Mise à jour sur la punaise marbree

L'enquête provinciale 2013 sur la punaise marbree est en cours depuis mai. Les adultes hivernants ont été d'abord observés à nos « points chauds » à Hamilton à la mi-juin et, début juillet, on a observé les premières nymphes sur la bourdaine. Les populations n'ont cessé d'augmenter depuis. Nous avons trouvé des nymphes et des adultes de la punaise marbree (Figures 1 et 2) sur une vaste gamme d'arbres et d'arbustes ornementaux courants, tout comme aux É.-U. Jusqu'à maintenant, nous n'avons repéré des populations reproductrices que dans des zones bien définies à Hamilton.

Figure 1: Nymphe de la punaise marbree

Figure 1: Nymphe de la punaise marbree

Figure 2: Adulte de la punaise marbree

Figure 2: Adulte de la punaise marbree

Plus tôt cette semaine, l'équipe de recherche sur la punaise marbree (MAAO et MAR, Université de Guelph et Agriculture et Agroalimentaire canada) a trouvé un adulte dans un de nos ensembles de pièges expérimentaux d'un verger près de Hamilton. Même si cette observation n'est pas éloignée de plusieurs des signalements confirmés à l'intérieur par les propriétaires de résidences, elle se situe à l'extérieur de la zone où nous avons relevé des populations reproductrices et c'était dans une culture commerciale. Une enquête soignée à cet endroit n'a pas permis de déceler d'autres punaises marbrees, soit dans les cultures, soit dans les hôtes du paysage adjacent et nous n'avons pas décelé la moindre nuisance aux cultures. Nous continuerons à suivre la situation de près : là où on trouve une punaise diabolique, il y en a probablement d'autres à proximité. Les adultes volent très bien et peuvent parcourir des distances considérables et nous pensons que la punaise marbree continuera à se répandre dans de nouveaux secteurs.

Les producteurs doivent être aux aguets pour dépister la punaise marbree et tout signe de dommage causé par l'insecte. Les premiers symptômes de dommage, notamment sur la pomme, peuvent être difficiles à déceler. Vous trouverez sur le lien suivant quelques photos excellentes de dommages causés par la punaise marbree dans les pommiers : http://hudsonvf.cce.cornell.edu/scouting%20reports/BMSB%20Project/BMSB%20Alert%209-26-12.pdf. Il n'existe pas de seuils appropriés pour la punaise diabolique. Les faibles populations observées au cours de l'enquête peuvent correspondre à des dommages importants aux fruits lors de la récolte.

Si vous croyez avoir observé une ou des punaises marbree, communiquez immédiatement avec le Centre d'information agricole au 1-877-4524-1300 ou par courriel à ag.info.omafra@ontario.ca. Il existe plusieurs produits homologués pour la répression de la punaise marbree (voir le tableau sommaire). Pour en savoir plus sur la punaise marbree, visitez www.ontario.ca/stinkbug et www.stopbmsb.org.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca