La figure 1 illustre les résultats des échantillons de nitrate provenant des eaux souterraines, prélevés le long de la barrière, à l'automne après la récolte. La moitié gauche de la barrière correspond à une partie du champ qui avait reçu 100 kg de N /ha épandu en bandes latérales dans une culture de maïs. La moitié droite correspond à la même culture, mais à une partie du champ qui a reçu deux fois plus d'azote (200 kg/ha). Alors que les rendements des deux parcelles de maïs n'ont pas présenté de différences significatives, la qualité de l'eau s'écoulant de la zone racinaire était nettement meilleure du côté du champ ayant reçu les doses recommandées d'azote, soit 100 kg/ha.

Retournez à Adapter les doses d'azote aux quantités prélevées par la culture pour protéger la qualité des eaux souterraines