Évaluation du système d'irrigation 2016

Les recherches menées en Australie ont démontré que le meilleur moyen d'économiser l'eau d'irrigation est d'améliorer le système d'irrigation afin qu'il arrose les champs de manière plus uniforme.

Supposons que le préposé à l'irrigation décide d'appliquer un pouce d'eau. Or, certaines zones du champ reçoivent 0,5 po tandis que d'autres en reçoivent 1,5 po. Certaines zones ne reçoivent pas assez d'eau, ce qui a des incidences sur la qualité et le rendement de certaines portions du champ. Pour compenser cela, le préposé à l'irrigation entreprend systématiquement d'appliquer 1,5 po d'eau, sachant parfaitement que certaines zones recevront la quantité d'eau dont elles ont besoin (1 po), mais que d'autres en recevront 2 pouces. C'est au niveau de cette pratique que résident les meilleures possibilités d'économiser l'eau et l'énergie.

Outre la Californie et la Floride, d'autres États ont normalisé leur façon de mesurer l'uniformité de la distribution (et même de l'application) des systèmes d'irrigation. En Ontario, le MAAARO) utilise actuellement la méthode d'évaluation des systèmes d'irrigation de la Californie.

Cette évaluation va permettre de quantifier l'uniformité de la distribution (c'est-à-dire la variation de la profondeur de l'eau d'un bout à l'autre du champ), mais aussi d'identifier plus facilement les meilleures solutions pour améliorer cette uniformité.

L'essai requiert de faire fonctionner le système d'irrigation pendant au moins 4 h. Pendant ce laps de temps, les techniciens vont mesurer la pression, le débit et la profondeur de l'eau dans plusieurs sections du champ ou de la zone.

Certains des résultats observés jusqu'à présent ont permis aux préposés à l'irrigation d'améliorer leurs systèmes. Par exemple :

  • Pour l'un des systèmes d'aspersion, le recouvrement était insuffisant (entre les asperseurs, des rangées ne recevaient presque pas d'eau). En modifiant l'espacement, on a obtenu une aspersion uniforme et une augmentation de la productivité.
  • La pression fournie à l'extrémité d'un système d'irrigation au goutte à goutte n'était pas suffisante - le préposé à l'irrigation avait conscience de ce problème, mais l'évaluation du système a permis de confirmer la quantité d'eau non reçue par les plantes à cet endroit.

Quelques modifications dans la conception du système peuvent améliorer l'uniformité de la distribution et avec elle, la qualité et le rendement au moment de la récolte.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour demander une évaluation de votre système d'irrigation, communiquez avec Rebecca Shortt, ingénieure en irrigation du MAAARO, au 519-426-4920 (n'est pas toujours disponible).


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca