Considérations pour les propriétaires de chevaux qui achètent du foin

De nombreux propriétaires de chevaux trouvent qu'il est de plus en plus difficile de s'approvisionner en foin de qualité pour les chevaux à un coût abordable. Les faibles rendements obtenus en 2012 dus à la sécheresse ont été suivis par une dégradation de la qualité, en raison du temps pluvieux pendant la fenaison en 2013. Cependant, il y a aussi des facteurs économiques à long terme qui entrent en ligne de compte et qui limitent la production de foin. Un approvisionnement plus limité de foin de qualité pour les chevaux pourrait bien devenir la réalité dans l'avenir. Les propriétaires de chevaux doivent devenir des acheteurs astucieux, développer de bonnes relations d'affaires avec les producteurs et les négociants de foin, apprendre à gérer les grosses balles sur leur ferme et réduire au minimum les pertes lors de l'entreposage et de l'alimentation du foin.

Conditions météorologiques et problèmes agronomiques

La production de foin a été extrêmement difficile en 2012, avec de faibles rendements et des quantités en stock restreintes. Des rendements de 50 % à 75 % de la normale ont souvent été signalés. Parmi les autres facteurs agronomiques ayant eu un impact important sur la baisse des rendements, mentionnons les dommages dus aux rigueurs de l'hiver et aux gelées du printemps, ainsi que les déprédations du charançon de la luzerne, des vers blancs, de la légionnaire et de la cicadelle de la pomme de terre. De meilleurs rendements ont été obtenus en 2013, mais en raison du temps humide lors de la première coupe, d'importantes quantités de foin ont été endommagées par la pluie ou la moisissure dans le cas de foin mis en balles à un degré d'humidité trop élevé. Avec les luzernières endommagées par l'hiver dans certaines régions au printemps 2014, les stocks de foin de qualité pour les chevaux pourraient de nouveau être restreints, tout dépendant des conditions météorologiques à venir.

Tendances économiques à plus long terme

L'économie a un impact sur l'approvisionnement à long terme et le prix du foin. Le foin sera disponible, mais pas nécessairement au prix que nous avons l'habitude de le payer. Historiquement, il y avait surabondance de foin et le marché était à l'avantage de l'acheteur. Le prix du foin restait bas, et à un niveau qui était souvent inférieur au coût de production de l'agriculteur. Cependant, l'augmentation de la demande mondiale et des prix pour des cultures comme le maïs, le soya et le blé a changé le cadre économique. La réaction des agriculteurs a été de réduire leurs productions de foin et d'augmenter leurs productions de céréales et d'oléagineux. Le marché du foin de moins bonne qualité a également diminué, en raison du déclin du nombre de vaches de boucherie. Les cultures de maïs et de soya ont aussi des avantages par rapport au foin, car la gestion des risques en situation d'intempéries est plus efficace, elles offrent des options de couverture et de commercialisation accrues et une garantie de paiement par les exploitants d'élévateurs à grain agréés.

On a enregistré une réduction importante des superficies en cultures fourragères en Ontario entre les années de recensement de 2006 à 2011, avec une réduction de 500 000 acres de foin et de 250 000 acres de pâturage. C'est beaucoup de foin! La demande d'exportation du foin de qualité aux États-Unis est forte. Pour que les agriculteurs soient incités à cultiver de plus grandes quantités de foin et en augmenter les superficies, une hausse des prix est nécessaire. Les jours où le foin se vendait à faible prix ou au-dessous du coût véritable de production sont probablement chose du passé. Les propriétaires de chevaux devront faire face à cette nouvelle réalité.

Coûts de production du foin

Les producteurs de foin doivent aussi payer des factures. Le prix du foin est à la hausse, mais les coûts pour produire le foin le sont aussi, comme les engrais, la terre, les machineries, les bâtiments et la main d'œuvre. En exprimant le prix du foin en « cents par livre », le prix du phosphore et du potassium prélevés du sol par la culture de foin est actuellement équivalent à environ 1,5 ¢/lb.

Le coût attribué à la terre peut varier de 1 ¢/lb pour les terres qui se louent à 60 $/acre et qui donnent des rendements de 3 tonnes jusqu'à 4 ¢/lb pour les terres qui se louent à 320 $/acre avec des rendements de 4 tonnes. Les frais d'établissement de la culture (semis, désherbage, etc.) avoisinent généralement 0,5 ¢/lb. Les coûts de récolte (coupe, râtelage, mise en balles, manutention, etc.) peuvent atteindre 2 à 2,5 ¢/lb (en se basant sur le tarif à forfait), tandis que les coûts d'entreposage peuvent augmenter le coût total d'un autre 1 ¢/lb.

La somme de ces coûts peut amener le coût de production à plus de 6 - 9 ¢/lb de foin, avant tout retour sur le risque, la gestion et le bénéfice. Le foin de qualité doit se vendre plus cher pour compenser le prix réduit du foin moisi ou endommagé par la pluie. Les bénéfices d'une culture de foin doivent être similaires à ceux des cultures concurrentes, sinon les agriculteurs vont tout simplement choisir de produire ces autres cultures.

Tendance vers des grosses balles rectangulaires et rondes

La production des petites balles rectangulaires est en baisse et celle des grosses balles rectangulaires est en hausse. Les petites balles rectangulaires exigent des producteurs non seulement plus de manutention, mais la capacité de production de ce système est moindre. La capacité de production journalière d'une presse de petites balles rectangulaires est beaucoup plus petite. Cela signifie qu'une quantité moindre de foin peut être récoltée au cours de ces périodes de temps limitées sans prévision de pluie. Les propriétaires de chevaux qui passent au système des grosses balles auront besoin d'un tracteur et d'un chargeur pour déplacer les balles, et peut-être d'un chariot d'alimentation dans l'écurie. Toutefois, étant donné que les petites balles rectangulaires deviennent plus difficiles à trouver, le système des grosses balles peut offrir davantage d'options de foin.

Il est très courant de voir des grosses balles rondes, mais elles ont plutôt tendance à être servies comme nourriture à la ferme ou à être vendues localement, étant donné qu'elles peuvent être déplacées avec un tracteur et une voiture plutôt qu'en camion. Elles se vendent généralement moins cher et peuvent très bien convenir aux mangeoires à foin extérieures, mais il faut être prudent pour éviter les risques de problèmes respiratoires.

L'utilisation de presses à grosses balles rectangulaires est en hausse, car elles augmentent la capacité de production et que le produit est plus dense et plus facile à transporter que dans le cas des grosses balles rondes. Les marchands de foin sont toujours à la recherche de foin de qualité en grosses balles rectangulaires. Pour les propriétaires de chevaux, les grosses balles rectangulaires ont également un avantage par rapport aux grosses balles rondes, en ce qu'elles peuvent être pressées « en tranches », ce qui en facilite la séparation quand elles sont servies à l'intérieur. Cela est particulièrement vrai quand la presse est équipée de « couteaux hacheurs », où le foin est partiellement coupé avant son entrée dans la chambre de pressage.

Utilisation accrue des agents de conservation du foin

Afin de gérer les risques de dommages dus à la pluie ou de moisissures quand le foin est pressé avant d'être assez sec, de nombreux producteurs utilisent des agents de conservation pour le foin, comme les produits tampons de propionates offerts sur le marché. Consultez la page Web intitulée « Preventing Mouldy Hay Using Propionate Preservatives » (en anglais seulement). L'utilisation des agents de conservation du foin tend à être plus grande au cours des années pluvieuses, ainsi que dans le cas des grosses balles rectangulaires. Selon les données de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), il n'existe aucune preuve scientifique que les agents de conservation du foin sont nocifs pour les chevaux, alors que les risques pour la santé que pourrait représenter l'alimentation d'un foin poussiéreux et moisi sont bien documentés. Les propriétaires de chevaux qui choisissent de ne pas servir à leurs bêtes du foin traité avec un agent de conservation vont avoir de plus en plus de difficultés à trouver du foin non traité.

Approvisionnement en foin et détermination des prix

Le prix du foin varie souvent avec l'offre et la demande perçue. Il a culminé à des niveaux sans précédent durant l'été sec de 2012. Le prix pour du foin de qualité est resté élevé en 2013, mais en même temps, le prix pour du foin de moindre qualité est revenu à des niveaux plus traditionnels. Le prix du foin pour l'année courante va dépendre des rendements et de la qualité. Les petites balles rectangulaires obtiennent généralement un prix supérieur, alors que les grosses balles rondes sont escomptées, car elles sont plus difficiles à manipuler, à entreposer et à transporter. Le prix du foin varie beaucoup, tout dépendant de la qualité, des espèces qui le composent, du type de balle et de l'emplacement.

L'Ontario Forage Council (OFC) comporte un site Web d'annonces gratuites à l'intention des personnes qui souhaitent acheter ou vendre du foin (en anglais seulement). En outre, une section du site de l'OFC présente la liste des membres du « Hay Marketing Forum », une association de courtiers. (en anglais seulement).

Les propriétaires de chevaux devraient chercher à développer et à maintenir de bonnes relations d'affaires avec des producteurs et des marchands fiables qui peuvent offrir un foin de qualité. Assurer un paiement rapide est important. La taille, la densité et le poids des balles varient considérablement. Par conséquent, lorsque c'est possible, il est préférable de comparer le prix du foin et de l'acheter sur une base « par livre », plutôt que « par balle ». Informez-vous des critères de qualité qui peuvent faire échouer une transaction, tels que la moisissure ou la poussière, par opposition aux critères qui peuvent être pardonnés, comme la décoloration par le soleil sur la face extérieure des balles.

Réduire au minimum les pertes d'entreposage et d'alimentation

Cela m'étonne toujours qu'avec le prix élevé du foin, je puisse encore voir du foin entreposé à l'extérieur et à découvert sur le sol, ou qu'il puisse être servi sans mangeoires à l'extérieur. De telles pratiques se traduisent par des pertes importantes. L'entreposage du foin à l'intérieur est préférable et payant à long terme, car la détérioration du foin est réduite. Les balles du bas qui sont en contact avec un plancher de béton ou de terre battue se détériorent en raison de l'humidité. L'entreposage des balles sur des palettes ou une couche de paille ou d'autres matériaux permettra d'éviter une telle détérioration. Les balles entreposées à l'extérieur doivent être au minimum placées sur des palettes et recouvertes d'une bâche, mais de façon générale, le produit subit quand même une certaine détérioration malgré cette protection. En plus d'être endommagées par la pluie, les balles entreposées sans protection absorbent l'humidité du sol comme une éponge, ce qui entraîne une importante détérioration, de la moisissure et de la poussière.

Utiliser des mangeoires à foin appropriées à l'extérieur peut aussi contribuer à économiser de bonnes quantités de foin. Une étude menée à l'Université du Minnesota par le Dr Krishona Martinson porte sur la quantité d'aliments qui est gaspillée selon différents modèles de mangeoires à foin pour chevaux. Dans le cas de foin servi sur le sol sans mangeoires, les pertes étaient de 57 %. Quand des mangeoires étaient utilisées, les pertes de foin variaient de 5 % à 33 % en fonction du type de mangeoire. Avec le prix élevé du foin, les mangeoires à foin bien conçues se rentabilisent très rapidement. (« Selecting A Round-bale Feeder For Horse Use » (en anglais seulement).

Résumé

Le prix du foin varie considérablement, tout dépendant des conditions météorologiques et de la saison de croissance, mais les tendances économiques sous-jacentes semblent indiquer que l'approvisionnement en foin sera plus restreint sur le long terme et que les prix seront plus élevés que ceux auxquels nous sommes habitués. Les propriétaires de chevaux doivent devenir des acheteurs astucieux et élaborer des stratégies visant à obtenir un foin de qualité et à réduire les pertes d'entreposage et d'alimentation.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca