Le bon format de pulvérisateur pour le travail

En juin (2014), j'ai été invité à la ferme Durocher dans le New Hampshire pour voir leur nouveau pulvérisateur à jet porté. Au cours des années précédentes, la drosophile à ailes tachetées a été un ravageur d'importance dans la plantation de bleuets en corymbe d'une superficie de deux acres. Depuis que les exploitants ont acheté leur nouveau pulvérisateur, ils n'ont plus de problème. C'est tout à leur avantage!

Je n'étais pas sûr à quoi m'attendre, mais ce n'était certainement pas à ce petit Carrarospray de fabrication italienne (figure 1). Conçu pour être tiré derrière un autre véhicule sans prise de force, ce pulvérisateur à jet porté de 400 litres comporte des déflecteurs d'air réglables et un moteur à quatre temps Briggs & Stratton. Il est également pourvu d'un pare-feuille, d'un cadre pour le supporter et d'un réservoir à eau propre pour se laver les mains.

Figure 1 - Le Carrarospray ATVM (200 L en photo)

Figure 1 - Le Carrarospray ATVM (200 L en photo)

La valeur d'un petit pulvérisateur de ce genre dans un champ de bleuets est sans contredit une évidence. Il passait très bien entre les buissons, de sorte que les risques de dommages physiques aux bleuets étaient nuls. Le moteur à démarrage manuel consomme très peu de carburant par rapport à un pulvérisateur de taille normale et est moins bruyant. Dans ce cas, le pulvérisateur était tiré par un tracteur à gazon, de sorte que le producteur non seulement pouvait pulvériser sa culture, mais faucher les allées en même temps.

Toutefois, la meilleure caractéristique était le ventilateur de deux pieds de diamètre muni de déflecteurs. Voici pourquoi :

Quand je participe à des ateliers de pulvérisation ou quand j'aide les opérateurs à résoudre des problèmes concernent la couverture de pulvérisation et l'étalonnage, la discussion revient presque toujours à avoir la bonne quantité d'air en relation avec le couvert végétal. Dans le cas de vignes et de cultures buissonnantes ou à ronces, nous avons de la difficulté à retenir l'air. L'accélération, la diminution du régime du moteur, la vitesse du ventilateur et l'angle des pales entrent souvent en ligne de compte. Une fois ces options épuisées, nous avons même eu des opérateurs de pulvérisateur qui ont augmenté la vitesse pour réduire la soufflerie.

Dans notre cas, le volume d'air et la vitesse de l'air étaient suffisants pour déplacer l'air dans le couvert végétal de bleuets et le remplacer par l'air chargé de pulvérisation avec un minimum de soufflerie. La combinaison d'un volume de pulvérisation approprié et d'une bonne distribution sur la rampe a permis d'obtenir une excellente couverture et un rendement élevé (figure 2).

Figure 2 - La couverture de pulvérisation prise au centre de la partie supérieure des arbustes. La carte mesure 2 x 3 pouces.

Figure 2 - La couverture de pulvérisation prise au centre de la partie supérieure des arbustes. La carte mesure 2 x 3 pouces.

Vous voulez voir un pulvérisateur à l'œuvre?

Vous voulez entendre le producteur?

Alors, allez à www.sprayers101.com (en anglais seulement) pour regarder notre courte vidéo.

Je tiens à remercier George Hamilton (UNH Cooperative Extension), Kitt Plummer (de la ferme Durocher), Kerry Hoffman-Richards (Pennsylvania State Pesticide Education Program) et Chazzbo Media pour avoir réalisé cette vidéo.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424 1300
Courriel :ag.info.omafra@ontario.ca