Figure 1. Cependant, celles qui ont été faites montrent que les brassicacées ont tendance à se montrer relativement tolérantes, même à une ombre dense. Le trèfle rouge, le trèfle incarnat et la vesce velue donnent de relativement bons résultats (tableau 1), mais l'indice de tolérance à l'ombre (biomasse sous la culture X le pourcentage d'ombrage)/biomasse en plein soleil) pour les légumineuses est plus variable et diminue plus rapidement (figure 1). Dans le cas des graminées, le ray-grass annuel ou le ray-grass italien donnent les meilleurs résultats. Ils peuvent toutefois être assez délicats à gérer, en ce qui a trait à leur destruction. La fétuque élevée et le dactyle pelotonné ont bien fonctionné dans le cadre de certaines études, mais les céréales ne donnent habituellement pas de bons résultats. À noter que la hauteur des plants n'est pas toujours corrélée à la biomasse.



Retour au document