Quel est le meilleur moment pour le contrôle des mauvaises herbes vivaces?

C'est maintenant le meilleur moment pour contrôler plusieurs mauvaises herbes vivaces dans vos champs. Vous n'arrêterez vraisemblablement que la croissance des parties aériennes parce que toute l'énergie que la plante produit est envoyée aux feuilles et aux parties supérieures de la plante et pas dans les racines. Même après l'application d'herbicides systémiques, les racines tendent à survivre et sont toujours capables de se reproduire. L'asclépiade au début du bourgeonnement et le liseron des champs à 10 % de floraison sont des exceptions.

La fin de l'été et le début de l'automne sont définitivement le meilleur moment pour contrôler les mauvaises herbes vivaces. Généralement, la fenêtre d'application va du début septembre jusqu'à octobre selon les mauvaises herbes ciblées. Durant cette période, la plante commence à transporter les hydrates de carbone produits par la photosynthèse vers les racines afin d'être entreposés au lieu de les envoyer vers le haut de la plante pour continuer la croissance. Si des herbicides sont appliqués à ce moment, les produits chimiques sont transportés vers les racines avec les hydrates de carbone, ce qui tue toute la plante au lieu de s'attaquer uniquement aux parties au-dessus de la surface du sol.

Plusieurs mauvaises herbes annuelles hivernantes comme le thlaspi des champs, la bourse-à-pasteur, le céraiste et le lamier amplexicaule devraient aussi être ciblés pour le contrôle à l'automne. Les annuelles hivernantes germent à l'automne, poussent en petite rosette puis hivernent, avant de recommencer leur croissance au début du printemps. Pour toutes les espèces annuelles, bisannuelles et vivaces hivernantes, il faut la présence de tissus de feuilles adéquats, qui doivent être raisonnablement sains pour absorber l'herbicide.

Les herbicides les plus communs utilisés pour le contrôle à large spectre de plusieurs mauvaises herbes à l'automne sont le glyphosate pour les graminées et les latifoliées et le 2,4-D ou le dicamba pour les dicotylédones. Une combinaison de ces produits peut être la meilleure solution pour un mélange de différentes mauvaises herbes. Il faut tenir compte des températures de l'air favorables immédiatement avant, pendant et après l'application. Généralement, plus il fait chaud, mieux c'est, avec des températures minimales durant le jour de 12 °C. Les nuits froides et les journées fraîches et nuageuses réduiront et ralentiront l'efficacité des applications. Plus la croissance des mauvaises herbes est active, meilleur sera le rendement de l'herbicide.

Tableau 1 : Efficacit´┐Ż des herbicides sur les mauvaises herbes vivaces
Ingrédient actif de l'herbicide Chardon des champs Liseron des champs Laiteron des champs Chiendent Souchet comestible
2,4-D
F/G
G
F
N
N
amynopyralide
G
F
G
N
N
clopyralide
G
N
F
N
N
clopyralide + 2,4-D
G
P
F
N
N
clopyralide + MCPA
G
P
F
N
N
glyphosate
G
G
G
G
F
piclorame
G
G
G
N
P
s-metolachlore + bénoxacor
N
N
N
N
G
MCPA
F
G
F
N
N

Remarque : G = bon; F = modéré; P = pauvre; N = aucun contrôle. Les cotes d'efficacité s'appliquent si l'herbicide est utilisé conformément aux recommandations de l'étiquette comme la dose, le moment d'application, etc., et si une température et des conditions d'humidité favorables prévalent. Le degré de contrôle est souvent le résultat d'applications répétées.

Remarque : Il ne s'agit pas d'une liste complète de tous les ingrédients actifs d'herbicide qui sont enregistrés pour contrôler les mauvaises herbes vivaces.

Références :


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca