Méthodes simples pour mesurer la santé du sol

Mon sol est-il en santé? Bon nombre de producteurs se posent cette question à laquelle il n'est pas toujours facile de répondre. Certains diront qu'un sol est en santé s'il produit de bonnes récoltes, s'il est bien drainé, si les résidus culturaux qui s'y trouvent se décomposent rapidement, s'il contient beaucoup de matière organique et s'il retient bien l'eau pour les cultures. D'autres préfèrent des analyses ou des mesures précises pour disposer de chiffres qui leur permettent d'évaluer la santé de leur sol.

La santé du sol se mesure selon trois types d'indicateurs : physiques, chimiques et biologiques. Les chercheurs utilisent des techniques très précises en laboratoire et dans le champ, souvent pour mesurer un seul indicateur. Ces mesures ne sont pas pratiques ni économiques lorsqu'elles sont utilisées au champ. Certains laboratoires en Ontario et dans des provinces ou États voisins offrent des analyses visant à évaluer la santé du sol. Le coût de ces dernières est faible pour les analyses simples, et beaucoup plus élevé pour une série d'analyses complexes. Bon nombre de ces analyses sont difficiles à interpréter et il faudrait plus de recherches en Ontario pour pouvoir les appliquer à nos sols.

Il se peut que vous préleviez déjà certains échantillons dans vos champs, qui servent à évaluer la santé de votre sol. Les analyses sur la fertilité des sols peuvent permettre une certaine évaluation de la santé du sol en ce qui a trait aux indicateurs chimiques. Si les teneurs en éléments nutritifs et le pH sont adéquats pour les plantes cultivées dans le champ en question, on peut alors considérer qu'il s'agit de bons indicateurs. La teneur en matière organique du sol souvent incluse dans les analyses de sol est un indicateur biologique raisonnable de la santé du sol. Des teneurs en matière organique appropriées à la texture du sol peuvent indiquer une bonne activité biologique. Voir le tableau sur les teneurs en matière organique pour les différentes textures de sol dans le chapitre sur la gestion de la santé des sols de la Publication 811F du MAAARO, intitulée Guide agronomique des grandes cultures.

Il existe un certain nombre d'analyses simples et peu coûteuses qui peuvent être effectuées au champ et qui permettent d'obtenir une indication de la santé du sol.

1. Dénombrement des vers de terre

  • Prélever une pelletée de sol et compter le nombre de vers de terre; s'il y en a 10 par pelletée, c'est bon signe.
  • Compter le nombre de déjections de vers de terre dans un quart de mètre carré (50 cm x 50 cm; la présence de 10 à 15 déjections/m2 est un bon signe).

2. Infiltration de l'eau

  • Insérer un cylindre (comme une boîte de café dont on retire les deux extrémités) dans le sol assez profondément pour que l'eau ne puisse pas s'échapper sous les côtés du cylindre; éviter de le placer dans les traces de pneus.
  • Placer une pellicule de plastique dans le bas du cylindre pour que l'eau s'y accumule.
  • Verser 800 ml d'eau dans le cylindre sur le dessus du plastique (ce qui représente environ un pouce d'eau).
  • Retirer la pellicule de plastique et commencer à mesurer le temps requis pour que toute l'eau se draine; répéter une deuxième fois et utiliser plutôt cette durée qui sera plus représentative.
  • Si l'eau s'écoule lentement, la quantité d'eau qui reste après 30 minutes peut être mesurée avec une règle et consignée, ainsi que la durée.
  • Répéter l'exercice à plusieurs endroits du champ.
  • Un taux d'infiltration de 3 à 10 minutes au pouce est considéré comme rapide, de 30 à 100 minutes est considéré comme et de 300 à 1000 minutes au pouce est considéré comme lent.

3. Compactage du sol

  • Choisir une période où le sol est humide, mais non détrempé (quelques jours après une pluie).
  • Insérer une sonde ou un pénétromètre dans le sol avec une pression constante jusqu'à environ 50 cm.
  • Si l'on utilise une sonde, trouver l'endroit où il y a plus de résistance et noter la profondeur. Avec un pénétromètre, noter les profondeurs où la pression excède 350 psi.
  • Répéter à plusieurs endroits du champ.
  • En présence d'une culture dans le champ, on peut aussi prélever certains plants et en examiner les racines, pour vérifier la présence de racines aplaties ou arrondies ainsi que l'allure générale du système racinaire.
  • Pour plus de renseignements, voir le chapitre sur la gestion de la santé des sols dans le Guide agronomique des grandes cultures.

4. Enfouissement de sous-vêtement

  • L'enfouissement d'un sous-vêtement de coton est une méthode facile pour évaluer l'activité microbienne d'un sol.
  • Visiter le site Web de l'Innovative Farmers Association of Ontario à www. ifao.com pour des directives détaillées.
  • Le sous-vêtement doit être enfoui pendant deux mois; il est donc préférable de l'enfouir au cours de la première moitié de la saison de croissance.

Le rendement d'une culture de maïs sans apport d'azote représente aussi une bonne manière d'évaluer la santé du sol. Plus le sol est en santé, plus le rendement sera élevé. Laisser une petite bande de maïs sans apport d'azote et vérifier le rendement.

Pour plus d'information sur la santé du sol, voir le chapitre sur la gestion de la santé sols dans le Guide agronomique des grandes cultures.

Nouvelles publications sur l'amélioration de la santé du sol!

Le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario (MAAARO) a produit de nouvelles publications sur la santé du sol. On y trouve la description de pratiques de gestion optimales qui visent à aider les agriculteurs à préserver et conserver leurs sols tout en améliorant la santé de ces derniers et leur production culturale. Visiter la page Web sur la santé des sols en Ontario du MAAARO afin d'en savoir davantage au sujet des douze premiers titres :

  • Ajout d'amendements organiques
  • Structures de lutte contre l'érosion
  • Démobilisation des terres cultivées
  • La santé des sols en Ontario
  • Brise-vent dans les champs
  • Érosion hydrique du sol
  • Cultures couvre-sol hivernales
  • Bandes brise-vent
  • Drainage souterrain
  • Rotation des grandes cultures
  • Bandes tampons
  • Cultures sans labours pour la santé du sol

Et ce n'est que le commencement. Le MAAARO envisage de produire 21 nouvelles publications au cours de l'année à venir. N'oubliez donc pas de consulter régulièrement la page Web sur la santé des sols en Ontario.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca