Préparatifs du printemps à la serre

La gestion climatique de la serre a aussi ses défis. La saison de croissance 2014, compte tenu des températures hivernales inférieures à la normale et, de façon générale, des niveaux d'éclairement plus élevés, fait que les plants sont légèrement en avance sur leur calendrier habituel de développement (environ 7 à 10 jours plus tôt).

La clé, pour obtenir une bonne production pendant le reste de la saison, est de manipuler les plants au cours des quelques prochaines semaines afin d'obtenir une équilibre idéal pour les plantes. Voici certains moyens à utiliser :

Température :

La température de la serre doit être ajustée aux niveaux d'éclairement. Lorsqu'il fait nuageux, la température doit être inférieure, tandis que les jours ensoleillés, elle doit être plus élevée. Une température élevée à un faible niveau d'éclairement produira des plants plus minces, tandis que des températures plus basses à des niveaux d'éclairement élevés produiront des plants plus épais. La température moyenne sur 24 heures détermine la rapidité de croissance et de développement des plants.

Si la moyenne sur 24 heures est plus élevée, les plants :

  • croîtront plus rapidement;
  • les fleurs et les fruits se développeront plus tôt.

En règle générale, une température inférieure la nuit conserve les hydrates de carbone (sucres) et, de la sorte :

  • le plant est plus fort;
  • le diamètre de la tige est supérieur;
  • il y a augmentation de l'épaisseur des feuilles et de la taille des fleurs et des fruits, etc.

La différence de température entre le jour et la nuit influe sur la forme du plant. Une forte différence entre le jour et la nuit donne une plus forte impulsion générative , tandis que l'absence de différence jour/nuit donne une impulsion plus végétative.

Situation florale précoce de faible qualité

Situation florale précoce de faible qualité

Températures nocturnes trop faibles = piètre qualité du fruit

Températures nocturnes trop faibles = piètre qualité du fruit

Eau :

Un excédent d'eau appliqué à une culture donne une impulsion plus végétative, tandis qu'un arrosage restreint générera une impulsion davantage générative .

De plus, la méthode d'arrosage influe sur le type de plant obtenu. Si on donne à un plant des jets d'eau brefs et fréquents, il tendra à être davantage végétatif, tandis que s'il reçoit des jets prolongés mais peu fréquents d'eau, il tendra à être plus génératif. Cette méthode d'arrosage influe également sur la concentration d'eau dans le support de croissance ensaché. L'arrosage bref et fréquent maintient un profil supérieur plus humide dans le sac, favorisant la prolifération des racines dans les couches supérieures, d'où une répartition plus égale des racines dans le sac.

Diagramme illustrant les étapes à suivre pour un système radiculaire sain et fort

Version texte

Déficit hygrométrique/humidité :

Le déficit hygrométrique a des incidences sur l'absorption d'eau par le plant. Si le déficit hygrométrique est élevé, il y aura plus de transpiration, comparativement à un déficit hygrométrique faible. Dans une serre où le déficit hygrométrique est élevé (humidité faible) dans des conditions d'éclairement élevées, les plants transpireront plus et seront davantage génératifs que s'ils poussent dans une serre à faible déficit hygrométrique dans les mêmes conditions d'éclairement. Ainsi, en corrigeant le déficit hygrométrique dans la serre, on influera sur le type de plant obtenu. S'il se produit des changements considérables du déficit hygrométrique, cela peut provoquer des dommages aux feuilles et les conséquences peuvent être assez graves comme l'illustre la photo qui suit.

Les plants qui poussent sous un faible déficit hygrométrique et qui sont exposés à un déficit hygrométrique augmentant rapidement afficheront des symptômes d'œdème.

œdème sévère des feuilles du concombre

œdème sévère des feuilles du concombre

Nébulisation dans la serre : aération par jour froid

Nébulisation dans la serre : aération par jour froid

Nutrition :

La conductivité électrique (CE) sert à contrôler la croissance des plants. À une CE forte, il y a restriction de l'absorption d'eau, donc une impulsion davantage générative pour le plant.

Par ailleurs, une solution d'éléments nutritifs à CE faible fournira à la plante les engrais adéquats, mais lui offrira aussi de l'eau libre, générant une plante plus végétative. Le maintien d'une CE élevée dans alimentation et d'une CE plus élevée dans le support de croissance donnera au plant une impulsion plus générative.

La composition de la solution d'éléments nutritifs aura également une influence sur le plant. Une solution qui est déficitaire d'un élément provoquera des symptômes de carence dans les plants, entraînant une diminution de la croissance et, dans les cas graves, la mort de la plante.

Par contre, une solution d'éléments nutritifs équilibrée qui contient tous les éléments essentiels, dans des proportions différentes, peut influer sur le port et la croissance de plant et le développement des fleurs. Une solution nutritive à faible teneur en azote (coefficient K:N plus élevé) entraînera une réaction plus générative.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca