Sclérotiniose dans le soya

Il y a eu beaucoup de sclérotiniose en Ontario dans la récolte de soya 2014. Les conditions qui favorisent la sclérotiniose et ce qui peut être fait pour en réduire la gravité sont résumés ci-dessous.

Facteurs propices à l'apparition de sclérotiniose

  1. Culture ou champ à potentiel de rendement élevé.
  2. Antécédent de sclérotiniose dans le champ.
  3. Variété sensible.
  4. Intervalle court dans la rotation.
  5. Couverture végétale dense. Populations élevées, rangées étroites et semis hâtifs.
  6. Mauvaises herbes abondantes (plantes-hôtes).
  7. Conditions météo durant la saison : la fraîcheur et l'humidité favorisent la sclérotiniose.

Méthodes de LI contre la sclérotiniose

  • Tenir des registres détaillés sur l'intensité des maladies.
  • Sélection de variétés appropriées :
      1. Choisir les variétés les plus tolérantes.
      2. Maturité appropriée.
      3. Variétés dressées, non arbustives avec une bonne tolérance à la verse.
  • Pratiques culturales :
      1. Réduire les populations de plantes et augmenter l'espacement entre les rangées.
      2. Faire des rotations avec des cultures non hôtes (2 à 3 ans de cultures non hôtes comme le maïs et le blé).
      3. Réduire le travail du sol, mais éviter le soya sur soya (situation à risque élevé)
  • Fongicides : cibler les champs à risques (voir ci-dessus)
    1. Nombreux choix de produits chimiques et biologiques.
    2. Le moment de l'application et la qualité du recouvrement sont déterminants.
      • Première pulvérisation au stade R1 (première fleur) et 2e application, si nécessaire, au stade R3 (formation de la gousse).

Figure 1: Sclérotiniose - champ de soya en août avec d'importants dommages dus à la sclérotiniose.

Figure 1: Sclérotiniose - champ de soya en août avec d'importants dommages dus à la sclérotiniose.

Figure 2: Apothécies -les sclérotes dans le sol vont produire des structures fongiques appelées apothécies qui éjectent des spores dans le plant de soya.

Figure 2: Apothécies -les sclérotes dans le sol vont produire des structures fongiques appelées apothécies qui éjectent des spores dans le plant de soya.

Figure 3: Sclérotes, tige - après l'inoculation du plant par les spores, le champignon pathogène se développe et absorbe les éléments nutritifs de la plante ce qui provoque l'entortillement des tiges et tue les tissus supérieurs en donnant les dommages illustrés à la figure 1.

Figure 3: Sclérotes, tige - après l'inoculation du plant par les spores, le champignon pathogène se développe et absorbe les éléments nutritifs de la plante ce qui provoque l'entortillement des tiges et tue les tissus supérieurs en donnant les dommages illustrés à la figure 1.

Figure 4: Sclérotes, gousses - les sclérotes noirs, que l'on voit ici sur une semence de soya à l'intérieur d'une gousse, vont recommencer leur cycle vital quand ils seront réintroduits dans le sol.

Figure 4: Sclérotes, gousses - les sclérotes noirs, que l'on voit ici sur une semence de soya à l'intérieur d'une gousse, vont recommencer leur cycle vital quand ils seront réintroduits dans le sol.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca