Recul des populations de punaise marbrée cette année? Peut-être pas.

Nous exerçons une surveillance assidue de la punaise marbrée depuis 2011*. En septembre 2015, nous avons confirmé que les populations de punaise marbrée sont établies (se reproduisent) à cinq endroits en Ontario mais, d'après les captures d'adultes dans les pièges et les signalements des propriétaires de résidences, nous soupçonnons une répartition beaucoup plus vaste.

Pour la majorité, les découvertes de punaises marbrées en Ontario sont le fait de propriétaires de maisons et à certains endroits, de multiples signalements indiquent que les populations locales se sont établies.

Jusqu'à maintenant, il y a eu près de 300 découvertes de punaises marbrées confirmées par les propriétaires de résidences en Ontario!

Région Population établie/ reproductrice Adultes capturés dans un piège à phéromones Signalements de propriétaires de résidences confirmés (adultes)
Golden Horseshoe / RGT Hamilton, St. Catharines Ancaster, Beamsville, Hamilton, Niagara-on-the-Lake, Niagara Falls, St. David's, Waterdown, Smithville Ancaster, Brampton, Burlington, Cedar Springs, Delhi*, Dundas, Fort Erie, Grimsby, Hamilton, Milton, Niagara-on-the-Lake, Niagara Falls, Oakville, St. Catharines, Stoney Creek, Toronto, Vaughan, Welland
Ouest de l'Ontario London, Windsor Cedar Springs, Essex Kincardine, London, Maidstone, Paris, Tecumseh, Windsor
Est de l'Ontario Newboro N.D. Ottawa

Par contre, nous avons connu une relative tranquillité concernant la lutte contre la punaise marbrée cette année. Nous avons capturé exceptionnellement des adultes dans des pièges à phéromones à certains endroits dans nos sites de surveillance à London (sites urbains), Niagara (sites de producteurs) et à Hamilton (sites de producteurs et urbains), mais nombre de nos « points chauds » qui nous servaient à évaluer nos effectifs et les stades de développement au fil de la saison ont donné des résultats très bas comparativement aux années précédentes. De plus, la population nous a transmis moins de signalements.

Il semble que l'Ontario ne soit pas seul à constater une baisse des effectifs cette saison (voir, par exemple, les rapports de 2015 pour le Michigan et Cornell) (En anglais seulement)

Par contre, quelque chose semble avoir changé ces deux dernières semaines. Le nombre de prises dans les pièges appâtés de notre emplacement urbain se situe dans les 40 à 60 quotidiennement et se compose surtout de nymphes des 4e et 5e instars et d'adultes. Ce sont des prises comparables à ce qui a été enregistré en 2014. Je commence également à observer des déplacements dans les hôtes du paysage qui sont porteurs de capsules, notamment l'ailante bleu et le robinier, mais il y en a probablement d'autres. Le nombre de prises commence également à augmenter dans d'autres régions des Grands Lacs.

Ce qu'il faut savoir :

La punaise marbrée est un ravageur répandu dans tout le paysage et qui se déplace sans cesse pendant toute la saison. Nous avons utilisé des pièges appâtés dans les fermes pour nous aider dans notre enquête sur la punaise marbrée, mais ces pièges ont des limites : contrairement à aux nombreux pièges à phéromones que nous utilisons pour d'autres ravageurs, les attractifs dans les leurres n'attirent pas la punaise marbrée sur une très grande distance. Nous disons à nos producteurs collaborateurs que, même s'il y a un piège installé dans leur propriété, ils doivent être à l'affût du ravageur tant dans les cultures que dans les hôtes sauvages (boisés, zones riveraines) en bordure de leur champ, et ce, chaque semaine; cela revêt une importance particulière dans le cas des cultures à récolte tardive, par exemple la pomme et la poire, le maïs et le soya. Vous devez chercher à la fois le ravageur et les signes de lésions.

Quelques conseils pour lutter contre la punaise marbrée. Les preuves de zones où la punaise marbrée est bien établie dans la gestion du pourtour des cultures le long des bordures peuvent être un renseignement efficace; cela suppose une surveillance intensive attestant que la punaise marbrée n'a pas envahi la culture. Vous trouverez une liste des produits homologués pour utilisation au Canada sur le site Web du MAAARO.

Si vous croyez avoir trouvé des punaises marbrées sur votre ferme, communiquez avec nous! Prenez une photo, recueillez quelques échantillons. Communiquez avec le Centre d'information agricole du MAAARO au 1-877-424-1300 ou par courriel à ag.info.omafra@ontario.ca.

* Dans le cadre du programme de partenariat entre le MAAARO et l'Université de Guelph (2015-2018), nous menons un projet triennal, « Gestion durable et surveillance de la punaise marbrée en Ontario ». La chargée de projet est Cynthia Scott-Dupree (Université de Guelph). Nous faisons une évaluation des ennemis autochtones naturels et de leur capacité de réduire les populations de punaises marbrées; l'évaluation est menée par Tara Gariépy, Agriculture et Agroalimentaire Canada, à London (ON).

la punaise marbrée

 


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca