Les maladies foliaires dans les fraisières

Les changements météorologiques de la fin de l'été et du début de l'automne favorisent souvent le développement de maladies foliaires sur les fraisiers. Un temps pluvieux, de longues périodes d'humidité et de fortes rosées sont autant de facteurs qui contribuent à l'accumulation de taches, marbrures et lésions violacées.

L'épandage de certains fongicides au moment opportun à la fin de l'été aidera à maîtriser ce problème. Selon le complexe pathogène présent, il faudra sélectionner le bon fongicide car chacun a ses forces et ses faiblesses. La première étape pour choisir le meilleur fongicide est de préciser quelle est la maladie foliaire en cause. Reportez-vous au tableau 5-18 des pages 168-169 de la publication 360 du MAAARO, Guide de la culture fruitière 2014-2015, pour savoir quel fongicide est le mieux à même de contrer les maladies foliaires. Pour des précisions sur la biologie et le cycle de ces maladies, consultez www.ontario.ca/litultures.

Tache commune

Cette maladie fongique peut être particulièrement destructrice sur les cultivars Mira et Kent. Les taches sont violacées et le centre est clair. L'infection se produit par le revers des jeunes feuilles, avant qu'elles ne soient pleinement ouvertes.

Figure 1 – Tache commune

Figure 1 – Tache commune

Tache angulaire

Il s'agit d'une maladie bactérienne et les fongicides, pour la plupart, sont impuissants. Les lésions ont l'air mouillées, d'aspect transparent. Cherchez la présence d'un suintement laiteux par temps humide. Ce suintement contient des bactéries propagées facilement par l'intermédiaire des travailleurs des champs, les éclaboussures de pluie ou d'irrigation et le matériel agricole. Utilisez Copper 53W ou Tivano pour supprimer la tache angulaire. Si les symptômes paraissent dès maintenant, les pulvérisations à l'automne peuvent aider à réduire l'inoculat. Tous les cultivars sont vulnérables, particulièrement Wendy, Annapolis et Jewel.

Figure 2 – Tache angulaire

Figure 2 – Tache angulaire

Tache pourpre

D'après la recherche, les lésions hivernales sont plus graves là où cette maladie fongique est abondante. Cherchez les marbrures pourpres bien nettes, sans partie blanche au centre ou sur les bords. Les cultivars Kent et Clancy sont les variétés où la tache pourpre est plus évidente.

Figure 3 – Tache pourpre

Figure 3 – Tache pourpre

Brûlure des feuilles

Cette maladie est causée par le champignon Phomopsis et est répandue sur le cultivar Governor Simcoe. Nous l'avons observée sur la variété Malwina également cette année. Les lésions sont multicolores et souvent, en forme de V et progressent vers l'intérieur à partir de la bordure des feuilles.

Figure 4 – Brûlure des feuilles

Figure 4 – Brûlure des feuilles

Maladie du blanc

Cette maladie fongique génère toute une gamme de symptômes portant à confusion, de mouchetures rougeâtres diffuses à des taches rousses. Souvent, les feuilles affectées se retroussent vers le haut, générant une brûlure rosâtre sur le revers de la feuille. On peut parfois observer sur la face inférieure de la feuille des plaques poudreuses blanches très pâles, lorsque l'infection est récente.

Figure 5 – Maladie du blanc

Figure 5 – Maladie du blanc


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca