Pour le bien de votre sol, gardez-le couvert

Le printemps s'est montré tardif à bien des égards, y compris dans la croissance des cultures de couverture d'hiver comme le blé et le seigle. Si vous vous fiez au seigle pour assurer une protection contre le vent, vous allez devoir être patient. La croissance a été lente à démarrer même si le temps chaud que l'on a eu dernièrement a aidé les choses. Gardez à l'esprit que la distance protégée est égale à 10 X la hauteur du brise-vent. Vous allez donc rechercher autant de hauteur qu'il vous sera possible de gérer dans votre culture de couverture. La patience est également très pratique en ce qui concerne la destruction de la culture de couverture. Une mort lente de la culture de couverture aidera à garder les résidus en position verticale, donnant ainsi une bonne hauteur et une protection maximale contre le vent. La culture de couverture doit être détruite en temps opportun, de manière à ce que votre sol soit protégé en cas de sol sec et de vents violents.

Des bandes végétales constituées de seigle peuvent fournir une excellente protection contre le vent. Une hauteur de 15 à 20 cm donnera une protection sur une distance d'environ deux mètres et aura également une certaine influence sur le microclimat (augmentation des températures de l'air et du sol de 1-2 °C).

Des bandes végétales constituées de seigle peuvent fournir une excellente protection contre le vent

Des bandes végétales constituées de seigle peuvent fournir une excellente protection contre le vent


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca