Trois façons de réduire la dérive hors cible

Les dérives d'herbicides hors cible sont inexcusables, car l'opérateur de l'appareil de pulvérisation est en mesure de réduire l'impact potentiel en utilisant ces méthodes :

  • Vitesse apparente du vent (c.-à-d. la somme de la vitesse du vent et de la vitesse d'avancement);
  • Hauteur de la rampe de pulvérisation (c.-à-d. la hauteur dégagée);
  • Taille des gouttelettes (c.-à-d. la qualité du jet pulvérisé).

Nous avons récemment effectué une petite démonstration pour démontrer l'impact de ces facteurs sur la dérive de pulvérisation, en utilisant un pulvérisateur à dos, un ventilateur à débit variable et du papier sensible à l'eau placé à des intervalles de 1,5 m sous le vent.

Vitesse du vent

Les opérateurs de pulvérisateurs savent qu'ils ne doivent pas traiter quand le temps est calme ou quand le vent est trop fort, mais ils oublient souvent que les buses sont soumises à la « vitesse du vent apparent ». Cela signifie que si l'appareil avance à 10 km/h avec un vent contraire de 10 km/h, la vitesse effective du vent lors de la pulvérisation sera de 20 km/h.

Voici les résultats de pulvérisations avec des gouttelettes de taille moyenne à des vitesses du vent de 10 km/h et 15 km/h :

Les papiers sensibles à l'eau et le graphique indiquent qu'il y a plus de dérive sous le vent quand les vents sont plus forts.

Les papiers sensibles à l'eau et le graphique indiquent qu'il y a plus de dérive sous le vent quand les vents sont plus forts. (version texte)

Hauteur de la rampe de pulvérisation

Les opérateurs de pulvérisateurs relèvent la rampe pour s'assurer que les buses sont bien dégagées par rapport à la culture, mais ce faisant, ils contribuent à la dérive hors cible et réduisent considérablement la couverture de pulvérisation, en particulier quand ils utilisent des buses à double jet plat. Le Dr Tom Wolf explique comment régler la hauteur de la rampe de pulvérisation à le website du Real Agriculture (en anglais seulement).

Voici les résultats de pulvérisations avec des gouttelettes de taille moyenne et un vent de 10 km/h à des hauteurs de rampe de 50 cm et 100 cm du sol :

Les papiers sensibles à l'eau et le graphique indiquent que la dérive sous le vent augmente à mesure que la rampe est relevée

Les papiers sensibles à l'eau et le graphique indiquent que la dérive sous le vent augmente à mesure que la rampe est relevée. (version texte)

Taille des gouttelettes

Plus la taille des gouttelettes est grosse, moins le jet pulvérisé aura tendance à dériver hors cible. Gardez à l'esprit que lorsque l'on passe à des gouttelettes plus grosses, leur nombre diminue. Il faudra peut-être augmenter les volumes d'application pour compenser la couverture potentiellement réduite.

Voici les résultats de pulvérisations avec des gouttelettes de taille moyenne par rapport à des gouttelettes de très grosse taille :

Les papiers sensibles à l'eau et le graphique indiquent qu'il y a plus de dérive sous le vent quand les gouttelettes sont petites.

Les papiers sensibles à l'eau et le graphique indiquent qu'il y a plus de dérive sous le vent quand les gouttelettes sont petites.(version texte)

Ce qu'il faut retenir

Ainsi, même lorsque la fenêtre de pulvérisation est courte et que la pulvérisation doit se faire, prenez le temps d'abaisser la rampe et d'utiliser des gouttelettes de plus grosse taille, et si le vent est trop fort, ne pulvérisez pas.

Voir la démonstration au complet à le website de Real Agriculture (en anglais seulement).

Pour plus d'information sur la dérive des pesticides, allez à : Sprayers 101 (en anglais seulement).

Toujours suivre les directives de l'étiquette du pesticide et arrêtez la dérive avant qu'elle ne commence!


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca