pour protéger les parties aériennes des infections foliaires. L'utilisation de Ridomil ne fait que compléter, et non remplacer, les pratiques culturales de début de saison visant à lutter contre le mildiou dans le houblon, comme la taille et l'élimination des spicules basaux.
  • Qu'en est-il de la résistance au Ridomil? Des cas de résistance au Ridomil ont été signalés dans le houblon dans les États de l'Oregon et de Washington. Cependant, la résistance au Ridomil varie selon les lieux et les souches de mildiou. La présence de résistance dans le nord-ouest de la côte Pacifique ne signifie pas nécessairement que les souches de l'Ontario le sont aussi, puisque ce produit n'y pas été utilisé aussi largement contre le mildiou du houblon. Cela ne veut pas dire non plus que la résistance ne se manifestera pas; c'est pourquoi les producteurs devraient suivre attentivement les lignes directrices concernant la prévention de l'apparition de la résistance qui figurent sur l'étiquette, particulièrement le fait que Ridomil 480 EC ne peut être appliqué qu'une seule fois par saison et uniquement par bassinage du sol.

Si vous soupçonnez un cas de résistance au Ridomil dans le houblon en Ontario, veuillez nous en faire part et communiquer avec Melanie Filotas à melanie.filotas@ontario.ca.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca