Interpréter l'analyse détaillée d'un amendement organique

L'analyse d'un amendement organique, comme le fumier, le compost, les digestats et les biosolides, a toujours été recommandée, afin d'en connaître les teneurs en macro-éléments. Mais le fumier contient beaucoup plus que de l'azote (N), du phosphore (P) et du potassium (K). Ces matières renferment d'importants oligo-éléments, de la matière organique, ainsi que d'autres éléments, et peuvent générer des économies additionnelles ou fournir des mesures de gestion.

Une analyse ne donne pas beaucoup de détails à propos de l'effet ou de l'impact de l'amendement organique sur l'activité microbienne du sol. L'activité microbienne joue un rôle important dans la décomposition des résidus de culture et la minéralisation des éléments nutritifs. Plus la flore microbienne est grande et diversifiée, plus l'activité microbienne du sol et le processus enzymatique auront le potentiel d'augmenter la minéralisation des éléments nutritifs et le cycle nutritif.

Le tableau 1 présente un exemple d'analyse de matière solide (compost) et un exemple d'analyse de fumier liquide (lisier de porc). Le rapport d'analyse exprime généralement les résultats en pourcentages et en partie par million (ppm). Que signifient ces chiffres, et comment ces informations peuvent-elles être utilisées pour améliorer la valeur de l'amendement organique? La colonne « éléments assimilables » révèle les éléments nutritifs contenus dans la matière selon les lignes directrices de l'Ontario. La colonne des remarques donne des détails supplémentaires.

Tableau 1 - Comparer et interpréter les résultats d'un échantillon d'amendement organique (fumier)

  SOLIDE (compost) LIQUIDE (lisier de porc) Remarques
 
Analyse
Éléments assimilables
(lb/tonne)
Analyse
Éléments assimilables
(lb/tonne)
 
Matière sèche %
76,6
1532
4,7
470
 
Azote total (N) %
2,78
N organique 14,9 + 4,5 NH4-N = 19,4
0,38
N organique 15,9 + 3,4 NH4-N = 19,2

N total - NH4-N = N organique

(L'azote organique est libéré lentement selon l'activité microbienne, allant de 5 % à 30 % en fonction :

du moment de l'application

du rapport C:N

du sol/des conditions météorologiques

NH4-N est rapidement assimilable, mais facilement perdu par volatilisation. L'incorporation le jour même donne ~ 75 % de NH4-N

NH4-N (ppm)

(azote ammoniacal)

3003
2114
Phosphore (P) %
0,62
22,8 (P205)
0,13
23,9 (P205)

On suppose que le P du fumier est ~ 80 % aussi assimilable au fil du temps que celui de sources commerciales; où 20 % sont étroitement liés au sol ou perdus par ruissellement ou érosion.

P total (%) x 1,84 x 100 = lb/1000 gallons de P205 assimilable

P total (P) x 1,84 x 20 = lb/tonne courte de P205.assimilable

Là où la fertilité du sol est faible, la quantité totale de P peut ne pas être immédiatement assimilable après l'application et un apport additionnel de P205 pourrait être requis (sources commerciales).

Potassium (K) %
0,77
16,6(K20)
1,10
10,8(K20)

On suppose que le K du fumier est ~90 % aussi assimilable au fil du temps que celui de sources commerciales.

K total (%) x 1,08 x 100 = lb/1000 gallons de K20 assimilable.

K total (%) x 1,08 x 20 = lb/tonne courte de K20 assimilable.

 

Matière organique %
51,6
791
3,5
16,5

La MO assimilable est rapportée comme étant la matière sèche retournée au sol.

La teneur en matière organique du sol va avoir un impact sur le prélèvement/cycle/perte des éléments nutritifs et sur la capacité de rétention de l'eau. Quand on applique régulièrement du fumier, la teneur en matière organique du sol est habituellement plus élevée.

Carbone
~ 500
~ 85
L'azote organique x la valeur du carbone du rapport C:N - donne une valeur approximative. On peut aussi demander la valeur du carbone organique par une analyse en laboratoire.
pH
5,8
7,5

La volatilisation de l'ammoniac se produit parce que le NH4-N contenu dans le fumier ou le lisier est converti pour dissoudre les gaz de NH3. Plus le pH est élevé ou la température augmente, plus l'azote est volatilisé.

Certains digestats et le Lystek ont un pH et une teneur en azote ammoniacal élevé et sont, par conséquent, sujets à de fortes pertes par volatilisation s'ils ne sont pas incorporés immédiatement.

Rapport C : N
10 : 1
5 : 1

Le rapport carbone : azote indique la vitesse de décomposition du carbone.

L'azote est la source d'aliment pour les microorganismes qui décomposent le carbone.

Un rapport C:N ~ 10:1 est similaire aux conditions du sol.

Un rapport C:N > 25:1 (p. ex. du fumier avec beaucoup de litière) exige une grande quantité d'azote du sol pour décomposer le carbone et pourrait causer une carence en azote.

Densité apparente
455 kg/m3
28,41 lb/pi3
1062 kg/m3
66,3 lb/pi3

La densité apparente est un facteur important dans la planification des amendements qui sont transportés et appliqués.

La densité apparente du fumier de poulet de chair/matières compostées est généralement de 25 lb/pi3, tandis que celle du fumier solide de bovins contenant beaucoup de litière est souvent supérieure à 50 lb/pi3.

Pour convertir : kg/m3 x 2,2 ÷ 35,31 = lb/pi3

Soufre (S) (ppm)
3966
7,9
314
3,1

Une grande partie sous forme de S organique - libération lente selon l'activité microbienne.

Des applications régulières de fumier apportent généralement suffisamment de S pour les besoins des cultures.

Des applications peu fréquentes pourraient ne pas apporter suffisamment de S pour le canola ou la luzerne, surtout dans des conditions de sol froid et humide.

EC (conductivité) (ms/cm)
15,68
20,1
12,95
83

Tous les sels - K, NH4, Mg, Ca, Al, y compris le sodium (Na).

L'EC et le sodium (Na) mesurent tous les deux la teneur en sels.

Les deux matières ont une teneur élevée en sels et pourraient causer des dégâts aux plantules ou à la germination si les semis suivent de trop près les applications ou si la matière est épandue à la surface (sans travail du sol) et que les conditions sont très sèches.

Sodium %
0,86
17,2
0,04
4,0
Aluminium (ppm)
1726
3,5
38,9
0,4

Les oligo-éléments sont rapportés tel qu'ils existent dans l'amendement organique.

Leur assimilabilité pour les cultures varie en fonction des conditions du sol, ainsi que de l'activité microbienne, de la teneur en matière organique et de la fertilité existante du sol.

En général, l'année de l'application, environ la moitié du soufre, du calcium et du magnésium est assimilable.

Environ deux tiers du bore, du cuivre, du fer, du manganèse et du zinc sont assimilables par les cultures.

Bore (ppm)
20,4
0,04
2,4
0,02
Calcium (%)
3,98
80
0,13
13
Cuivre (ppm)
41,3
0,08
36
0,4
Fer (ppm)
41,3
0,08
36
0,4
Magnésium (%)
0,43
8,6
0,07
7,0
Manganèse (ppm)
90,9
0,18
19
0,2
Zinc (ppm)
385,5
0,77
61
0,61

Pour convertir en métrique : lb/1000 gallons ÷ 10 = ~ kg/m3, lb/tonne courte ÷ 2 =~ kg/tonne métrique, ppm ÷ 10 000 = %


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca