Cultures de couverture envisageables en 2015

Les possibilités d'inclure des cultures de couverture dans la rotation sont nombreuses. L'objectif est de garder au moins 30 % de la superficie du sol recouverte d'une culture, d'une culture de couverture ou de résidus de culture et ce, 100 % du temps. Un second objectif est d'avoir dans le sol le plus possible de racines vivantes. Les recherches menées au campus de Ridgetown de l'Université de Guelph montrent que l'installation d'une culture de couverture procure un avantage même si la croissance est limitée. Il est donc judicieux d'étudier les possibilités suivantes et de trouver un moyen de tirer parti des cultures de couverture.

Ensemencement sous couvert de maïs

Les semis de cultures de couverture dans du maïs sur pied suscitent un certain intérêt. Différentes périodes de semis ont fait l'objet d'essais, que ce soit entre le stade 5-6 feuilles du maïs et celui de la formation de la panicule ou au stade où le feuillage commence à s'éclaircir vers la fin de l'été ou le début de l'automne. En Ontario, les résultats les meilleurs ont été obtenus lorsque des semis de raygrass annuel et/ou de trèfle ont été faits au stade 5-6 feuilles du maïs. Certains producteurs se dotent de machinerie leur permettant de semer la culture de couverture ou de déplacer un peu de sol après un semis en pleine surface. La plupart sèment en pleine surface. Les taux de semis du raygrass sont généralement de 15 à 25 lb/acre. Une règle à observer pour les semis en pleine surface est d'ajouter 20 % de semence dans le semoir.

Il est important de garder à l'esprit le programme de lutte contre les mauvaises herbes au moment de planifier l'ensemencement sous couvert de maïs. Le tableau 1 présente une liste des herbicides qui peuvent compromettre le succès d'une culture de couverture.

Tableau 1 : Risques de dommages aux cultures de couverture de raygrass et de trèfle semées sous couvert de maïs

Herbicide Raygrass annuel Trèfle
Converge XT Sûr Dommages
Callisto Certains dommages; certaine réduction du peuplement Dommages **
Engarde Certains dommages; certaine réduction du peuplement Dommages **
Integrity - dose de début de saison Sûr Aucun dommages
Integrity - pleine dose Dommages - réduction du peuplement Certains dommages
Primextra Dommages - réduction du peuplement Certains dommages
Lumax Dommages - réduction du peuplement** Dommages **
Treflan/Prowl Dommages; certaine réduction du peuplement* Certains dommages
Focus Dommages - réduction du peuplement** Légers dommages
Frontier Marksman Certains dommages; certaine réduction du peuplement** Certains dommages

Le nombre d'astérisques (*) est proportionnel à la gravité des dommages.

Source : Darren Robinson, campus de Ridgetown de l'Université de Guelph, projet financé dans le cadre de Cultivons l'avenir 2.

Certains producteurs sèment du seigle à raison de 60 lb/ac sous couvert de maïs au moment où la culture commence à atteindre la maturité ou même après la récolte. Ils obtiennent une croissance suffisante à la fin de l'automne et au début du printemps pour y trouver un profit.

Cultures de couverture à la suite de céréales et de cultures récoltées à la fin de l'été

L'article « Cover Crops Following Cereals and Late Summer Harvested Crops » fournit plus d'information sur les cultures de couverture envisageables à cette période de l'année; voir http://fieldcropnews.com/2014/07/cover-crops-following-cereals-and-late-summer-harvested-crops/.

Cultures de couverture envisageables dans le soya

Quand on ne peut opter pour le blé d'automne comme culture à la suite du soya, il est possible d'envisager de semer une céréale d'automne comme culture de couverture. Le seigle est le choix le plus courant, mais toute céréale d'automne peut convenir, comme le blé, l'orge ou le triticale. Les semis se font en pleine surface à raison de 60 lb/ac lorsque 10 % des feuilles sont tombées ou immédiatement après la récolte.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca