Pâturage de masse, capacité porteuse et densité de chargement

Lorsqu'on discute de gestion des pâturages, on parle souvent de capacité porteuse, de densité de chargement et on entend parfois l'expression pâturage de masse ou de nettoyage. Il est important de comprendre ces termes dans le contexte de son exploitation.

Capacité porteuse

La capacité porteuse correspond au nombre d'animaux ou d'unités animales (normalisées à 1000 lb de bétail à l'acre pour toute la durée de la saison de pâturage. Si vous avez 50 unités animales dans un pâturage de 75 acres pour la saison, cela représente un taux de chargement de 50 / 75 = 0,66 unité animale à l'acre.

Densité de chargement

La densité de chargement en bétail correspond au nombre d'unités animales sur une superficie à un moment donné. En utilisant l'exemple ci-dessus de 50 unités animales dans un pâturage de 75 acres, divisés en 25 enclos de trois acres chacun, quelle est la densité de chargement en bétail? La densité de chargement dans l'enclos de trois acres lorsque les animaux sont au pâturage serait de 50 / 3 = 16,66 unités animales à l'acre, ou 16 660 lb de bétail à l'acre. Si ces mêmes unités animales étaient sur un acre, la densité serait de 50 / 1 = 50 unités animales ou 50 000 lb de bétail à l'acre. Selon mes observations, un pâturage de bonne qualité peut soutenir une densité de chargement en bétail par jour d'environ une livre de bétail au pied carré, ou 43 560 lb de bétail à l'acre par jour.

Pâturage de masse

On fait parfois référence, dans certains articles de vulgarisation, au pâturage de masse ou de nettoyage. Dans ces scénarios, le producteur fait pâturer 200 000 à 1 000 000 lb de bétail/acre pendant une très courte période, souvent une ou deux heures seulement, puis les animaux sont amenés ailleurs. Cela se fait d'habitude dans un pâturage qui a été négligé pendant des années et qui doit être remis en condition, ordinairement au moment de l'épiaison des graminées.

Le piétinement des animaux va fortement renfoncer toute végétation non consommée et provoquer des altérations à la surface du sol, qui vont stimuler la levée des graines déjà dans le sol. Après ce pâturage de nettoyage d'une ou deux heures, la parcelle ne sera pas broutée de nouveau avant un bon moment, soit normalement un an. Le pâturage de masse devrait être pratiqué lorsque le sol est relativement sec et, préférablement, avec des vaches plutôt qu'avec des animaux plus jeunes.

Le pâturage de masse est un moyen de remettre un enclos en condition plus qu'une méthode de pâturage. Il permet de rénover un pâturage négligé sans avoir à le labourer, à travailler le sol et à utiliser un semoir. Cela constitue la première étape pour rénover un pâturage trop dense et improductif qui pourra faire partie ensuite d'une parcelle utilisée régulièrement en rotation. Se rappeler qu'un épisode de pâturage de masse doit toujours être suivi d'une longue période de repos et de récupération.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca