Avec le temps chaud, pensez cultures-abri!

Les cultures à récolte hâtive, comme les pois, les radis, les choux et même le blé offrent une excellente occasion d'amender votre sol. Les cultures-abri peuvent assurer une productivité à long terme grâce à des cultures favorisant la régénération du sol.

Il peut être risqué d'ensemencer au cœur de l'été, avec un temps généralement chaud et sec. Évitez de travailler le sol plus que nécessaire afin de préserver l'humidité. Les semis directs de cultures de couverture permettent souvent une levée plus rapide. Si le semis est effectué après une récolte de blé, les repousses spontanées de blé peuvent concurrencer considérablement la culture de couverture.

Différentes cultures supportent bien la chaleur et peuvent s'accommoder de peu de précipitations.

Le sorgho du Soudan et le millet perlé sont des graminées de saison chaude. Elles demandent de la chaleur et se développent bien même avec très peu de pluie. Une fauche pourra être nécessaire si l'on souhaite que les débris végétaux restent tendres et se décomposent facilement. Ne pas faucher plus court que 15 cm pour permettre la repousse. Pour conserver de grandes quantités de résidus, laisser la plante pousser jusqu'à 2 m ou plus. Attention quand même : pour une croissance maximale, ces cultures doivent être semées en juillet ou durant la première semaine d'août au plus tard. Elles sont sensibles au froid et vont mourir au premier gel mineur à l'automne. Semer le sorgho du Soudan à une profondeur de 1 à 2,5 cm au taux de 25-30 kg/ha. Le millet perlé peut être ensemencé à la même profondeur à un taux de 5 à 15 kg/ha.

Le sarrasin est aussi une option pour obtenir une culture de couverture à court terme qui contrôlera les jeunes pousses de mauvaise herbe et offrira éventuellement de quoi butiner aux abeilles. Prendre garde toutefois; il faut prévoir faucher à la floraison pour empêcher qu'il ne se ressème. Semer au taux de 50 à 60 kg à l'hectare.

À la fin juillet et au début d'août, d'autres cultures de couverture comme les céréales de printemps (avoine et orge) ou d'autres graminées comme le seigle céréalier offrent aussi un bon potentiel de croissance et constituent une excellente source d'enrichissement du sol. Les mélanges de cultures de couverture sont aussi intéressants. Un mélange d'avoine et de seigle peut donner de bons résultats l'automne et bien survivre à l'hiver.

Pensez couverture!

Fig. 1 : Un semis hâtif de sorgho du Soudan procure une ombre dense et contribue à éliminer les mauvaises herbes.

Fig. 1 : Un semis hâtif de sorgho du Soudan procure une ombre dense et contribue à éliminer les mauvaises herbes.

Fig. 2 : Sarrasin - Éviter la floraison et la grenaison

Fig. 2 : Sarrasin - Éviter la floraison et la grenaison


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca