Manuel du jardinier
Chapitre 5: Fruit
Fraisier

Table des matières

  1. Introduction
  2. Pourriture noire des racines
  3. Pourriture des fruits ou pourriture grise
  4. Tache foliaire
  5. Punaises
  6. Stèle rouge
  7. Limaces
  8. Cercopes
  9. Anthonome de la fleur de fraiser
  10. Tordeuse du fraisier
  11. Ver blanc et ver fil de fer
  12. Liens connexes

Introduction

Ce chapitre contient une description de divers ravageurs des fraisiers ainsi que des conseils sur diverses méthodes de lutte excluant l'utilisation de pesticides. Les jardiniers amateurs peuvent encore se procurer certains biopesticides et certains pesticides à faible risque pour lutter contre les mauvaises herbes et les ravageurs des pelouses et des jardins. Pour avoir plus d'information, voir le Chapitre 2 de ce manuel et le site Web du ministère de l'Environnement. Pour obtenir des conseils sur la lutte contre certains ravageurs ou mauvaises herbes en particulier, s'adresser à un horticulteur, à un maître jardinier ou à un centre de jardinage de votre localité.

Pourriture noire des racines

Il s'agit d'une maladie fongique du sol qui provoque la pourriture des racines des vieux plants; celles ci deviennent brun foncé et perdent leurs poils absorbants. Le cortex des racines se détache facilement en lambeaux. Les parties aériennes de la plante sont moins vigoureuses et peuvent mourir.

Méthodes de lutte

Éviter les sols lourds, mal drainés ou très proches de la nappe phréatique, pour ne pas exposer les racines aux dégâts du gel et à l'engorgement par l'eau. Ne planter que des plants de fraisiers certifiés afin de réduire les risques d'introduction de viroses et de maladies des racines dans le jardin. Avant la mise en terre, vérifier que les racines sont saines et de couleur crème.

Pourriture des fruits ou pourriture grise

La pourriture des fruits, aussi appelée pourriture grise, est courante si le temps est humide entre la floraison et la récolte. Les fraises presque mûres pourrissent, mais les fruits verts peuvent aussi être infectés. La maladie est difficile à enrayer une fois déclarée : la prévention est de rigueur.

Méthodes de lutte

Protéger les fleurs du gel par une couche de paille. Enlever les fruits infectés des grappes. Si nécessaire, arroser à fond le matin afin de permettre au feuillage de sécher avant la nuit. À la fin de la récolte, ramasser tous les fruits pour réduire l'incidence de la maladie l'année suivante.

Tache foliaire

La tache foliaire est une maladie fongique qui produit des taches rouge violacé sur les feuilles des plants de première ou de deuxième année. Ces taches s'élargissent et leur centre devient gris. Si elles sont nombreuses, les feuilles peuvent mourir et le rendement diminuer.

Méthodes de lutte

Lors de la plantation, enlever les feuilles malades. Choisir des variétés résistantes, si elles sont disponibles. Les planter dans un sol bien drainé, dans un endroit ensoleillé avec une bonne circulation d'air.

Punaises

Les punaises piquent les bouquets floraux et les fruits naissants dont elles sucent la sève : les fraises restent petites et sont difformes. Pour plus d'information, voir la partie sur les punaises sous ravageurs et maladies touchant de nombreux légumes.

Stèle rouge

La stèle rouge est une maladie fongique commune du pied des fraisiers qui frappe en avril mai et en septembre octobre. Elle provoque le roussissement des racines intérieures et leur donne un aspect de « queue de rat ». Les plants deviennent rabougris parce que les fonctions des racines malades sont perturbées, et les fraises sont petites quoique bien formées.

Méthodes de lutte

Là où cette maladie est présente, chaque année, se procurer de jeunes plants certifiés avec des racines couleur crème et ne récolter que l'année suivante. Inspecter les plants soigneusement et ne pas les repiquer si les racines présentent des symptômes, quels qu'ils soient. Comme cette maladie touche surtout les vieux plants, les arracher après la récolte. Améliorer le drainage du sol et éviter le compactage. Placer les plants à des endroits différents chaque année, là où l'espace le permet. Planter des variétés résistantes, si elles sont disponibles.

Limaces

Les limaces creusent des trous petits à moyens dans les fruits et les feuilles. Pour plus d'information sur les méthodes de lutte contre les limaces, voir les parties pertinentes aux Chapitre 1 et Chapitre 4.

Cercopes

Les cercopes sont de petits insectes suceurs de sève qui, aux stades immatures, s'enrobent d'une couche protectrice ayant l'aspect de salive mousseuse. Les adultes, brunâtres, passent facilement inaperçus et bondissent prestement lorsqu'on les dérange. Ils provoquent surtout l'atrophie et la déformation des nouvelles pousses. Ils sévissent en mai et au début de juin et ne donnent habituellement qu'une seule génération par saison.

Méthodes de lutte

Ramasser les insectes à la main et les tuer. On peut également les déloger à l'aide d'un fort jet d'eau dirigé sur les plants.

Anthonome de la fleur de fraiser

L'anthonome de la fleur du fraisier est un charançon très destructeur, brun rougeâtre, d'une longueur de 2 à 3 mm, avec un long rostre. Les adultes percent des trous et pondent dans les bourgeons de fraises, et ils coupent partiellement les tiges sous ces derniers, de sorte qu'elles flétrissent et tombent ou restent suspendues à un fil.

Méthodes de lutte

Enlever et détruire toutes les tiges tombées ou suspendues à un fil, parce qu'elles peuvent contenir des œufs de cercope.

Tordeuse du fraisier

La tordeuse du fraisier est une petite chenille verdâtre ou bronzée de 1,25 cm de longueur, qui enroule ou replie les folioles à l'aide de fins fils de soie. Après avoir hiverné à l'état de pupe, les petits papillons nocturnes, de couleur brune ou grisâtre, sortent durant la dernière quinzaine de mai pour pondre leurs œufs au revers des feuilles. Lorsqu'elles sont à moitié développées, les larves migrent vers la face supérieure des feuilles, les enroulent pour se protéger et continuent à s'en nourrir. Une deuxième génération apparaît vers la mi août.

Méthodes de lutte

Si l'attaque est mineure, enlever les feuilles endommagées et les détruire. Les ennemis naturels de cette espèce sont souvent présents et peuvent contribuer à maintenir ses populations en échec.

Ver blanc et ver fil de fer

Les vers blancs et les vers fil de fer peuvent endommager gravement les nouvelles plantations de fraisiers, dont ils mangent les racines. En général, les plants s'étiolent au moment de la mise à fruits. Ces ravageurs sont souvent présents là où un nouveau jardin a été aménagé sur l'emplacement d'une pelouse. Pour plus d'information, voir la partie sur les ravageurs du sol, au Chapitre 1.

Méthodes de lutte

Pour connaître les méthodes de lutte, voir la partie sur les vers blancs au Chapitre 4.

Liens connexes


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 16 juin 2010
Dernière révision : 9 août 2010

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca