Soyez prêts pour l'été… les cultures-abri

Les cultures légumières à récolte hâtive offrent la possibilité de procéder à la gestion du sol. Faire de la double culture avec des légumes ou du soja peut être financièrement intéressant, mais n'est pas très utile pour restaurer la structure du sol et maintenir les matières organiques.

Solutions de cultures-abri en juin et juillet :

  • Le millet perlé et sorgho-soudan sont tous deux des graminées de la saison chaude. Ils offrent un potentiel de croissance extraordinaire et tolèrent relativement bien la sécheresse. Le grain est plutôt petit, de sorte qu'il faut planter peu profond, de préférence en tranchée. Les deux exigeront un peu d'azote pour atteindre une croissance maximale. Ces plantes croissent vite par temps chaud : soyez donc prêts à tondre aux quatre à cinq semaines si vous voulez des résidus gérables et laissez au moins une pousse de 20 cm pour garantir la repousse. Semez le millet perlé à raison de 10 kg/ha et le sorgho-soudan, à raison de 15-30 kg/ha.
  • Le sarrasin est une culture-abri à très court terme - il est excellent pour supprimer les mauvaises herbes. Par contre, il faut le surveiller car il peut fleurir et semer ses graines dans les six semaines, il faut donc une gestion serrée. Son système racinaire est très fin, fragile et fibreux, ce qui aide à reconstruire la structure du sol. Les abeilles et les pollinisateurs sauvages adoreront que vous plantiez du sarrasin - les fleurs sont très jolies, particulièrement du milieu à la fin de l'été, quand elles sont peu nombreuses à fleurir. Semez à raison de 20-30 kg/ha.
  • Les céréales printanières comme l'avoine et l'orge donneront un bon résultat pendant l'été, tant qu'il y a un peu d'humidité. Elles ne sont pas particulièrement friandes de chaleur, mais les deux créeront une forte quantité de biomasse en un court laps de temps. Les systèmes aident à restructurer et à stabiliser le sol. Les céréales d'hiver, comme le seigle et le blé d'hiver, peuvent être plantées à ce moment, particulièrement sur les tournières. Les céréales d'hiver ont besoin d'un temps froid pour donner, de sorte qu'elles continueront à se renforcer et à construire un système racinaire pendant l'été et au début de l'automne. Semer l'avoine et l'orge à raison de 20 à 50 kg/ha.

Figure 1 Un peuplement dense de sorgho-soudan est excellent pour supprimer les mauvaises herbes.

Figure 1 Un peuplement dense de sorgho-soudan est excellent pour supprimer les mauvaises herbes.

Figure 2 Surveiller la floraison du sarrasin; excellent pour les pollinisateurs, mais vous voudrez éviter la grenaison.

Figure 2 Surveiller la floraison du sarrasin; excellent pour les pollinisateurs, mais vous voudrez éviter la grenaison.

Figure 3 L'avoine et les autres grains céréaliers sont un excellent choix pour les tournières et aident à protéger les champs tout en protégeant le sol de la circulation de la machinerie.

Figure 3 L'avoine et les autres grains céréaliers sont un excellent choix pour les tournières et aident à protéger les champs tout en protégeant le sol de la circulation de la machinerie.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca