Sommaire de la saison 2013 pour les pâturages

Vous pourrez également trouver des renseignements techniques sur la page Grandes cultures du site Web du MAAARO. Les publications du MAAARO mentionnées sont la publication 811F Guide agronomique des grandes cultures, la publication 812F Guide de protection des grandes cultures, la publication 75F Guide de lutte contre les mauvaises herbes et la publication 505 Ontario Weeds. Ces publications sont disponibles à votre centre de ressources locales du MAAARO, ou par téléphone au 1 888 466 - 2372.

Les années se suivent et ne se ressemblent pas! En 2013, les précipitations ont été adéquates à excessives durant la saison de croissance, ce qui a favorisé une excellente pousse pour les graminées. Leur levée cependant a été plus tardive, ce qui a retardé le début de la saison de croissance d'une semaine environ par rapport à la normale. La performance des animaux d'élevage a également été supérieure à la moyenne dans la plupart des pâturages. Les plus productifs ont été les pâturages en rotation, lorsque le bétail restait pour un séjour d'un à trois jours dans l'enclos, suivi d'une période suffisante de repos de 30 jours ou plus. L'application d'azote a également donné d'excellents résultats et favorisé de manière significative la croissance des fourrages.

En juillet, les précipitations ont été sous les normales dans une bande s'étendant du comté de Bruce jusqu'à celui de Hastings, mais elles ont été supérieures à la moyenne en juin et ont apporté une bonne humidité au sol. Par ailleurs, les pluies du début d'août ont favorisé la croissance des plantes fourragères.

Les expériences positives de récoltes successives de fourrages après du blé ou une première coupe de foin, en 2012, ont incité un certain nombre de producteurs à répéter cette pratique en 2013. Les fourrages additionnels, sous forme de pâturages ou fauchés pour être conservés, représentent une source d'aliments pour le bétail relativement économique. L'avoine, l'avoine et les pois, le sorgho-soudan et les navets sont les plus utilisés. Ces espèces, cultivées pour pâturage, diminuent les coûts de récolte et fournissent des fourrages additionnels, ce qui donne plus de temps aux pâturages de plantes vivaces pour récupérer du broutage. Le broutage de maïs sur pied devient aussi de plus en plus populaire. Il s'agit d'une excellente source d'aliments pour le bétail, qui peut être broutée en tout temps de la mi-août jusqu'en hiver.

Pâturages

Figure 1. Pâturages

On peut consulter ou acheter la publication « La culture des pâturages »


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 14 novembre 2013
Dernière révision : 07 juillet 2017

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca