Cultivars de framboisiers pour production sous abri-serre

Eric Hanson et Josh Moses

Département d'horticulture, Michigan State University, East Lansing, MI 48824

Les producteurs du nord du Midwest et du nord-est des États-Unis doivent utiliser des cultivars de framboisiers dont les traits relatifs à la production et à la qualité ont été améliorés. Les cultivars de framboisiers remontants mis au point pour production automnale peuvent aussi offrir des possibilités pour une production conventionnelle d'été (double récolte). Le concept de double récolte est particulièrement intéressant actuellement puisque la récolte estivale sur framboisiers non remontants (conventionnels) a souvent lieu trop tôt pour faire l'objet de graves infestations par la drosophile à ailes tachetées.

Nous avons cultivé de nouveaux cultivars de framboisiers dans des contenants sous abri-serre afin d'évaluer plus rapidement leur potentiel. Les plants ont été cultivés sous un abri-serre Haygrove à Benton Harbor, au Michigan, dans des sacs de plastique Gro-bags d'une capacité de trois gallons contenant 70 % d'écorce de pin et 30 % de tourbe. Chaque sac a été irrigué plusieurs fois par jour à l'aide d'un goutteur d'un débit de 0,5 gal/h et fertilisé par fertigation avec un engrais complètement soluble apportant 100 ppm d'azote. L'abri-serre était recouvert d'une bâche Luminance en plastique THB, de la fin avril jusqu'à la fin de la cueillette à la fin octobre. On a procédé à l'hivernage des plants soit en les plaçant dans une glacière sur les lieux ou en les empilant sur le côté dans l'abri-serre non recouvert et en recouvrant le tas d'un minitunnel épais. Plusieurs cultivars ont été taillés complètement en vue de permettre une fructification uniquement à l'automne sur les tiges de l'année. Un plus petit nombre de cultivars ont été taillés pour une double récolte en gardant deux tiges fructifères par plant. Les plants ont été soutenus en plaçant les tiges en sandwich entre des ficelles horizontales qui s'étalaient de chaque côté du rang à différentes hauteurs. Les fruits ont été cueillis manuellement de deux à quatre fois par semaine. Ils ont été pesés et des sous-échantillons ont été gardés des 24 à 48 heures à 18 oC dans des conditions d'humidité élevée. Les fruits ont ensuite été classés en fonction de leur apparence, pesés et triés selon qu'ils étaient vendables, mous ou juteux, et moisis.

Résultats

Crimson Night (NY 2012). Il s'agit d'un cultivar de framboisiers qui produit des fruits d'un rouge foncé unique et d'un goût riche pouvant être utilisé comme produit de spécialité. On signale qu'il est très productif sous abri-serre et il est recommandé pour les ventes directes à la ferme et les jardins résidentiels. La période de cueillette est semblable à celle de la variété Heritage. Dans le sud du Michigan, sous abri-serre, les fruits sont de couleur foncée attrayante et d'apparence uniforme, et leur surface est lustrée. Les drupes sont petites et le fruit a une saveur douce et agréable. La récolte d'automne semble plus tardive que pour la variété Heritage.

Double Gold (NY 2012). Ce cultivar a principalement été mis au point pour sa couleur inhabituelle champagne/dorée et il est recommandé pour les ventes directes à la ferme et les jardins résidentiels, lorsqu'on recherche une couleur originale. Les fruits cultivés dans le sud-ouest du Michigan sous abri-serre étaient très attrayants, uniformes, d'une saveur agréable, mais ils étaient un peu mous. La récolte d'automne fut très tardive.

Imara (origine : Pays-Bas). Cette nouvelle variété semble mûrir au milieu de la saison. Dans les abris-serre du sud-ouest du Michigan, les fruits étaient très fermes, lustrés, d'un rouge moyen uniforme et d'une saveur très agréable. Les rendements des cultivars remontants et des cultivars d'été non remontants ont été élevés et la durée de conservation des fruits pour les deux récoltes était excellente.

Kweli (origine : Pays-Bas). Il s'agit d'un cultivar plus récent qui produit tôt ou au milieu de la saison. Dans les abris-serres du sud-ouest du Michigan, les fruits étaient très fermes et d'un rouge uniforme moyen à foncé, d'une saveur très agréable et leur durée de conservation a été excellente. Les rendements de la variété Kweli ont été excellents pour les variétés non remontantes d'été et les variétés remontantes d'automne et le cultivar semble susceptible de permettre une double récolte.

Kwanza (origine : Pays-Bas). Il s'agit d'un nouveau cultivar tardif. En pots, dans les abris-serres du sud du Michigan, les plants ont été très productifs et vigoureux. Les fruits étaient très gros, ronds, lustrés et d'un rouge plus pâle. Les drupes étaient plus grosses, ce qui donne au fruit une apparence plus rude. Bonnes saveur et fermeté, ainsi qu'excellente durée de conservation. Étant donné que les variétés remontantes mûrissent tard, la variété Kwanza pourrait être d'une utilité limitée dans les régions où la saison est plus courte, à moins d'être cultivée sous abri-serre.

Nantahala (NC 2010). Nantahala est un cultivar tardif dont les fruits sont gros, rouge pâle à moyen, terne, et leur saveur est excellente. Cultivées en pot sous abri-serre dans le sud-ouest du Michigan, les framboises se sont montrées relativement sensibles à la pourriture grise et à l'oïdium. Les fruits issus de la récolte d'automne risquent de mûrir trop tard, ce qui pourrait réduire les rendements dans les cultures de plein champ. Les fruits peuvent doubler sous abri-serre.

BP-1 (Italie). Il s'agit d'un nouveau cultivar hâtif. Les observations réalisées auprès de plants en pots dans les abris-serres du sud du Michigan révèlent que framboises avaient une saveur agréable, mais qu'elles étaient assez molles et foncées et avaient tendance à s'égrener. Les tiges étaient courtes et ramifiées, ce qui laisse croire que le potentiel de production hâtive sur tiges fructifères est probablement peu élevé.

Vintage (OR 2013). Ce nouveau cultivar semble mûrir tard en saison. Cultivés en pot sous abri-serre au Michigan, ces framboisiers ont donné des rendements faibles à moyens. Les fruits étaient d'un rouge moyen brillant et très attrayant, d'un goût excellent et d'apparence uniforme. Fermeté moyenne, et les fruits ont semblé relativement sensibles à la moisissure grise.

Poids et apparence des framboises de variétés remontantes selon les cultivars (1= non vendable à 5 = excellent), et pourcentage des fruits qui sont mous ou juteux, ou moisis, après 48 h à 18 0C. Les plants ont été cultivés en pot sous abri-serre dans le sud-ouest du Michigan, en 2016. La plupart des résultats correspondent à des moyennes de quatre répétitions à chacune des quatre dates.

Cultivar
g/fruit
Apparence
% de fruits mous/juteux
% de fruits moisis
BP-1
2.3
2.9
10.1
11.3
Crimson Night
2.4
3.6
10.9
5.9
Double Gold
2.7
3.7
11.4
2.8
Josephine
3.6
2.9
8.7
5.8
Imara
2.7
3.6
4.1
4.3
Kwali
3.4
4.4
3.7
1.6
Kwanza
3.8
4.2
0.8
2.3
Nantahala
3.0
2.0
16.4
20.8
Vintage
2.5
3.0
7.6
13.7

Rendements des variétés d'été (non remontants NR) et des variétés remontantes (R) (g/plant) cultivées en pots sous abri-serre à Benton Harbor, Michigan. Les plants étaient espacés de 1,5 x 6 pieds.

 
2015
2016
Cultivar NR R Total NR R Total
Encore
430
--
430
1140
--
1140
Imara
--
--
--
1230
1720
2950
Josephine
600
300
900
1050
1220
2270
Kweli
--
--
--
1560
1680
3240
Kwanza
--
--
--
1430
930
2360
Nantahala
440
300
740
640
1120
1760
Nova
510
40
550
1240
550
1790
Prelude
340
--
340
820
1260
2080

 

Cultivars de framboisiers pour production sous abri-serre

Figure 1 - Cultivars de framboisiers pour production sous abri-serre


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca