Lutte contre le mildiou du concombre dans une saison difficile

La confirmation, la semaine dernière, de la présence du mildiou dans Kent et Elgin était inhabituellement précoce. On l'a récemment signalé également au Michigan et en Ohio. Par conséquent, nous sommes, cette année, dans la situation regrettable de devoir « devancer » la maladie. Voici quelques réflexions supplémentaires pour vous aider à lutter contre cette maladie envahissante dans ce qui semble être une année difficile.

  • Rotation! D'après les recherches menées au campus de Ridgetown, le « meilleur » produit n'est pas le même d'une année à l'autre et tous les produits ont connu des années où leur rendement n'était pas aussi bon. Compter sur un ou même deux produits signifie faire courir le risque à la récolte, si l'un des produits échoue et si une résistance se développe. Utilisez au moins trois produits différents de groupes différents de fongicides.
  • Dans toute la mesure du possible nébulisez avant les précipitations prévues. Même si plusieurs de ces produits n'ont qu'un niveau limité de propriétés curatives, ils sont à leur meilleur en utilisation préventive.
  • Si le mildiou est présent dans votre champ, abrégez l'intervalle de nébulisation, surtout si on prévoit de la pluie dans un avenir immédiat (voir ci-dessus).
  • Tout le matériel foliaire est vulnérable à l'infection par le mildiou, même les cotylédons. Lancez un programme préventif dans les plantations nouvelles dès leur émergence.
  • Inspectez les champs régulièrement, particulièrement ceux où le mildiou n'a pas encore été repéré. Et par régulièrement, je veux dire tous les jours! La maladie peut progresser considérablement en à peine quelques jours. J'ai vu des champs passer des lésions « aqueuses » aux lésions chamois génératrices de spores en moins d'une journée.

Ranman 400SC/Torrent 400SC

En réponse au problème concernant l'utilisation de Ranman 400SC, l'ARLA a publié la réponse suivante : [TRADUCTION] « Le FONGICIDE AGRICOLE RANMAN 400SC (no de règlement 30716) a été récemment modifié pour supprimer tous les usages, sauf pour la pomme de terre. En ce qui a trait aux produits portant l'étiquette antérieure (c.-à-d. juste avant la dernière modification), l'ARLA ne voit pas d'interdit à utiliser ce produit acheté antérieurement sur les concombres pendant la saison 2015. Tout produit acheté portant la nouvelle étiquette modifiée, par contre, devra être utilisé conformément à la nouvelle étiquette. »

Dorénavant, les producteurs de cucurbitacées doivent se rappeler que Torrent 400SC est maintenant la formulation homologuée de cyazofamide pour la répression du mildiou dans cette culture.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca