Manuel du jardinier
Chapitre 3: Le sol - Quelques mots sur la terre que nous cultivons
Analyse du sol

Table des matières

  1. Introduction
  2. Programme accrédité d'analyse du sol du MAAARO
  3. Liens connexes

Introduction

Chaque année, les jardiniers amateurs de l'Ontario consacrent beaucoup d'argent à l'achat d'engrais. Ils espèrent ainsi obtenir de généreuses récoltes de fruits et de légumes, des jardins très fleuris et colorés et des arbres et arbustes vigoureux. L'utilisation d'engrais n'est pas une garantie de succès à moins de refléter le niveau de fertilité naturelle des sols de jardin et de tenir compte de la quantité de compost et de fumier ajoutée au sol.

Une analyse du sol renseignera le jardinier sur la nature et la fertilité du sol de son terrain. Elle l'aidera aussi à protéger l'environnement en lui recommandant des applications d'engrais conformes aux besoins de son jardin. Les plantes qui poussent dans des sols peu fertiles réagissent bien à des applications d'azote, de phosphore et de potassium. Dans de nombreux jardins établis, où l'on a épandu à intervalles réguliers des engrais, du fumier et du compost au fil des ans, la moindre application d'engrais, sauf si elle est minime, risque d'être excessive. Les plantes poussent en hauteur et en feuilles, produisent peu de fleurs et de fruits et sont facilement brisées par le vent ou les pluies fortes. L'analyse du sol est l'outil le plus précis dont dispose le jardinier pour connaïtre les quantités d'engrais nécessaires à une nutrition optimale des plantes et pour minimiser le lessivage éventuel des nutriments excédentaires.

Programme accrédité d'analyse du sol du MAAARO

Le programme accrédité d'analyse du sol du MAAARO pour les pelouses et les jardins privés fournit des recommandations de fertilisation en azote, en phosphate et en potasse ainsi que des recommandations sur la quantité de chaux à appliquer, le cas échéant. Ces recommandations visent à optimiser la croissance des végétaux tout en évitant ou en corrigeant les carences nutritionnelles. Une analyse tous les deux ou trois ans est recommandée.

Plusieurs laboratoires accrédités offrent un service d'analyse du sol aux jardiniers amateurs. Pour les connaïtre, consulter l'annexe A. On peut obtenir une trousse pour la prise d'échantillons de sol y compris le mode d'emploi et le barème des frais ainsi qu'une liste des laboratoires accrédités en communiquant avec le bureau régional du ministère de l'Agriculture, et de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario.

Marche à suivre pour la prise d'un échantillon de sol:

  1. Employer une tarière, une pelle ou une binette.
  2. Couper quatre ou cinq carottes ou tranches de terre, de 15 cm de profondeur, à différents endroits du jardin. (Les zones d'une pelouse ou d'un jardin où la texture du sol ou les méthodes de fertilisation diffèrent doivent faire l'objet d'échantillons distincts.)
  3. Mélanger ensemble les carottes et défaire les mottes.
  4. Prélever l'échantillon à analyser dans la terre ainsi obtenue.

« Cela est bien dit, répondit Candide, mais il faut cultiver notre jardin. »

- Voltaire dans Candide

Liens connexes


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 21 juillet 2005
Dernière révision : 01 juin 2010

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca