Cultures-abris possibles pour sols humides

En raison d'un printemps humide et des précipitations fortes et nombreuses, dans certains champs, les cultures sont noyées ou encore, les champs n'ont pas été plantés. Plutôt que de laisser pousser la mauvaise herbe, c'est l'occasion de procéder à un amendement du sol par des cultures-abris. Les dépressions ou creux humides bénéficieront habituellement d'amendements du sol, car il y a certains mouvements de particules du sol à texture fine qui ont tendance à agir comme bouchons et à empêcher la circulation de l'eau. Les cultures abris ajouteront encore des résidus culturaux de surface, mais si elles sont en pleine croissance et bien établies, elles aideront à assécher les zones ou champs humides. Les résidus culturaux commenceront également à se dégrader plus rapidement sous le couvert d'une culture-abri en croissance. En retour, les racines de la culture abri aideront à stabiliser le sol et à augmenter l'infiltration pour favoriser le drainage.

Il existe nombre de points à considérer dans la sélection d'une culture-abri pour couvrir et améliorer ces espaces humides :

  • Avez-vous procédé à un épandage d'azote ou d'herbicide?
  • Quel est le plan cultural pour l'automne 2015 - le printemps 2016?
  • De quelle façon allez-vous planter la culture-abri?

Commençons par la dernière question, comment allez-vous planter la culture-abri? Est-ce que la zone ou le champ est suffisamment sec pour qu'on puisse traverser? Quelle est la quantité de résidus culturaux présents? Il existe des champs où les quantités importantes de résidus ont dérivé et flotté pour se concentrer à certains endroits. Une partie de la superficie non plantée comprend des sols d'argile lourde contenant des résidus de maïs de l'année précédente - quelle est la meilleure façon de procéder pour y établir une culture abri? Forer des trous dans la culture-abri serait la meilleure solution si le volume de résidus est élevé, mais ces sols prendront longtemps à sécher cette année. Une autre solution est de semer à la volée les graines de la culture-abri et d'espérer qu'il y a suffisamment d'humidité pour amorcer la croissance. Dans ce cas, choisissez des cultures-abris à germination rapide et qui poussent assez vigoureusement afin que les plantes puissent s'enraciner dans la couverture de résidus. Les cultures céréalières comme l'avoine, l'orge et le seigle permettront généralement d'avoir une culture-abri bien dense si le temps est favorable et qu'on a pu semer à la volée.

Avez-vous épandu de l'azote dans le champ? Même après toute cette pluie, il demeure probable qu'une culture-abri en aura une bonne quantité à sa disposition. De façon générale, les herbacées et les cultures abris non légumineuses et à larges feuilles, par exemple le radis, excellent à absorber l'azote. Les légumineuses capteront également l'azote, mais elles sont tout simplement un peu moins efficaces. Précaution : le radis et les autres crucifères, comme le navet, n'aiment pas les sols humides et pourraient ne pas être un choix approprié dans les zones humides, à moins d'être utilisés en mélange.

Solutions pour les champs sans épandage d'herbicides :

Quand la culture-abri sera-t-elle ensemencée? 2016 - maïs 2016 - soya Automne 2015 - blé
Juillet sorgho-soudan, millet, seigle céréale, avoine ou orge, mélanges, spécialement avec des légumineuses, particulièrement trèfle, pois ou vesce sorgho-soudan, millet, seigle céréale, avoine ou orge, multi-mélanges (évitez la vesce ou des quantités importantes de légumineuses dans le mélange) le sarrasin offrirait la croissance maximale MAIS doit être rapidement contrôlé pour éviter la grenaison.
Évitez le foin de céréales
Août seigle céréale, avoine ou orge, mélanges, spécialement avec des légumineuses, particulièrement trèfle, pois ou vesce seigle céréale, avoine ou orge, multi-mélanges (évitez la vesce ou des quantités importantes de légumineuses dans le mélange) Fenêtre non suffisamment grande pour la croissance.
Évitez le foin de céréales

Remarque : nombre de légumineuses, notamment le trèfle, lèvent lentement et laissent s'établir les mauvaises herbes; à n'utiliser qu'en mélanges.

Solutions pour les champs avec épandage d'herbicides :

La pluie et les conditions d'humidité du sol peuvent avoir eu une influence sur les herbicides épandus. Certains peuvent avoir été lessivés plus profondément dans le profil du sol tandis que d'autres peuvent s'être dégradés davantage en raison de l'activité microbienne. L'augmentation de l'humidité du sol n'entraîne pas toujours une hausse de l'activité microbienne. Si le sol a été en situation anaérobie, par exemple saturé d'eau, certains herbicides comme le Treflan et le Prowl mettront plus longtemps à se dégrader. Consultez les tableaux d'herbicides qui suivent, préparés par Darren Robinson de l'Université de Guelph, campus de Ridgetown.

Persistance et rotation des herbicides sur les cultures-abris après le maïs et le soya

Il existe deux facteurs importants qui influent sur les risques de report de lésions sur les cultures alternées : 1) la durée de persistance de l'herbicide dans le sol et 2) la sensibilité de la culture-abri aux résidus d'herbicide. Les herbicides dont la demi-vie est plus brève (le temps qu'il faut pour que se dissipe 50 % de l'ingrédient actif) sont toujours moins préoccupants. Bien sûr, plusieurs facteurs influent sur le taux de dissipation, par exemple les précipitations, la texture du sol, son pH, etc., mais les lignes directrices, pour la plupart, s'appliquent généralement à des conditions " normales " (c.-à-d. absence de sécheresse grave). En règle générale, les produits à limites de rotation de quatre mois ou moins pour les espèces d'intérêt, les proches apparentées ou les espèces sensibles (p. ex. trèfle) ne devraient pas poser vraiment de problème. Ces produits ont habituellement une demi-vie inférieure à 30 jours. La sensibilité des espèces peut jouer un rôle uniquement s'il suffit d'une faible quantité de résidus pour infliger des lésions ou si l'herbicide est persistant. Très souvent, les petites légumineuses ensemencées et les herbacés comme le trèfle et le ray-grass et les espèces de moutarde comme le Tillage Radish sont très sensibles à certains herbicides.

Nous donnons au tableau qui suit quelques renseignements en matière de persistance et de report pour certains herbicides du maïs fréquemment utilisés. Dans certains cas, il s'agit d'une estimation optimal.

Tableau 1. Herbicides courants du maïs, demi-vies estimatives et risque de lésions aux cultures-abris ensemencées à l'automne
Herbicide Nom commun Gro-
upe #
Demi-vie (jours)* Cultures-abri
(feu vert pour planter)
Cultures-abri
(préoccupantes)
Autres
2,4-D 2,4-D
4
7
Toutes les graminées Attendre 30 jours avant de planter des dicotylédones sensibles Les formulation aminées sont plus hydrosolubles et peuvent lixivier dans la zone d'ensemencement
Accent 75 DF nicosulfuron
2
21
Grains de céréales d'automne, ray-grass Petites légumineuses, moutardes, sorgho ensemencés Plus persistant dans les sols à pH élevé (> 7)
Atrazine 4L atrazine
5
60
Espèces de sorgho Céréales, ray-grass, légumineuses et moutardes Plus persistant dans les sols à pH élevé (> 7). Débits < 1 lb/acre, peut offrir plus de souplesse
Banvel II, Distinct dicamba
4
5-14
Toutes les cultures Seulement à forte concentrations ou moins de 120 jours après l'épandage On peut planter n'importe quoi après 120 jours avec 24 onces liq/acre ou moins
Broadstrike RC flumetsulam
  Vesce velue, tillage Radish  
Callisto
(comprend Lumax, Lexar, Halex GT)
mésotrione
27
5-32
Toutes les graminées Légumineuses à petites graines, moutardes Épandages séquentiels (PRE fb POST) accroît les risques de lésions

Converge XT

isoxaflutole
+ atrazine
27, 5
50-120

Espèces de sorgho

Céréales, ray-grass, légumineuses et moutardes 15 pouces de précipitation cumulative nécessaire à partir de l'épandage pour planter les cultures de rotation sauf le soya, l'orge, le blé, le sorgho et le tournesol
Dual II Mag 7.62E/Cinch s-métolachlore
15
15-50
Presque n'importe quoi Ray-grass annuel et autres petites graminées ensemencées Débit plus élevé et épandages plus tardif risquent de poser plus de problème
Fierce pyroxasulfone + flumioxazine
15, 14
Toutes les graminées Légumineuses à petites graines et moutardes D'après la demi-vie, toutes les cultures-abri non alimentaires/ provendes hivernales ne devraient pas poser de problème
Impact/Armezon tompramezone
27
14
Blé, orge, avoine et seigle permis après 3 mois. Le ray-grass devrait également ne pas poser de problème Même s'il y a restriction pour nombre de dicotylédones, le produit IMPACT n'a pas beaucoup d'activités dans le sol  
Lontrel
(Hornet, Surestart)
clopyralide
4
40
Toutes les graminées Légumineuses à petites graines, y compris la vesce velue et le trèfle incarnat Les autres espèces de trèfle peuvent subir des lésions
Peak 75WG (Spirit) prosulfuron
2
9-152
Grains de céréale et sorgho indiqués sur l'étiquette, autres graminées Légumineuses à petites graines, moutardes Plus persistant dans les sols à pH élevé
Permit/Sandea 75DF halosulfuron
2
9-27
Grains de céréale et sorgho après 2 mois et autres graminées Légumineuses à petites graines, moutardes Le halosulfuron est également un ingrédient dans Yukon
Prism rimsulfuron
2
2-4
  Aucune Plus persistant en situation de sécheresse
Simazine
(Princep 9-T)
simazine
5
60
Espèces de sorgho Céréales, ray-grass, légumineuses et moutardes pH du sol > 7
* Les estimations de la demi-vie des herbicides sont dérivées du guide WSSA Herbicide Handbook, 2007, et autres ouvrages scientifiques.
Tableau 2. Herbicides courants du soya, demi-vies et risques de lésions sur les cultures-abris ensemencées à l'automne
Herbicide Nom commun Groupe # Demi-vie (jours)* Cultures-abri
(feu vert pour planter)
Cultures-abri
(préoccupantes)
Autres
Assure II quizalofop
1
60
Convient pour planter la majorité des latifoliés Préoccupant pour toutes les graminées si moins de 120 jours ou débit élevé Plantez n'importe quoi après 120 jours
Canopy Pro chlorimuron + métribuzine
2, 5
40
  Seigle d'hiver, blé d'hiver et un peu sur l'avoine, les légumineuses à petites graines, moutardes, sorgho, sarrasin Plus persistant dans les sols à pH élevé (> 7) et à débits d'épandage plus élevés
Command clomazone
13
16-36
Radis oléagineux Seigle d'hiver, blé d'hiver et un peu sur l'avoine  
FirstRate cloransulam
2
8-33
Blé, triticale, seigle Légumineuses à petites graines, moutardes, sorgho, sarrasin  
Guardian chlorimuron
2
40
Céréales et ray-grass Légumineuses à petites graines, moutardes, sorgho, sarrasin Plus persistant dans les sols à pH élevé (> 7) et à débits plus élevés
Pinnacle thifensulfuron
2
12
Pas de restriction pour le blé, l'orge et l'avoine Aucune, et intervalle d'attente de 45 jours  
Pursuit imazethapyr
2
60-90
Blé, triticale, seigle, luzerne, trèfles Avoine, sorgho, moutardes, sarrasin N'importe quelle culture peut être plantée 40 mois après l'épandage de Pursuit
Reflex fomésafène
14
100
Grains de céréales Légumineuses à petites graines, moutardes, Tillage Radish, sorgho Puisque le fomésafène est souvent épandu à la postlevée, l'activité du sol peut étonner les utilisateurs
Select
(Arrow)
cléthodime
1
3
Tous les latifoliés Aucune, en supposant 30 jours au moins Plantez n'importe quoi après 30 jours
Sencor 75 DF métribuzine
5
14-60
Grains de céréales et ray-grass Risque léger pour les légumineuses à petites graines et les moutardes Cultures non alimentaires/ cultures-abris de provendes d'hiver autorisées
Treflan trifluralin
3
45
Ray-grass annuel, avoine Sarrasin  
Valtera flumioxazin
14
12-20
Toutes les graminées Légumineuses à petites graines et moutardes D'après la demi vie, il ne devrait pas y avoir de problème pour toutes les cultures abris non alimentaires/ cultures-abris de provendes d'hiver
*Les estimations de la demi-vie des herbicides sont dérivées du guide WSSA Herbicide Handbook, 2007, et autres ouvrages scientifiques.

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca