L'inclusion du blé dans les rotations améliore la fertilité du sol

Il reste peu de temps avant les ensemencements pour la récolte de blé d'automne 2018 dans la province (figure 1). Des recherches à long terme menées au campus de Ridgetown de l'Université de Guelph montrent que le blé d'automne semé en rotation procure un rendement additionnel de 10 boisseaux à l'acre dans le cas du maïs et de 5 boisseaux à l'acre pour le soya. Aux prix actuels des cultures, cela représente 107 $ additionnels à l'acre par rotation.

Figure 1. Blé d'automne

Figure 1. Blé d'automne

Quels sont les autres avantages procurés par le blé? Et comment l'inclusion du blé dans les rotations peut-elle être positive en matière de fertilité du sol?

D'abord, l'inclusion du blé dans les rotations améliore l'efficacité de l'utilisation de l'azote par le maïs. Une recherche récente dans le cadre d'un essai sur le système de travail du sol et des rotations à long terme à Ridgetown montre que l'utilisation du blé d'automne en rotation réduit la dose économique optimale d'azote pour le maïs. Entre 2009 et 2013, la moyenne de cette dose était de 16 à 30 lb/acre de moins en présence de blé dans la rotation que dans une rotation maïs-soya. En d'autres mots, avec le blé, cela a pris moins d'azote pour produire plus de maïs.

Le blé peut aussi offrir la possibilité de semer une culture de couverture. Dans le cas du trèfle rouge (figure 2), les résultats économiques sont évidents : une pleine parcelle de trèfle rouge procure un crédit d'azote de 65 à 80 lb à l'acre à la culture de maïs suivante. Si l'établissement du trèfle rouge est difficile, on peut semer une autre culture de couverture, comme l'avoine. Bien que l'avoine ne procure pas d'azote, son système racinaire fibreux va améliorer la structure du sol pour la prochaine culture, ce qui est particulièrement utile les années plus sèches, alors qu'il devient critique que les plants aient un bon système de racines pour pouvoir prélever les éléments nutritifs.

Figure 2. Trèfle rouge.

Figure 2. Trèfle rouge.

Le blé d'automne en rotation est également bénéfique pour la matière organique du sol. Selon des recherches menées en Ontario, on estime habituellement que plus on inclut souvent une petite céréale comme le blé dans la rotation, plus la matière organique du sol augmente. Les racines et les résidus sous la surface ont alors tendance à contribuer davantage à la stabilité de la matière organique que les résidus sur la surface, ce qui pourrait expliquer l'effet positif du blé dont les racines sont profondes. La matière organique est une source importante d'éléments nutritifs comme l'azote, le soufre, le phosphore et le bore.

Finalement, le fait d'inclure du blé d'automne dans la rotation représente une excellente occasion de vérifier les concentrations d'éléments dans le sol. Profitez de la période après la récolte du blé pour prélever des échantillons de sol. Si les résultats d'analyse diminuent depuis quelques années, la période qui suit la récolte du blé est idéale pour amender le sol en éléments nutritifs.

Un examen récent de recherches effectuées depuis une décennie en Ontario a montré que lorsque les teneurs en phosphore dans le sol se situent entre 12 et 18 ppm (Olsen), les doses de démarrage (soit 20 à 30 lb de P2O5/acre) permettent d'obtenir la meilleure efficacité économique pour les grandes cultures. Le même principe vaut pour le potassium lorsque les concentrations dans le sol se situent entre 100 et 130 ppm. Des essais plus récents à long terme sur le P et le K effectués par les équipes du MAAARO et de l'Université de Guelph laissent croire que des concentrations un peu plus élevées dans le sol (ex. : >20 ppm pour le P et >120 ppm pour le K) pourraient être avantageuses dans certaines circonstances.

Quel que soit le niveau de fertilité du sol dans vos champs, ou votre programme en matière de fertilité, les applications d'engrais en pleine surface effectuées durant l'été après la récolte du blé sont associées à beaucoup moins de risque de pertes d'éléments nutritifs dans l'environnement que les épandages réalisés à la fin de l'automne.

Voilà donc quelques raisons de plus de garder le blé dans votre programme de rotation culturale.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca