Résistance à la streptomycine dans l'enquête sur la brûlure bactérienne

La streptomycine est utilisée depuis les années 1960 dans les vergers commerciaux de pommes et de poires en Ontario pour lutter contre le pathogène de la brûlure bactérienne. Ceci amène la question suivante : « Est-ce que les isolats locaux de la bactérie (Erwinia amylovora) sont porteurs de gènes de résistance à la streptomycine? » Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) mène une enquête nationale afin d'établir la présence ou l'absence de résistance à la streptomycine dans les vergers canadiens. Les producteurs peuvent apporter leur concours en présentant de six à 10 chicots illustrant la crosse de berger typique de la brûlure bactérienne (figure 1). Les chicots infectés doivent être coupés dans le tissu vert sain à au moins 30 cm (12 pouces) sous le tissu mort nécrotique. Les échantillons doivent être placés dans des sacs de papier ou enveloppés et gardés au frais jusqu'à ce qu'ils puissent être envoyés à AAC à l'adresse donnée ci-après ou cueillis par l'un des employés d'extension du MAAARO ou par AAC (voir ci-dessous).

Figure 1 . Crosse de berger, symptôme de la brûlure bactérienne

Figure 1 . Crosse de berger, symptôme de la brûlure bactérienne

AAC isolera la bactérie de la zone de transition (noire nécrotique à vert) dans le tissu ligneux (figure 2). Le tissu noir nécrotique et les feuilles n'ont pas à être inclus dans l'échantillon (il n'a pas à dépasser 25 à 30 cm (10 à 12 pouces)). Veuillez inscrire la date, le cultivar de l'échantillon et l'emplacement du verger (ville ou localité la plus proche) sur l'enveloppe ou le sac de papier. Indiquez aussi les coordonnées du producteur. Les échantillons seront codés au laboratoire afin que tous les renseignements demeurent confidentiels.

Figure 2 . La bactérie de la brûlure bactérienne sera isolée de la zone de transition entre les tissus nécrotiques et les tissus sains.

Figure 2 . La bactérie de la brûlure bactérienne sera isolée de la zone de transition entre les tissus nécrotiques et les tissus sains.

Pour organiser la cueillette d'un échantillon, communiquez avec :

  • Kinga Bodnar ou Antonet Svircev, chercheurs à AAC (905) 562-2034
  • Michael Celetti, MAAARO, phytopathologiste et chargé de programme, cultures horticoles, (519) 824-4120, poste 58910
  • Erica Pate, MAAARO, spécialiste de la lutte intégrée contre les ennemis des fruits à pépins (519) 426-4322
  • Amanda Green, MAAARO, spécialiste de la lutte intégrée contre les ennemis des fruits à pépins, (519) 426-1102

Par ailleurs, les échantillons peuvent être déposés ou envoyés par messager (à frais virés) à AAC à Vineland :

Strep Survey
Att : Kinga Bodnar ou Antonet Svircev
AAC
C.P. 6000
4902, avenue Victoria Nord,
Vineland Station, Ontario L0R 2E0


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca