L'automne à la houblonnière

Tandis que les producteurs de houblon de l'ensemble de la province terminent la récolte et les activités post-récolte, l'automne offre le temps de mener quelques activités de gestion de fin de saison avant la venue de l'hiver. Voici quelques points qui pourraient figurer dans votre liste " à faire " de cet automne :

  • Les grandes pousses et les débris résiduels qui ont séché pendant l'automne doivent être coupés au niveau du sol et enlevés de la houblonnière.
  • Procéder à l'épandage et à l'incorporation de compost ou de fumier composté dans les rangs. Ceux qui utilisent un procédé d'incorporation mécanique pour amender le sol devraient régler leurs accessoires pour diriger le mélange de sol vers les collets. Nota : Le fumier brut (excréments d'animaux non traités avec ou sans litière) devrait être épandu au printemps sur les plants établis, lorsque la récolte commence à pousser, pour maximiser l'utilisation des éléments nutritifs et réduire les répercussions environnementales. Pour en savoir plus sur les valeurs nutritives du fumier et du compost, visiter le site Web du MAAARO à : www.omafra.gov.on.ca/french/crops/pub811/9manure.htm
  • Établir un inventaire des plantes malades et moins vigoureuses (marquées pendant la saison de croissance) et faire les commandes de matériel végétal de remplacement pendant l'hiver. Ces collets peuvent être enlevés soit à l'automne, soit au début du printemps.
  • Rincer et drainer les canalisations d'irrigation pour éliminer les sédiments et prévenir les bris de tubulures/goutteurs pendant l'hiver.
  • Lorsque les plants sont totalement en dormance, on peut, si on le souhaite, épandre du paillis (par exemple, de la paille) dans les rangs. Le paillis peut aider à atténuer les rigueurs de l'hiver, réduire le dessèchement des collets, prévenir le soulèvement des couronnes en cas de gel/dégel ou au début du printemps et, en se décomposant, il peut fournir de précieuses matières organiques au sol. De plus, le paillis peut, dans une certaine mesure, empêcher la propagation des mauvaises herbes pendant la saison de croissance en agissant comme barrière, mais il faut être sur ses gardes, si la paille n'est pas totalement dépourvue de graines, le blé ou l'avoine spontanés peuvent devenir une nuisance pendant la saison de croissance suivante.
  • Inspecter les treillis et les ancrages pour vérifier s'il n'y a pas de pièces manquantes ou non assujetties et effectuer tous les travaux d'entretien nécessaires à l'automne ou tôt le printemps.

Quand tout est accompli, ce qui aura été fait à l'automne devrait vous préparer à retourner dans la houblonnière lorsque les jeunes pousses commenceront à sortir l'an prochain - Hé oui! Le printemps vient vite!


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca