Cochenilles et virus. Oh mon Dieu!

Un aspect particulier à l'égard du virus de l'enroulement de la vigne est la biologie de ses vecteurs (cochenilles). Pour étudier cet état de choses, nous faisons un suivi hebdomadaire dans 4 vignobles (deux à Lincoln et deux à Niagara-on-the-Lake) où la maladie de l'enroulement de la vigne a été confirmée par des relevés menés à l'automne 2013. Nous avons pelé l'écorce des vignes et nous avons trouvé des chenilles (le stade d'hibernation) dans chaque vignoble. Nous allons surveiller les populations de mâles avec des pièges à phéromones, ainsi que l'activité des chenilles, en examinant les vignes chaque semaine. Nous allons également enregistrer les données, afin de développer un modèle de degrés-jours.

Pour confirmer les espèces de cochenilles présentes, nous aimerions échantillonner un grand nombre de vignobles de l'Ontario. Nous allons recueillir les insectes et les envoyer à des fins d'identification. Si vous avez noté des symptômes de la maladie de l'enroulement de la vigne dans votre vignoble l'automne dernier et que vous souhaitez participer à cette recherche, veuillez envoyer un courriel à wendy.mcfadden-smith@ontario.ca. L'identité des vignobles échantillonnés restera confidentielle. Les seuls à savoir que le vignoble aura été échantillonné seront le producteur, mon équipe et moi-même. Un accord de confidentialité sera signé par toutes les parties.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca