Explosion de cochenilles

Les cochenilles peuvent agir comme vecteurs du virus associé à l'enroulement de la vigne. Elles hivernent sous leur forme immature (chenille), pour ensuite se développer en adultes et pondre des œufs, lesquels une fois éclos produisent la prochaine génération de cochenilles. En dépit du fait que les cochenilles porteuses du virus ne volent pas, les petites chenilles peuvent être dispersées par le vent. Julie Lupia, une étudiante de premier cycle du programme d'œnologie et de viticulture de l'Université Brock, suit le développement des cochenilles dans les vignobles commerciaux de Niagara dans le cadre de son projet de thèse de premier cycle. Elle travaille avec mon équipe d'étudiants d'été à examiner 10 vignes dans chacun des 4 vignobles commerciaux faisant partie du projet, où ils enlèvent l'écorce à la recherche d'œufs, de chenilles ou d'adultes deux fois par semaine. Nous surveillons également des échantillons représentatifs de vignobles dans la péninsule du Niagara, le sud-ouest de l'Ontario et le comté de Prince Edward, en les visitant une fois au cours de l'été afin de déterminer l'incidence de cochenilles (et autres espèces associées aux cochenilles pouvant aussi être porteuses du virus).

Les chenilles de la nouvelle génération de cochenilles ont commencé à éclore la semaine dernière à Niagara. La figure ci-dessous montre la taille de ces insectes. Observez la masse blanche floconneuse (les femelles adultes mortes après la ponte) entourée de groupes de petits insectes brun rosé, ayant la forme de grains de riz. Vous pouvez voir comment ils sont petits en les comparant à l'écorce à la gauche de la photo; une petite lentille grossissante ou une loupe peut être nécessaire.

C'est le meilleur moment pour appliquer des insecticides pour tenter de réduire la propagation du virus responsable de l'enroulement de la vigne transporté par les cochenilles dans votre vignoble; les insecticides sont plus efficaces sur les stades de croissance mobiles antérieurs de la cochenille. Si vous pouvez confirmer ou si vous soupçonnez que vos vignes sont atteintes du virus de l'enroulement et que des cochenilles sont présentes, alors un traitement insecticide à ce moment peut aider à réduire la propagation du virus de l'enroulement. La plupart des insectes ont tendance à demeurer sous l'écorce du tronc, il est donc difficile à l'insecticide d'entrer en contact avec eux. Le meilleur choix est un produit systémique comme Movento au taux le plus élevé de l'étiquette, soit 585 mL/ha (si vous ne l'avez pas déjà utilisé deux fois). Le produit Admire est un insecticide homologué pour lutter contre les cicadelles sous forme d'applications foliaires et au sol. Cependant, quand il est appliqué sur le feuillage, son action systémique est seulement locale et il ne pourra donc pas atteindre les cochenilles qui se trouvent sous l'écorce du tronc. Si vous utilisez Admire contre les cicadelles, et que vous l'appliquez comme trempage du sol au taux de 12 mL/100 m dans une quantité d'eau suffisante pour assurer son incorporation dans la zone racinaire juste avant une pluie ou l'irrigation, alors il pourra aussi contrôler les cochenilles. Le traitement par trempage du sol doit être appliqué en bande au-dessous des vignes. Un pulvérisateur bien nettoyé avec des buses qui émettent de grosses gouttelettes (plus grosses que celles généralement utilisées pour les applications d'herbicides) pourrait accomplir cette tâche. On peut appliquer Admire de cette manière seulement une fois par année.

Les cochenilles

La photo est une gracieuseté de Julie Lupia


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca