Risque accru de mildiou de l'oignon

Aucun symptôme du mildiou de l'oignon n'a été signalé sur les bulbes d'oignons en Ontario. En Ontario, cette maladie, est courante en juillet et août et, à défaut de mesures de lutte, elle peut réduire le rendement sur les plans de la qualité et de la quantité. Si le temps est frais et humide, particulièrement lorsque le couvert de la récolte est avancé, c'est là qu'augmente le risque de mildiou. Les symptômes foliaires apparaissent d'abord sous forme de taches vert pâle sur les feuilles infectées (Figure 1).

Figure 1. Les premiers symptômes foliaires sont des plaques vert pâle sur les feuilles.

Figure 1. Les premiers symptômes foliaires sont des plaques vert pâle sur les feuilles.

Le matin, après une période de temps humide ou si les conditions favorisent la formation de la rosée (Figure 2), un duvet gris violacé apparaît souvent sur les lésions. Ce duvet contient le sporangium et les spores, qui seront emportés par le vent ou l'eau vers d'autres plants d'oignons. Au fil de la progression de la maladie, les feuilles malades pâlissent, jaunissent et parfois, deviennent comme blanchies avant de passer à un brun nécrosé et mourir. Les lésions sont souvent envahies par d'autres pathogènes, par exemple la tache pourpre, ce qui peut encore influer sur le rendement (Figure 3).

Figure 2. Après une période de temps humide ou si les conditions favorisent la formation de rosée, un duvet gris violacé apparaît souvent sur les lésions.

Figure 2. Après une période de temps humide ou si les conditions favorisent la formation de rosée, un duvet gris violacé apparaît souvent sur les lésions.

Figure 3. La tache pourpre envahit souvent les lésions causées par le mildiou.

Figure 3. La tache pourpre envahit souvent les lésions causées par le mildiou.

L'infection par le mildiou peut se produire si les feuilles demeurent humides de deux à six heures entre 3 et 14º C. Par conséquent, DOWNCAST, qui aide à prévoir les éclosions de mildiou de l'oignon dans Holland Marsh, indiquait que le risque de mildiou est de modéré à élevé pour l'oignon ensemencé et élevé pour l'oignon transplanté, selon la taille du couvert de la récolte et les prévisions météorologiques (fournies par le service Agriphone de la station de recherche Muck pour le 16 juillet 2015. DOWNCAST n'est pas disponible dans les autres régions de l'Ontario, de sorte qu'il faudra procéder à l'épandage de fongicides de protection si le temps est relativement frais et humide.

Il faut mettre en place des programmes de lutte sûrs avant l'apparition de la maladie. La répression du mildiou suppose le recours à des pratiques agricoles intégrées avec épandage de fongicide. La rotation des cultures aux trois à quatre ans réduira la population hivernante d'oospores dans le sol, mais n'affectera pas les spores emportés par le vent en provenance d'autres champs. Il faut, en saison, plusieurs épandages bien planifiés de fongicides pour réprimer cette maladie. Pour obtenir les meilleurs résultats, l'épandage d'un produit homologué doit toujours se faire avant l'infection. Consultez la publication 838 du MAAARO, Guide de protection des cultures légumières, où vous trouverez la liste la plus à jour des fongicides homologués utilisables pour prévenir ou gérer le mildiou de l'oignon.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca