La gestion précise des vergers commence par un émondage précis

Les températures froides du printemps dernier ont « permis » à nos arbres de prendre des vacances l'année dernière, et il en a résulté une production record de boutons à fruit sains. Par bonheur, les températures de cette saison ont continué d'être fraîches, les boutons à fruit sont restés en dormance, et nous pouvons entrevoir une pleine récolte. Toutefois, il existe un grave danger d'avoir un trop grand nombre de nouaisons produisant des fruits dont la taille sera décevante en 2013 ainsi qu'une alternance en 2014.

L'émondage précis est une technique qui permet d'évaluer précocement le nombre de boutons à fruit, afin de pouvoir l'ajuster pour éliminer les boutons en trop. Cette élimination préliminaire des boutons permet d'obtenir de bien meilleures tailles parmi les fruits qui resteront. L'élimination précoce permet aussi d'effectuer plus facilement un éclaircissage chimique et de réduire l'alternance, car les arbres n'ont pas besoin de dépenser de l'énergie pour fleurir, et produire des graines ou des jeunes fruits.

Certains producteurs rechignent à éliminer des boutons, car bien des choses peuvent arriver avant la nouaison. On prévoit donc une large marge de sécurité consistant à laisser deux ou trois fois plus de boutons que cela n'est nécessaire.

Pour effectuer un émondage de précision, vous devez d'abord décider du nombre de fruits dont vous avez besoin pour répondre à la demande de votre marché. Par exemple, si votre but est 1 500 boisseaux à l'acre, et que la densité de vos arbres soit de 1 000 arbres/acre, chaque arbre doit produire 1,5 boisseau. Si votre marché recherche des fruits de calibre 100, chaque arbre doit produire 150 fruits. Si vous avez des pommiers à fuseau élevé de 10 pi, chaque arbre a probablement environ 24 branches, ce qui signifie que vous avez besoin de seulement 6 à 7 boutons par branche pour obtenir ce rendement. Dans la plupart des cas, vos arbres auront plus de boutons. Selon cette logique, vous pouvez estimer pour chacun de vos blocs le nombre de boutons par branche que vous devez avoir.

Cela devrait vous donner le courage de faire les coupes nécessaires pour éliminer des boutons à fruit. L'émondage en dormance constitue votre première opportunité de réduire la charge de fruits :

  1. en éliminant des branches complètes - notamment certaines des plus grandes dans la partie supérieure de l'arbre;
  2. en éliminant des rameaux fructifères - en se concentrant sur les parties inférieures de chaque branche, ceci peut être fait à la main ou avec des serpettes pour les briser;
  3. en émondant sélectivement des rameaux fructifères pour éliminer les parties les plus anciennes - cela demande du temps, mais c'est la seule façon de faire croître les arbres dont le développement est compact.

N'oubliez pas que cette élimination des fruits en phase de dormance donne le meilleur accroissement possible de la taille des fruits qui seront produits. Comme l'arbre n'a pas besoin de dépenser d'énergie dans la nouaison, les fruits qui resteront seront bien plus grands (et vous n'aurez pas besoin de vous occuper d'éclaircir l'arbre par la suite). La réduction de la charge de votre culture grâce à l'émondage est une situation dont vous ne pouvez sortir que gagnant.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca