Gestion des cultures-abris du milieu de l'été

Gestion des graminées de la saison chaude - Même s'il est trop tard pour planter, il est encore temps de tondre le petit mil ou sorgho-soudan s'ils commencent à prendre un peu de hauteur. Assurez-vous que la tondeuse est réglée pour une coupe d'au moins six à huit pouces de hauteur pour protéger le point de croissance de la graminée et favoriser une repousse rapide. Réglez la tondeuse pour étaler les résidus de plantes aussi également que possible. Si les cordons de résidus de plantes sont épais, cela étouffera la repousse, créant un peuplement non uniforme, que les mauvaises herbes peuvent envahir. La tonte du petit mil ou du sorgho maintiendra leur activité de croissance et tendra à générer des résidus qui se dégradent plus facilement. De plus, il ressort de recherches menées dans l'État de New York que le système radiculaire prendra de l'ampleur et notamment de la profondeur, réduisant ainsi la compaction.

Conseils pour régler les taux d'ensemencement dans les mélanges de culture-abri - Il existe toute une gamme de mélanges pour cultures-abris dans le commerce, mais vous pouvez aussi préparer vous-mêmes le vôtre. Le défi est d'ajuster les taux d'ensemencement en fonction de votre emplacement et du moment. D'après Sjoerd Duiker de l'Université d'État de Pennsylvanie, il faut essayer de sélectionner des espèces qui se complètent mutuellement, par exemple une légumineuse et une graminée ou une culture érigée comparativement à une culture-abri de type vigne. Même si nous donnons des taux normalisés d'ensemencement pour une espèce dans le tableau, préciser les taux appropriés d'ensemencement pour chaque espèce d'un mélange peut être difficile. Comme point de départ, divisez le taux normal d'ensemencement d'une espèce, si elle est plantée seule, par le nombre d'espèces du mélange. Ensuite, apportez des ajustements d'après la compétitivité de chaque espèce. Certaines espèces sont très compétitives dans un mélange, notamment le radis fourrager, le canola et l'avoine. Les taux d'ensemencement de ces espèces doivent être réduits davantage pour les empêcher de dominer le mélange. Les bons taux d'ensemencement de ces espèces, dans les mélanges, sont de 2 à 3 livres/l'acre pour le radis fourrager, 3 à 4 livres/ l'acre pour le canola et 20 à 40 livres/l'acre pour l'avoine. Les semences de légumineuses, dans un mélange, tendent à être de faibles concurrents et il est plus sûrs à leur endroit de calculer les taux d'ensemencement en plantation seule pour garantir leur établissement adéquat. Si le mélange comprend plus d'une espèce très compétitive ou peu compétitive, divisez ces taux recommandés d'ensemencement par le nombre d'espèces du groupe. Il s'agit simplement d'un point de départ à corriger d'après vos préférences. Le point le plus important actuellement est d'obtenir les semences et d'être prêt à planter immédiatement ces cultures de couverture après la récolte.

Figure 1 - Résidus de tonte empêchant la pousse du sorgho.

Figure 1 - Résidus de tonte empêchant la pousse du sorgho.

Figure 2 - Ajustez les taux d'ensemencement pour le niveau de compétitivité des diverses espèces de la culture-abri.

Figure 2 - Ajustez les taux d'ensemencement pour le niveau de compétitivité des diverses espèces de la culture-abri. Ainsi, le radis est très compétitif et les taux d'ensemencement dans un mélange doivent être réduits à un maximum 2 à 3 livres/l'acre pour permettre aux autres semences du mélange de bien s'établir.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca