Mauvaises herbes difficiles à combattre : Pissenlit

Retour à la page d'index des Mauvaises herbes difficiles à combattre

Table des matières

  1. Nom scientifique
  2. Histoire
  3. Cycle évolutif
  4. Caractéristiques démarquantes
  5. Lutte chimique dan le maïs de grandes cultures
  6. Lutte chimique dan le soya
  7. Lutte chimique dans le blé d'hiver
  8. Liens connexes

Nom scientifique

Taraxacum officinale Weber.

Histoire

On trouve le pissenlit partout en Ontario, dans pratiquement tous les types d'habitats, des clairières en forêt aux champs cultivés, et des versants rocheux, aux jardins et aux pelouses.

Cycle évolutif

Plante vivace se reproduisant seulement par germination (graines).

Caractéristiques démarquantes

Il se distingue, en rosette, des autres plantes à suc laiteux et à feuilles lobées ou divisées par ses feuilles douces, irrégulièrement lobées, parfois pubescentes, par l'absence de piquants sur le bord de ses feuilles et sur leurs nervures, et par sa longue racine pivotante, profondément enracinée. Les plantes florifères se reconnaissent à leurs grands capitules à rayons jaunes, portés individuellement sur des hampes longues, nues, creuses et non ramifiées, levant parmi les feuilles de la rosette, et par ses porte-graines blancs, sphériques, pouvant atteindre 5 cm (2 po) de diamètre. Pour autre information voir Publication 505F - Les mauvaises herbes de l'Ontario : Pissenlit

Photographies de pissenlit
Chaque vignette est rattachée à une image agrandie

  avec des fleurs jaunes
Lien à une image plus grande des graines du pissenlit
Lien à une image plus grande des feuilles du pissenlit

Lutte chimique dan le maïs de grandes cultures

Le désherbage présemis

Les traitements en présemis sont efficaces contre les pissenlits établis et les plantules qui viennent de lever. Plusieurs herbicides et mélanges en cuve offrent une bonne efficacité. (Tableau 1). Il y a des restrictions de rotation des cultures après plusieurs herbicides et mélanges en cuve (Tableau 2).

Tableau 1. Efficacité visuelle contre le pissenlit au printemps, à la suite de traitements de présemis (PP)
Matière active
Nom commercial (Dose de produit/ac)
Efficacité (%)
glyphosate
glyphosate (2 L/ac)
94
glyphosate + 2,4-D Ester
glyphosate (1 L/ac) + 2,4-D Ester (0.5 L/ac)
93
glyphosate
glyphosate (1.5 L/ac)
91
2,4-D Ester
2,4-D Ester (1 L/ac)
89
glyphosate + amitrole
glyphosate (1 L/ac) + Amitrol 240 (1 L/ac)
88
glyphosate + dicamba
glyphosate (1 L/ac) + Banvel II (0.25 L/ac)
85
dicamba
Banvel II (0.5 L/ac)
51

Tableau 2. Un sommaire de restrictions (Rotation des cultures) après les traitements en automne ou au printemps*
Nom commercial
Restrictions
Amitrol 240 Dans le cas du maïs et des haricots blancs, semer de 10 à 14 jours seulement après le traitement herbicide. Attendre 6 jours dans le cas du soya.
Banvel II Si l'herbicide est appliqué seul ou avec du glyphosate avant le 1er septembre, le maïs de grande culture, le soya, les céréales de printemps et le canola peuvent être ensemencés au printemps. Si le traitement est effectué après le 1er septembre ou au printemps, seul le maïs de grande culture peut être ensemencé à la suite d'un traitement.
2,4-D Ester Au printemps, utiliser uniquement de faibles doses (0,5 L/ac). Seuls le maïs de grande culture et les céréales de printemps peuvent être ensemencés après une application printanière, à la condition de respecter un intervalle de 14 jours entre le traitement et les semis. Aucune restriction culturale n'est précisée lorsque l'herbicide est appliqué seul ou avec du glyphosate à l'automne. Toutefois, pour plus de sécurité, le 2,4-D devrait être utilisé selon les mêmes recommandations que le Banvel II.

* Une directive seulement. L'utilisateur doit consulter l'étiquette du produit du fabricant avant d'employer quelconque des produits mentionnés dans la section.

Le désherbage présemis ou postlevée

Les traitements en présemis ou les applications automnales sont le plus efficaces pour lutter contre le pissenlit dans le maïs. Si l'une de ces applications ne peut être faite, quelques recherches semblent démontrer qu'une application de Banvel II en postlevée serait efficace contre le pissenlit. (Tableau 3).

L'expérience sur le terrain démontre que les applications d' isoxaflutole/atrazine (Converge) en prélevée ou de nicosulfuron/rimsulfuron + diflufenzopyr/dicamba (Ultim Total) en postlevée peuvent être efficaces contre le pissenlit.

Tableau 3. Efficacité contre le pissenlit, à la suite de traitements de postlevée dan le maïs de grandes cultures
Matière active
Nom commercial (calendrier d'application)
Efficacité (%)
dicamba
Banvel II (POST - Dose supérieure)
89
dicamba/atrazine
Marksman (POST)
74
diflufenzopyr/dicamba
Distinct (POST)
70
2,4-D/atrazine
Shotgun (POST)
40
atrazine
25
bromoxynil + atrazine
23
primisulfuron/dicamba
Summit (POST)
20
mesotrione
Callisto (POST)
13
prosulfuron/dicamba
Peakplus (POST)
10
Le désherbage postlevée

Les applications automnales d'herbicides sont idéales pour lutter contre les plus gros plants de pissenlits bien établis. Les températures plus fraîches forcent le déplacement des sucres vers la racine pivotante pour le stockage hivernal. L'application d'un herbicide systémique à l'automne facilite le déplacement de la matière active vers les racines, ce qui assure l'efficacité à long terme du traitement contre les pissenlits. En général, l'application automnale de nombreux produits et mélanges en cuve est efficace contre les pissenlits (Tableau 4). Le choix de l'herbicide dépend de son spectre d'activité, de son coût et de la souplesse du produit ou du mélange en cuve en ce qui a trait aux rotations. Voir Tableau 2 et les étiquettes sur les restrictions de rotation des cultures.

Tableau 4. Efficacité visuelle contre le pissenlit au printemps, à la suite de traitements en automne
Matière active
Nom commercial (Dose de produit/ac)
Efficacité (%)
amitrole
Amitrol 240 (3L/ac)
96
glyphosate + dicamba
glyphosate (1 L/ac) + Banvel II (0.25 L/ac)
92
glyphosate
glyphosate (1.5 L/ac)
91
dicamba
Banvel II (0.5 L/ac)
89
2,4-D
2,4-D Ester (1 L/ac)
89
glyphosate + 2,4-D
glyphosate (1 L/ac) + 2,4-D Ester (0.5 L/ac)
89
amitrole
Amitrol 240 (2 L/ac)
88
glyphosate + amitrole
glyphosate (1 L/ac) + Amitrol 240 (1 L/ac)
86
  • Source : Dr. Peter Sikkema, Ridgetown College, Université de Guelph.
  • Nombre des essais : Tableaux 1 et 4 sont basés sur un sommaire de 2 essais au champ.
    Tableau 3 est basé sur un sommaire de 1 essai au champ.
  • Doses d'herbicide : Doses utilisent dans ces essais sont trouvent dans la Publication 75F - Guide de lutte contre les mauvaises herbes (MAAARO).
  • Stade de croissance des mauvaises herbes : La dimension du pissenlit variait de 5 à 40 centimètres de diamètre au moment de l'application.

Aidez-nous à apprendre

Faites-nous part de vos observations. Nous aimerions profiter de votre expérience avec ces herbicides ou d'autres produits ou recueillir vos commentaires sur toute autre méthode de lutte efficace.


Lutte chimique dan le soya

Le désherbage présemis

Les traitements en présemis sont efficaces contre les plants de pissenlit bien établis et les plantules qui viennent de lever. Plusieurs herbicides et mélanges en cuve offrent une bonne efficacité (Tableau 1). Certains produits et mélanges en cuve comportent des restrictions culturales (Tableau 2). Banvel II ou les produits à base de 2,4-D NE DOIVENT PAS être appliqués au printemps avant les semis de soya, car la culture principale risque de subir de graves dommages.

Tableau 1. Efficacité visuelle contre le pissenlit au printemps, à la suite de traitements en présemis (PP)
Matière active Nom commercial (Dose de produit/ac)
Efficacité (%)
glyphosate
glyphosate (2 L/ac)
94
glyphosate + 2,4-D Ester
glyphosate (1 L/ac) + 2,4-D Ester (0.5 L/ac)
93
glyphosate
glyphosate (1.5 L/ac)
91
2,4-D ester
2,4-D Ester (1 L/ac)
89
glyphosate + amitrole
glyphosate (1 L/ac) + Amitrol 240 (1 L/ac)
88
glyphosate + dicamba
glyphosate (1 L/ac) + Banvel II (0.25 L/ac)
85
dicamba
Banvel II (0.5 L/ac)
51

Tableau 2. Un sommaire de restrictions (Rotation des cultures) après les traitements en automne ou au printemps*
Nom commercial Restrictions
Amitrol 240 Dans le cas du maïs et des haricots blancs, semer de 10 à 14 jours seulement après le traitement herbicide. Attendre 6 jours dans le cas du soya.
Banvel II Si l'herbicide est appliqué seul ou avec du glyphosate avant le 1er septembre, le maïs de grande culture, le soya, les céréales de printemps et le canola peuvent être ensemencés au printemps. Si le traitement est effectué après le 1er septembre ou au printemps, seul le maïs de grande culture peut être ensemencé à la suite d'un traitement.
2,4-D Ester Au printemps, utiliser uniquement de faibles doses (0,5 L/ac). Seuls le maïs de grande culture et les céréales de printemps peuvent être ensemencés après une application printanière, à la condition de respecter un intervalle de 14 jours entre le traitement et les semis. Aucune restriction culturale n'est précisée lorsque l'herbicide est appliqué seul ou avec du glyphosate à l'automne. Toutefois, pour plus de sécurité, le 2,4-D devrait être utilisé selon les mêmes recommandations que le Banvel II.

* Une directive seulement. L'utilisateur doit consulter l'étiquette du produit du fabricant avant d'employer quelconque des produits mentionnés dans la section.

Le désherbage postlevée

L'expérience a démontré que le chlorimuron-éthyl (Classic) offre est assez efficace contre les plantules de pissenlit en postlevée et offre une bonne efficacité résiduelle si ces dernières ont moins de 15 cm de diamètre.

Le désherbage postrécolte

Les applications automnales d'herbicides sont idéales pour lutter contre les plus gros plants de pissenlits bien établis. Les températures plus fraîches forcent le déplacement des sucres vers la racine pivotante pour le stockage hivernal. L'application d'un herbicide systémique à l'automne facilite le déplacement de la matière active vers les racines, ce qui assure l'efficacité à long terme du traitement contre le pissenlit (Tableau 4). En général, l'application automnale de nombreux produits et mélanges en cuve est efficace contre le pissenlit. Voir Tableau 2 et les étiquettes sur les restrictions de rotation des cultures.

Tableau 4. Efficacité visuelle contre le pissenlit au printemps, à la suite de traitements en automne
Matière active
Nom commercial (Dose de produit/ac)
Efficacité (%)
amitrole
Amitrol 240 (3L/ac)
96
glyphosate + dicamba
glyphosate (1 L/ac) + Banvel II (0.25 L/ac)
92
glyphosate
glyphosate (1.5 L/ac)
91
dicamba
Banvel II (0.5 L/ac)
89
2,4-D
2,4-D Ester (1 L/ac)
89
glyphosate + 2,4-D
glyphosate (1 L/ac) + 2,4-D Ester (0.5 L/ac)
89
amitrole
Amitrol 240 (2 L/ac)
88
glyphosate + amitrole
glyphosate (1 L/ac) + Amitrol 240 (1 L/ac)
86
  • Source : Dr. Peter Sikkema, Ridgetown College, Université de Guelph.
  • Nombre des essais : Tableaux 1 et 3 sont basés sur un sommaire de 2 essais au champ.
  • Doses d'herbicide : Doses utilisent dans ces essais sont trouvent dans la Publication 75F - Guide de lutte contre les mauvaises herbes (MAAARO).
  • Stade de croissance des mauvaises herbes : La dimension du pissenlit variait de 5 à 40 centimètres de diamètre au moment de l'application.

Aidez-nous à apprendre

Faites-nous part de vos observations. Nous aimerions profiter de votre expérience avec ces herbicides ou d'autres produits ou recueillir vos commentaires sur toute autre méthode de lutte efficace.


Lutte chimique dan le blé d'hiver

Le désherbage postlevée

Estaprop, Turboprop et Dichlorprop-D sont les seuls produits qui permettent de lutter adéquatement contre le pissenlit. Les champs de blé d'hiver devraient faire l'objet de dépistage afin d'y déceler la présence de pissenlits,de la mi-avril à la fin du mois. Si le pissenlit y est assez abondant, traiter le plus tôt possible. Des applications tardives d'Estaprop,de Turboprop ou de Dichlorprop-D peuvent causer de graves dommages à la culture principale. Ces produits ne devraient donc pas être appliqués avant la fin du tallage ou le stade premier nœud du blé d'hiver.

Tableau 1.Efficacité visuelle contre le pissenlit dans le blé d'hiver, à la suite de traitements en postlevée
Matière active
Nom commercial
Efficacité (%)
dichlorprop/2,4-D
91
bromoxynil/MCPA
64
2,4-D Amine
61
MCPA Amine
61
dicamba/MCPA/mécoprop
61
thifensulfuron-méthyl/tribenuron méthyl
56
  • Source : Dr. Peter Sikkema, Ridgetown College, Université de Guelph.
  • Nombre des essais : Tableau 1 est basé sur un sommaire de 3 essais au champ.
  • Doses d'herbicide : Doses utilisent dans ces essais sont trouvent dans la Publication 75F - Guide de lutte contre les mauvaises herbes (MAAARO).
  • Stade de croissance des mauvaises herbes : La dimension du pissenlit variait de 5 à 40 centimètres de diamètre au moment de l'application.

Aidez-nous à apprendre

Faites-nous part de vos observations. Nous aimerions profiter de votre expérience avec ces herbicides ou d'autres produits ou recueillir vos commentaires sur toute autre méthode de lutte efficace.


Liens connexes

| Retour à la page d'index des Mauvaises herbes difficiles à combattre |

| Haut de la page |

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca

Auteur : Mike Cowbrough - Chef du programme de lutte contre les mauvaises herbes (Grandes cultures)/MAAARO
Date de création : 15 juillet 2005
Dernière révision : 19 mai 2006

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca