Validation de stratégies sur les doses d'azote variables dans le maïs pour 2016

Il peut sembler encore tôt en mars pour parler de la validation des stratégies sur les doses variables d'azote. Toutefois, quelques calculs avant la saison peuvent aider à se doter d'un plan quand le temps des épandages d'azote arrivera. Le matériel d'épandage pour les doses variables est de plus en plus populaire, et un nombre croissant de producteurs essaient donc les doses variables d'azote dans leur exploitation. Certains peuvent se baser sur différentes couches de données pour modifier les taux d'application dans un champ (cartes de rendement moyen à long terme, topographie/forme du relief, mesures à l'aide de sonde de sol, mesures réalisées par le capteur optique du couvert végétal). Évidemment, on aimerait tous savoir quelle stratégie sur les doses variables pourrait faciliter la prise de décisions.

Validation des prescriptions

Il est de plus en plus courant avec les cartes de prescription d'inclure des blocs "?témoins?" dans chaque zone de prescription pour évaluer l'effet des engrais sur les rendements dans ces parcelles (figure 1a). Les blocs témoins peuvent correspondre à des doses uniques ou multiples et peuvent être intégrés dans la carte de prescription avec des logiciels d'agriculture de précision. Les blocs sont alignés avec les passages de la machinerie et leur largeur est établie de manière à tenir compte des largeurs de l'épandeur d'azote et de la moissonneuse-batteuse. La longueur des blocs doit permettre de recueillir suffisamment de données par le capteur de rendement.

La carte de prescription illustrée à la figure 1a est un exemple de cas où deux doses d'azote seront appliquées : la dose normale du producteur dans la zone verte, et une dose réduite dans la zone rouge, où le producteur s'attend à un effet moindre de l'azote sur le rendement (type de sol différent, topographie, etc.). Pour valider l'exactitude de cette stratégie, la dose normale est appliquée dans quelques blocs de la zone à dose réduite, et la dose réduite est appliquée dans quelques blocs de la zone à dose normale.

À l'aide d'un logiciel d'agriculture de précision après la récolte, la couche de données recueillies par le capteur de rendement est indiquée sur la carte des doses d'azote appliquées. La moyenne des points de position du capteur de rendement peut être calculée pour une section donnée dans chaque bloc correspondant aux différents taux d'application, ce qui permet d'éviter les transitions de doses au début et à la fin de chaque bloc. Les rendements des blocs ayant reçu les doses réduites seront comparés aux blocs traités avec les doses supérieures pour chaque paire de blocs (6 dans l'exemple illustré ici). Si les prescriptions sont appropriées, on pourrait normalement s'attendre à constater une réduction de rendement dans les blocs à dose réduite comparativement aux blocs à dose normale dans la zone de doses normales, mais peu ou pas de réduction dans la zone de doses réduites. Le processus est présenté pour l'azote, mais il peut être utilisé pour valider des taux variables associés à d'autres éléments nutritifs.

Estimation de la dose la plus économique (MERN) en fonction des écarts de rendement avec l'outil d'évaluation des doses d'azote

Un outil d'évaluation des doses d'azote a été mis au point en Ontario et permet d'estimer la dose la plus économique d'azote (MERN) en comparant les rendements entre le bloc de la dose réduite de N (30 lb de N/ac max.) et le bloc de la dose supérieure de N (dose non limitative) (figure 1 b). En plus d'évaluer l'effet de l'azote sur le rendement, cet outil permet de comparer la dose la plus économique évaluée dans chacun des ensembles de blocs. Le processus permet de calculer l'écart de rendement (Delta Yield) entre le bloc traité avec la dose supérieure et le bloc traité avec la dose réduite.

La véritable dose la plus économique est calculée en insérant une courbe de l'effet de l'azote sur le rendement pour plusieurs doses d'azote, de zéro à la dose non limitative. L'outil d'évaluation offert à www.GoCorn.net (figure 2a) (en anglais seulement) permet de réduire la charge de travail en estimant la dose la plus économique à partir de seulement deux taux d'application (dose réduite et dose supérieure non limitative). Les calculs sont basés sur la relation entre les effets sur le rendement et la dose la plus économique, d'après la base de données sur l'azote de l'Ontario. Il a été démontré qu'il s'agit d'un indicateur raisonnable de la dose la plus économique au cours de la validation dans le cadre d'essais multidoses.

Dans l'exemple ci-dessous (figure 2 b), nous avons présumé une application de 30 lb de N/ac dans le bloc « dose réduite »(c.-à.-d. engrais de démarrage seulement) et 200 lb de N/ac dans le bloc « dose supérieure ». En présumant des rendements de 120 boiss./ac pour le bloc « dose réduite » et de 200 boiss./ac pour le bloc « dose supérieure » dans une paire de blocs pour l'essai en fonction des écarts de rendement (soit 1, à la figure 1 b), l'outil d'évaluation de l'azote permet d'arriver à une estimation de 125 lb de N/ac comme dose la plus économique pour cette section du champ durant la saison de croissance. Le processus est répété pour chaque série de blocs analysés en fonction des écarts de rendement. Il est important de souligner que ces résultats ne devraient être interprétés qu'à titre d'estimations de la dose la plus économique pour cet endroit et durant cette saison de croissance. Puisque la dose la plus économique peut varier d'une année à l'autre, il serait préférable d'obtenir des données pendant plusieurs années pour savoir plus précisément l'effet de l'azote sur le rendement à un endroit donné.Représentation de la validation de la prescription des doses d'azote variables selon le concept des blocs témoins (a) et le concept basé sur l'écart de rendement (b).

Figure 1. Représentation de la validation de la prescription des doses d'azote variables selon le concept des blocs témoins (a) et le concept basé sur l'écart de rendement (b).

Icône pour télécharger l'outil d'évaluation des doses d'azote sur GoCorn.net (a) - Entrées et résultats sur une feuille de travail de l'outil d'évaluation (b).

Icône pour télécharger l'outil d'évaluation des doses d'azote sur GoCorn.net (a) - Entrées et résultats sur une feuille de travail de l'outil d'évaluation (b).

Figure 2. Icône pour télécharger l'outil d'évaluation des doses d'azote sur GoCorn.net (a) - Entrées et résultats sur une feuille de travail de l'outil d'évaluation (b).

Si vous souhaitez utiliser l'outil d'évaluation des doses d'azote, voici quelques directives à ce sujet :

  • La case « dose réduite » (Low N plot) ne doit pas indiquer plus de 30 lb de N/ac (engrais de démarrage seulement); on ne peut pas se fier aux estimations de la dose la plus économique établies avec des taux d'applications de dose réduite (Low N plot) supérieurs à cette quantité.
  • La case « dose supérieure » (High N plot) doit indiquer une dose non limitative au-delà de laquelle on ne s'attend pas à ce qu'une dose additionnelle de N ait un effet sur le rendement.

Remarques

Ces concepts peuvent aussi être utilisés avant de procéder aux applications de doses variables dans le but d'évaluer l'effet des différentes doses sur les rendements dans diverses sections du champ selon une stratégie donnée, ou pour évaluer les doses d'azote. Les applications des différentes doses selon les blocs doivent être précises et consignées avec le système GPS pour obtenir un résumé des données recueillies par le capteur de rendement.

Si vous n'êtes pas familier avec les logiciels d'agriculture de précision, mais que vous aimeriez quand même avoir recours à ces concepts de validation, vous pouvez consulter des conseillers et des fournisseurs en Ontario qui offrent ces services.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca