Dans un article paru récemment dans le Southeast Farm Press, Stanley Culpepper, spécialiste des mauvaises herbes à l'université de la Géorgie a partagé ses données sur la sensibilité des cultures (blessures visuelles) au dicamba et au 2,4-D. À noter que la plupart de ces données proviennent d'essais réalisés en Géorgie (et certaines des cultures sur la liste en témoignent).

Échelle de sensibilité visuelle au 2,4-D pour la Géorgie - 2017

(Dose d'herbicide associée à une blessure visuellement détectable entre parenthèses suivant la échelle de sensibilité)

Faible (>1/75X): Brocoli, chou, chou frisé (kale), moutarde, onions, rutabaga

Modérée (1/75-1/300X): Cantaloup, canola, concombre, pêche, arachide, pacanier, courge

Élevée (1/300-1/800X): Poivron et piment, tomate, pastèque

Très élevée <1/800X): Coton, raisins, patate douce, tabac

À des fins de comparaison, l'effet du Roundup sur la tomate, la courge et la pastèque serait " faible ".



Retournez à Nouveautés en matière de technologie sur les cultures tolérantes aux herbicides pour la saison 2017