Série sur la plantation de nouveaux vergers de pommiers en ontario : bien choisir les cultivars

Choisir des cultivars adaptés à vos marchés et à votre climat constitue l'élément clé de la rentabilité de votre nouveau verger. Gardez à l'esprit que vous plantez pour les consommateurs de demain, c'est pourquoi, vous devez tenir compte de l'évolution des tendances relatives aux habitudes de consommation (c à d. consommateurs plus jeunes, diversité ethnique et endroits où les populations augmentent).

Au cours des dernières années, les cultivars les plus populaires dans les nouvelles plantations incluaient Gala, Honeycrisp, Ambrosia, et Golden Delicious, en raison d'une demande croissante. Les cultivateurs qui vendent au détail incluent souvent des cultivars dans leur marché à créneaux comme Sunrise pour la récolte d'août, et Silken et Aurora qui nécessitent une manipulation délicate. Chaque pomiculteur doit évaluer les cultivars adaptés à ses marchés pour les vingt à trente prochaines années.

Facteurs à prendre en considération avant de choisir les cultivars pour votre plantation :

  1. Adaptation au climat : Est-ce que ce cultivar poussera bien dans ma plantation? La résistance à l'hiver, les températures pendant la saison de croissance, la durée de la saison de croissance et les températures pendant la période de mûrissement sont des facteurs importants à prendre en considération. Les variétés Honeycrisp et McIntosh préfèrent les régions plus fraîches alors que d'autres cultivars comme Red et Golden Delicious, Fuji, et Cripp's Pink nécessitent plus de chaleur et une saison sans gel. Pour en savoir plus, consultez « Variétés de pommes recommandées aux pomiculteurs de l'Ontario ».
  2. Marchés : Quels cultivars veulent mes acheteurs? Vos acheteurs peuvent inclure des empaqueteurs, des marchés fermiers, des kiosques au détail et des marchés locaux. Votre verger sera plus rentable si vous cultivez des pommes qui répondent à la demande de vos marchés. Autrement, le marché du jus moins rentable pourrait être votre unique alternative. Voici PDFs/MarketersList2012.pdf">une liste de marchands en Ontario.
  3. Sensibilité aux maladies : Êtes-vous prêt à gérer les problèmes de maladie pour chaque cultivar? La plupart des cultivars commerciaux sont sensibles à la tavelure (qui nécessite une stratégie de gestion stricte), toutefois, la sensibilité aux infections par la brûlure bactérienne peut s'avérer une préoccupation encore plus grande pour les nouvelles plantations. Les cultivars comme Gala sont plus sensibles aux infections par la brûlure bactérienne, mais ce problème s'aggrave lorsque le porte-greffe M9 est utilisé. Soyez prêt à une gestion intense des infections par brûlure bactérienne pour les cultivars sensibles (et les porte greffes), autrement vous pourriez perdre un nombre considérable d'arbres. L'utilisation du modèle MaryBlyt ou Cougar Blight pour déterminer à quel moment pulvériser les traitements bactéricides, le dépistage fréquent afin de déceler les blessures et retirer les chicots, le retrait en temps opportun des drageons racinaires et l'utilisation d'Apogee vous aideront à suivre l'évolution des brûlures bactériennes.
  4. Calendrier des récoltes : Disposerez-vous d'assez de main-d'oeuvre pour la cueillette des fruits de votre nouveau verger? Pourrez-vous insérer l'ajout de nouveaux plants à votre calendrier des récoltes actuelles. Certains pomiculteurs prévoient commencer la récolte en août pour les variétés Sunrise, Gingergold et Paulared. La principale récolte commerciale en septembre inclut les variétés McIntosh, Gala, Empire, et Honeycrisp. Jusqu'à octobre, les cultivars incluent Ambrosia, Red and Golden Delicious, Fuji, et Spy. Les marchés à créneaux incluent également Silken en septembre et Aurora en octobre (et plusieurs autres variétés). Pour en savoir plus sur les facteurs à prendre en considération au moment de la cueillette, lisez " Récolte et manutention des pommes ".
  5. Gestion des cueillettes : Est-ce que votre équipe pourra cueillir chaque cultivar au moment où il atteint le summum de sa qualité? Pour la plupart des cultivars, la période de cueillette s'étend sur une fenêtre de 7 à 10 jours, par conséquent, planter plusieurs hectares d'un seul cultivar pourrait nécessiter l'embauche de cueilleurs supplémentaires. Certains pomiculteurs utilisent des régulateurs de croissance des plants comme ReTain pour retarder le mûrissement. Mais rappelez-vous qu'allonger la période de cueillette d'un cultivar peut empiéter sur la période de cueillette du prochain cultivar (p. ex., planter trop de plants Gala pourrait nuire à la récolte des cultivars Empire ou Honeycrisp).
  6. Pollinisation : Est-ce que mes choix de cultivars produiront la pollinisation croisée nécessaire pour des rendements élevés de fruits de qualité? Pour s'assurer qu'il y aura suffisamment de pollen lors de la floraison, vérifiez si les dates de floraison se chevauchent adéquatement. N'oubliez pas que les cultivars triploïdes comme Mutsu et Jonagold possèdent un pollen stérile, il faut donc planter au moins deux autres types de cultivars près de ces derniers pour assurer leur pollinisation. La plantation de pommetiers entre les cultivars est une solution de rechange pour fournir une source de pollen à des gros groupes de pommiers. Pour en savoir plus sur la pollinisation, visitez le site Web du MAAO et du MAR.
  7. Considérations juridiques : Les cultivars que vous souhaitez planter sont ils protégés par un brevet? Les droits des nouveaux cultivars et/ou souches sont souvent détenus par les sélectionneurs, les pépinières ou les marchands et ont souvent l'appellation " cultivars de club ". Dans certains cas, une redevance doit être payée pour chaque arbre acheté, ou plus récemment, des restrictions peuvent s'appliquer sur la période où l'endroit où le cultivar peut être planté et/ou commercialisé. Chaque cultivar a ses propres règles qui sont énoncées dans les ententes conclues au moment de l'achat. Cela pourrait limiter votre accès à certains cultivars.
  8. Prix du marché : Est-ce que le prix de vente prévu assurera un revenu suffisant aux pomiculteurs? Le prix que vous recevrez dépendra de la qualité du produit offert, mais les prix peuvent varier grandement d'un cultivar à l'autre. Dans son rapport annuel, l'Ontario Apple Growers publie un sondage qui présente le prix moyen payé par les emballeurs ontariens aux pomiculteurs. Pour en savoir plus, consultez . Ces renseignements doivent être combinés avec les rendements prévus et les prix de production pour chaque cultivar afin d'évaluer la rentabilité totale d'un cultivar donné.

Choisir les cultivars pour vos nouvelles plantations est un processus complexe, mais évaluer tous ces facteurs vous aidera à mieux déterminer quels cultivars sont le mieux appropriés à votre situation.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca