Gestion du sol des vergers dans les nouveaux vergers de pommiers

Le meilleur système de sol de verger offrira un terrain plat et une zone de travail solide pour la main-d'œuvre et le matériel, par tous les types de temps, notamment la pluie, le vent et la chaleur. Cela minimisera les problèmes avec les mauvaises herbes, les ravageurs, les nématodes et la poussière, en plus de protéger et de conserver le sol et la structure du sol comme une ressource fertile pour la production de cultures fruitières plus grosses.

La plupart des sols de vergers combinent un sol gazonné dans les allées et une bande exempte de mauvaises herbes sous les arbres. Ce système est un compromis entre trois facteurs :

  1. Ce qui est le mieux pour la croissance des arbres et une récolte hâtive (pas de concurrence provenant de la végétation).
  2. Ce qui est le mieux pour le sol (protection contre l'érosion et la compaction).
  3. Ce qui est le mieux pour l'exploitation du verger (des zones stables pour le déplacement du matériel et l'efficacité de la main-d'œuvre).

Quand planter :

Établir un solide couvert herbacé dans un verger représente un défi. Le meilleur moment pour planter les semences d'herbe est au début de l'automne ou très tôt au printemps. Cependant, très tôt au printemps, les producteurs sont occupés à planter des arbres, à construire des treillages et à plusieurs autres tâches. Et au début de l'automne, les tracteurs peuvent s'être déplacés dans les allées plusieurs fois, ce qui entraîne la compaction et le défoncement du sol et qui rend difficile la préparation du lit de semences. Certaines années, l'herbe peut être semée avec succès au début de juin, si les exigences suivantes peuvent être satisfaites : un lit de semences adéquat, des températures fraîches et une bonne humidité du sol (ou la possibilité d'irriguer avec des asperseurs). Autrement, il vaut mieux attendre le retour de conditions plus fraîches et plus humides, autour de la fête du Travail.

Que planter :

Un mélange d'espèces est recommandé pour aider à faire face aux différents extrêmes de l'environnement du verger. Généralement, seules des espèces d'herbe sont utilisées pour minimiser les problèmes qui surviennent parfois avec les espèces à feuilles larges (p. ex., la libération tardive d'azote avec les légumes, l'hébergement d'insectes comme la punaise terne). Par contre, les producteurs biologiques peuvent trouver un certain avantage à mélanger des espèces fixatrices d'azote comme le trèfle. L'ivraie vivace germera rapidement, mais finit par mourir dans les vergers. L'ivraie vivace peut être trop dominante si elle est mélangée à plus de 20 %. La fétuque rouge traçante se propagera au fil du temps, supprime les nématodes et tolère la sécheresse. Cependant, elle ne tolère pas les hautes températures pouvant parfois survenir dans les vergers. La fétuque élevée tolère bien le matériel de verger, mais tend à s'établir en massifs. Prenez note que les fétuques élevées à gazon ont été développées pour être utilisées sur les terrains de sports et pour réduire le besoin de tondre dans les vergers. Le pâturin des prés est une herbe attirante dans les mélanges pour pelouse, mais exige de l'engrais et de l'irrigation qui ne sont habituellement pas disponibles dans les vergers. Plusieurs mélanges sont disponibles, mais le mélange 40 % de fétuque rouge traçante + 40 % de fétuque élevée (type pelouse) + 20 % d'ivraie vivace a un bon rendement dans les vergers.

Quantité à planter :

Afin de minimiser les coûts tout en maximisant l'établissement, un ratio de 20 à 25 lb/acre présente un bon succès. Prenez note que les paysagistes appliquent souvent jusqu'à 200 lb/acre de semences d'herbe, mais leur objectif est d'obtenir instantanément une pelouse épaisse.

Comment fertiliser :

Avant la plantation, faites un test de sol et appliquer l'engrais recommandé pour l'établissement de l'herbe. Voici les concentrations recommandées pour le phosphore et le potassium pour l'établissement du gazon de placage dans les gazons peu utilisés :

Phosphore du sol (ppm P) Phosphate (P2O5)
nécessaire - kg/ha
Potassium du sol (ppm K) Potasse (K2O)
nécessaire-kg/ha
0-3
90 EE*
0-15
90 EE*
4-5
80 EE
16-30
80 EE
6-7
70 EE
31-45
70 EE
8-9
60 EE
46-60
50 EE
10-12
40 EM
61-80
30 EM
13-15
30 EM
81-100
20 EM
16-20
20 EM
101-120
20 EM
21-25
0 EF
121-150
0 EF
26-30
0 EF
151-180
0 ETF
31-40
0 ETF
181-210
0 ETF
41-50
0 ETF
211-250
0 ETF
51-60
0 ETF
250+
0 EN*
61-80
0 EN*
80+
0 EN*
Mesuré par la méthode au bicarbonate de soude 0,5 M) mg de P L-1 de sol (Mesuré à l'aide d'un extrait d'acétate d'ammonium 1 M) mg K L-1 de sol

*Efficacité attendue : EE - élevée, EF - faible, ETF - très faible, EN - nulle)

Appliquer 20 kg N/ha avant de planter afin d'encourager la croissance et l'établissement modérés du gazon de placage.

Comment planter :

Planter avec un semoir à pelouse, p. ex., un semoir Brillion, distribuera également les minuscules graines et les pressera bien dans le sol afin d'obtenir le contact nécessaire entre la semence et le sol. Si ce matériel n'est pas disponible, un semoir à pâturage avec bac à herbe fonctionnera. L'utilisation d'une épandeuse à main (connue sous le nom de violon) fonctionne également bien, pourvu que l'opérateur soit compétent. La clé est de répandre les semences lorsque les vents sont calmes, de herser et de tasser légèrement le sol, en plus de prévoir l'ensemencement juste avant une faible pluie.

Soins précoces :

Selon les espèces de votre mélange, les semis apparaîtront de 1 à 3 semaines après une bonne pluie. Attendez autant que possible avant de conduire un véhicule sur de nouveaux semis, mais commencez à tondre afin d'éviter que de mauvaises herbes n'étouffent l'herbe et/ou commencent à germer. Assurez-vous que les lames des tondeuses sont aiguisées afin de réduire les dommages aux jeunes plants d'herbe. Si cela est possible, appliquer une aspersion sur frondaison durant des conditions sèches afin d'aider l'herbe à s'établir.

Bande exempte de mauvaises herbes :

Il est essentiel d'empêcher les mauvaises herbes de pousser sous les arbres, en particulier durant les 3 premiers mois après la plantation (la période critique d'absence de mauvaises herbes). Généralement, le travail du sol final après que les arbres sont plantés nivellera le sol autour de l'arbre et enlèvera les mauvaises herbes hâtives. La bande exempte de mauvaises herbes sera plus grande que la limite du feuillage de l'arbre (les nouveaux vergers devraient avoir une bande d'une largeur de 3 à 4 pieds). Si vous planifiez utiliser un paillage (ce qui supprimera les mauvaises herbes et préservera l'humidité du sol), appliquez-le avant l'apparition des mauvaises herbes suivantes. Plusieurs herbicides sont homologués pour les arbres nouvellement plantés (voir la publication 75, Guide de lutte contre les mauvaises herbes). Prenez note que les concentrations sont souvent plus faibles pour les nouveaux arbres afin d'éviter qu'ils soient endommagés. Combiner un herbicide contre les graminées avec un herbicide contre les dicotylédones offrira un large spectre de contrôle, p. ex., Dual II Magnum + Princep. Assurez-vous de faire correspondre le niveau de matière organique du sol à votre choix d'herbicide afin d'éviter de blesser les arbres. Évitez d'utiliser des produits à base de glyphosate durant la première année, puisqu'ils peuvent être absorbés et endommager les arbres ou permettre aux maladies de les infecter. L'herbicide devrait être dirigé vers le sol de chaque côté de l'allée, en évitant le tronc et les drageons racinaires.

Pour plus de renseignements : Gestion des sols de vergers et de vignobles


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca